Le type de contenu à créer dépend des besoins spécifiques de votre audience à chaque étape du parcours d'achat. Commencez par créer des buyer personas (avec ces modèles gratuits par exemple) pour identifier les objectifs et les défis de votre audience qui sont en lien avec votre activité. Fondamentalement, le contenu digital créé doit soutenir ces objectifs et aider à résoudre ces problèmes.
Par référencement naturel ou organique, on entend les résultats de recherche qui sont affichés naturellement par le moteur de recherche après une requête et non les liens sponsoriés qui se situe la majorité du temps à droite de l’écran. Voici d’ailleurs une image que j’ai utilisé dans un post précédent permenttant de mieux saisir ce qu’est le SEO par rapport au SEM. Les résultats encadrés en rouge sont des liens payants (SEM), alors que ceux apparaissant tout en bas proviennent du référencement naturel ou organique (SEO).
De plus en plus d’appels provenant des visites sur notre site web ! Ton apport est incroyable. Ta stratégie de contenu de qualité porte ses fruits plus rapidement que tu ne le laissais entendre. Tes conseils ont fait de notre site une référence professionnelle. Positionné top 1 sur « calfeutrage » et multiprésence sur « calfeutrage Laval » sans compter notre longue tail riche de 4543 expressions clés Merci.
Avant de modifier en profondeur votre moteur de recherche interne, il est important d’analyser l’existant, en s’assurant de la pertinence des résultats. Pour cela, il suffira d’extraire les mots clés les plus plébiscités par vos internautes, afin de les analyser individuellement. Si vous utilisez une solution de moteur de recherche interne, vous pourrez facilement trouver ces requêtes dans votre back-office. Dans le cas où vous utilisez le moteur natif de votre solution e-commerce, il est possible de remonter aux requêtes des utilisateurs grâce aux outils de web analytics ou via votre back-office e-commerce.
Il est également possible de contacter des experts par email ou sur les réseaux sociaux. Vous leur dites que vous êtes en train de créer un contenu sur tel sujet et vous leur demandez s'ils acceptent de vous donner un conseil. Lorsque votre contenu est terminé, vous leur envoyez et les remercier. Vous avez 50% de chances pour qu'ils partagent le contenu.
Selon cette définition, votre document de stratégie devrait définir la série d’actions que vous allez entreprendre pour atteindre vos objectifs, en fonction de vos recherches jusqu’à maintenant. Une feuille de calcul est un format efficace, et pour des raisons de cohérence, vous trouverez peut-être plus facile d’établir un plan en fonction de la structure média possédé, acquis et payé que nous avons utilisée jusqu’à présent.
S’investir dans une stratégie de marketing de contenu doit cependant être mûrement réfléchi, avec une pleine connaissance des enjeux et des contraintes de l’exercice. En effet, toute la réussite (ou l’échec !) de cette méthode repose sur la production et le partage de contenus pertinents et de haute qualité afin de diffuser votre expertise auprès de vos clients et de ceux que vous convoitez.

Une liste de mots-clés permet de définir les thématiques principales et secondaires représentées dans un document. Selon l’usage qu’on en fait et le but poursuivi, le mot-clef a une fonction différente : pour les documentalistes, il est utilisé pour caractériser le contenu d’un document ; pour le demandeur, il va permettre de désigner les thèmes et notions du sujet étudié et traduire l’objet de la recherche. Le mot-clef peut avoir une utilité pour la lecture sélective et l’interrogation de base de données.
Note: Pour mieux comprendre l’information qui suit, visitez votre site internet et cliquez le bouton droit de votre souris. Choisissez l’option pour afficher le code source (View Source ou autre). Une nouvelle fenêtre devrait s’ouvrir et vous aurez accès au code source (HTML seulement) et au contenu de la page internet où vous vous trouvez. Ce que vous avez devant vous est l’information que les robots d’indexation utilisent. Pour ajouter vos mots-clés à votre code HTML, vous devez avoir accès au code source de vos pages internet.

