Le nombre d’impressions est le nombre d’affichages de votre annonce ou de votre publicité. Cela est le premier indicateur du succès d’une campagne, c’est-à-dire le nombre personnes qui vous auront vu. Ce chiffre vous est fourni par le réseau social ou le moteur de recherche. Facebook le fournit lorsque vous réalisez une campagne de publicité ou que vous postez sur annonce sur une page commerciale. LinkedIn le donne également suite à une parution. Sur les moteurs de recherche Google Analytics vous fournit des données très précises chaque jour sur sa search console.

Après avoir déterminé vos objectifs, fixez chaque étape nécessaire pour les atteindre. Cette démarche permettra non seulement de vous assurer que le contenu est aligné sur vos objectifs de marketing de contenu, mais également d’inspirer vos créateurs de contenu. Le fait de savoir ce qu’un élément du contenu doit accomplir à plus grande échelle pourrait faire émerger une idée sur ce qui doit être créé ou sur la manière de le créer.
On définit les pénalités de Google par des sanctions appliquées sur un site Web en rapport avec sa présence sur le moteur de recherche du géant du Web. Ces sanctions peuvent être manuelles, mais aussi algorithmiques. L’indice de visibilité d’un site est réduit par Google et son classement se retrouve sensiblement détérioré dans les résultats de recherche (SERPs). En général, tout manquement aux consignes de Google mène à de telles sanctions.

Il existe des centaines (voire des milliers) de façons d’optimiser son site internet pour les moteurs de recherche. Plusieurs experts du Web prétendent être des professionnels en la matière (SEO) et font des promesses qu’ils ne peuvent tenir. La vérité est que les dirigeants derrière les moteurs de recherche ne dévoilent pas leurs algorithmes. Les algorithmes de classement des moteurs de recherche sont les secrets les mieux protégés de ces entreprises. Et, à ce qu’il paraît, ceux-ci changent constamment.

3) Ce n’est pas seulement l’actualisation de l’information du site en tant que tel qui est utile aux engins de recherche, mais aussi l’actualisation des commentaires laissé par les utilisateurs (dans le cas des blogues, des forums de discussions ou même des systèmes de classement par étoiles). Pour les agences de voyages, c’est très payant de mettre en place une structure d’information qui décrit non seulement une destination spécifique, mais qui permet aux gens de laisser des commentaires sur cet endroit. Une telle stratégie serait vraiment efficace dans le cas de la présentation de Lahaina, à Maui, sur le site de gohawaii.com (http://www.gohawaii.com/stories/stories.html?video=17&cid=2009r3stories_mauihome)


Le SEO, ou Search engine optimization, est le processus qui consiste à formater son site et son contenu pour améliorer son positionnement sur les moteurs de recherche. Internet regorge de sites et de blogs qui se battent pour attirer l’attention. Cependant, cibler des mots-clés de niche que votre clientèle utilise sur les moteurs de recherche peut limiter la concurrence que vous rencontrerez en ligne.
La troisième étape va être un audit des différentes sources qui pointent vers votre site. Il va falloir lister toutes les sources d’information qui parlent de votre entreprise, que ce soit des journaux, des blogs ou même des annuaires de site. Si vous vous inquiétez du faible nombre de “citations”, ne vous en faites pas ! Il vaut mieux avoir peu de bonnes citations que beaucoup de mauvaises.
Pensez aux mots qu'un internaute pourrait rechercher pour trouver une partie de votre contenu. Les internautes avertis sur le sujet de votre site peuvent utiliser des mots clés différents de ceux choisis par les novices dans leurs requêtes de recherche. Par exemple, un fan de football de longue date pourrait rechercher [fifa], l'acronyme de la Fédération internationale de football association, alors qu'un nouveau fan pourrait utiliser une requête plus générale comme [éliminatoires de football]. Anticiper ces différences de comportements de recherche et les prendre en compte lors de la rédaction de votre contenu (en utilisant un bon mélange d'expressions) pourrait produire des résultats positifs. Google Ads offre un outil de planification des mots clés34 pratique qui vous permet de découvrir de nouvelles variantes de mots clés et le volume de recherche approximatif pour chacun. La Google Search Console fournit également les requêtes de recherche les plus fréquentes pour votre site et celles qui ont conduit le plus grand nombre d'internautes vers votre site dans le rapport sur les performances35.
Dans quel cas utiliser l'attribut "nofollow" ? Si votre site comporte un blog dans lequel la fonction de commentaires publics est activée, les liens figurant dans ces commentaires peuvent transmettre votre réputation à des pages que vous ne cautionnez pas. Les zones de commentaires d'un blog sont fortement exposées au spam. En ajoutant la balise "nofollow" aux liens ajoutés par les internautes, vous empêchez que la réputation durement acquise de votre page soit transmise à des sites contenant du spam.