Un spécialiste de l'optimisation du référencement, ou référenceur, est une personne formée pour améliorer la visibilité de votre site dans les moteurs de recherche. En suivant ce guide, vous devriez parvenir à optimiser convenablement votre site. Vous pouvez en outre envisager de faire appel à un référenceur, qui pourra vous aider à vérifier vos pages.


Si les supports que vous utilisez varient selon le client ou le secteur d'activité, la plupart des entreprises devront néanmoins associer blog, e-mail et réseaux sociaux à une création de contenu d'excellente qualité. À ce stade, il est conseillé de revisiter les buyer personas de la marque afin de définir les types de contenus les plus adaptés aux ressources en ligne préférées de ses clients. 
D’un point de vue SEO, la fréquence à laquelle vous utilisez vos mots-clés dans vos pages Web est très importante pour votre classement. On dit qu’une densité en mots-clés entre 1 et 2% est idéale pour améliorer votre classement. Qu’est-ce que ça veut dire? Une densité de 2% veut dire que le même mot-clé apparait 2 fois par 100 mots au total. Donc, pour chaque 100 mots, vous pouvez optimiser votre page Web en ajoutant le même mot-clé jusqu’à 1.9 fois. Une densité plus grande que 1.9% pourrait être considérée comme du Web spam.
Créez une présentation qui montre ce qui s’est passé dans chaque jeu de données en 2016 et 2017. Ne vous inquiétez pas encore de la raison de ces événements. Concentrez-vous d’abord sur ce qui s’est passé. Vous découvrirez probablement des problèmes cachés dans le processus. Notez ces problèmes, mais ne vous embourbez pas en essayant de les expliquer pour le moment.

1. Les médias sociaux détenus renvoient au fait de se servir de vos propres canaux de médias sociaux (Twitter, Facebook, LinkedIn, YouTube, etc.) pour diriger le trafic vers votre contenu. Ce dernier est gratuit, puisqu’il provient d’une démarche d’abonnement à vos propres médias sociaux. Cela peut également constituer la forme la plus fiable de promotion sur les médias sociaux puisque le partage de contenu excellent sur vos canaux sociaux peut créer une communauté de visiteurs réguliers. Il s’agit d’un cycle vertueux : plus vous partagez de contenu intéressant, plus le public revient pour le consulter. Capitaliser sur le trafic lié aux médias sociaux détenus implique que vous savez qui sont vos abonnés et avec quoi ils aiment interagir. Ce type de promotion fonctionne encore mieux pour du contenu à portée plus large. Il est précieux dans le cadre d’une démarche visant à augmenter la notoriété de la marque ou à diriger le trafic vers vos sites Web.

Si votre objectif de marketing de contenu se concentre sur les ventes ou les leads, créez des personas d’acheteurs spécifiques (ou adaptez des personas d’acheteurs existants en fonction de votre contenu). Ceci implique d’établir le profil de vos clients, de manière à savoir à quoi ressemble un acheteur et à connaître les types spécifiques de contenu qui le séduira. S’agira-t-il d’un directeur ou d’un simple employé ? Travaillera-t-il dans une petite ou une grande entreprise ? Sera-t-il sur les médias sociaux ou pourrez-vous l’atteindre par courrier électronique ? Quels sont ses objectifs ? Votre contenu offre-t-il des informations qui pourraient l’aider à atteindre ces objectifs ? Pourquoi ne pas supprimer ses freins ? Il vous faudra répondre à ces questions avant de commencer à créer du contenu.
Propre aux détenteurs de sites marchands, l’inbound marketing est un ensemble de procédés qui a pour but de déboucher des clients et de les fidéliser. Pas à pas, il faudra transformer les internautes en leads qualifiés, c’est-à-dire des gens intéressés par les produits et services proposés, puis en clients, de les fidéliser et de les réutiliser comme canaux de promotion. Les étapes les plus importantes dans une stratégie d’inbound marketing sont :
×