Un élément qui est malheureusement souvent négligé est la diffusion du contenu. Prenons, par exemple, un whitepaper développé par une entreprise B2B. Celle-ci a passé 15 à 20 heures à le développer pour qu'il soit parfait et qu'il aide la cible. Une page de destination a été créée et l'entreprise a fait 1 publication Facebook et 1 publication LinkedIn pour le partager. J'ai le regret de vous annoncer que cette ressource sur laquelle vous avez passé tant de temps risque de ne pas générer beaucoup de résultats ou du moins pas ceux auxquels vous auriez pensé.
En outre, si vous utilisez une image en tant que lien, le texte "alt" de cette image sera traité de la même manière que le texte d'ancrage d'un lien textuel. Cependant, nous vous déconseillons d'utiliser trop d'images en tant que liens dans la navigation de votre site lorsque des liens textuels peuvent avoir la même utilité. Enfin, l'optimisation des noms de fichiers d'images et du texte "alt" aide des projets de recherche d'images, comme Google Recherche d'images, à mieux interpréter vos images.
Quelles stratégies SEO utiliser en 2018 ? Quelles stratégies de référencement sont toujours efficaces en 2016 ? Je profite d’une infographie créée par Digital Marketing Philippines et relayée par Wordstream pour aborder avec vous 7 stratégies SEO qui fonctionnent et qui continueront de fonctionner sur le long terme, à savoir sans risque d’être pénalisé par Google. Je n’aborderai donc pas dans ce tutoriel le sujet des stratégies SEO Black Hat.
Vous pouvez retrouver bon nombre de ce type d’interrelations sur internet. Par exemple, Fenplast est un fabricant de portes et de fenêtres qui vend ses produits à des distributeurs et des installateurs. Vous retrouverez sur leur site web une page offrant la liste des distributeurs de leurs portes et fenêtres et même une page dédiée à chacun des distributeurs, sur laquelle vous pouvez retrouver Héritage Portes et Fenêtres.
4. Avant l'apparition des moteurs de recherche, il était aussi indispensable d'être référencé dans des annuaires web. Il peut aussi être intéressant d'être référencé sur des sites externes, notamment des sites de bookmarks (marque-pages) ou des pages de liens favoris ou encore sur des blogs, soit via un article, soit en utilisant la méthode dite d'échanges de liens.

Un outil moins connu qu’un Ubersuggest.io mais pas moins intéressant. Freekeywordtool propose des recherches sur Google mais aussi sur Youtube, Bing, Amazon, Ebay, Wikipedia, Yahoo, Yandexet  et Ask, avec un export en CSV, Excel ou PDF.  Le site génère les questions en lien avec le mot clé tapé, et pour les mots clés anglais le site propose aussi les questions d’intentions d’achat, les questions de demande d’informationset les prépositions. Le tout avec le volume de recherche mensuelle et le CPC de chaque mot ou groupe de mots.
Depuis un an, Sopra Banking Software a connu un tournant majeur sur le marché en s'orientant vers une image beaucoup plus fraiche et décalée dont le street art constitue l'un des vecteurs. Le social media manager devra véhiculer et retranscrire cette image à travers les différents channels social media. Il garantit la maximisation et le développement de la notoriété, de l'image et de son rayonnement à travers l'ensemble des actions dont il est responsable. Il aura également le challenge de rela…
Au cœur du marketing digital se trouvent vos propres médias, qui prennent presque toujours la forme de contenu. Chaque message diffusé par votre marque peut généralement être classé en tant que contenu, qu’il s’agisse de votre page « À propos », de vos descriptions de produits, de vos articles de blog, PDF, infographies ou publications sur les réseaux sociaux. Même la newsletter que vous envoyez par email à vos abonnés est un contenu marketing ! Le contenu permet de convertir les visiteurs de votre site web en prospects et en clients, et contribue à améliorer l’image de votre marque en ligne. Une fois optimisé, il peut également stimuler tous les efforts que vous consacrez au référencement naturel (SEO). Quel que soit votre objectif, vous devrez utiliser le contenu en adéquation avec votre stratégie de marketing numérique.
Le référencement payant repose sur une approche différente du SEO, qui consiste à financer son positionnement. Les résultats de ce type de référencement sont affichés en tête de page et dans un bandeau latéral. Les sites sont alors accompagnés de la mention “annonce” qui traduit l’usage du référencement payant. Pour cela, plusieurs modes de fonctionnement sont développés avec notamment le coût par clic qui consiste à payer en fonction du nombre de clic sur le lien du site. Aucune vente pour le client n’est certifiée.

Chaque fois que quelqu’un effectue une recherche, le moteur de recherche doit décider de la poignée de résultats à afficher en choisissant parmi des centaines de milliers de pages possibles. C’est aux algorithmes des moteurs de recherche de déterminer les résultats les plus pertinents pour chaque requête de recherche. C’est pourquoi il est important de bien choisir vos mots-clés, pour que les moteurs de recherche puissent faire correspondre votre site e-commerce aux requêtes de recherche les plus pertinentes, et l’afficher dans les résultats de recherche. 


Au cours des deux dernières années, les principaux moteurs de recherche ont pris l’habitude de revoir leurs algorithmes d’évaluation de la pertinence, d’ajouter de nouveaux critères d’indexation, de fonder de nouvelles alliances. Toutefois, il y a plusieurs lois immuables qui assureront la prospérité de votre site et un retour sur investissement juteux, si vous acceptez d'y adhérer.
Ensuite, il y a les médias sociaux. C’est assez difficile de définir exactement ce qu’est un réseau social et je n’ai pas trouvé de définition valide. La plupart des définitions permettent d’y inclure soit les forums ou l’email marketing alors qu’on ne peut pas vraiment les considérer comme des médias sociaux, même si la dimension sociale y est présente.
SEMrush Keyword Research offre une excellente option de mots clés correspondants. Une liste de recherches alternatives comprenant des mots ou expressions clés particuliers vous permet d’améliorer votre visibilité sur le Web. Le rapport SEMrush Full Search tire ses données d’une recherche en texte intégral au sein d’une base de données régionale particulière et comprend les volumes de recherche, CPC et sources SERP pour chaque expression exacte.
On March 6, 2012, Dollar Shave Club launched their online video campaign. In the first 48 hours of their video debuting on YouTube they had over 12,000 people signing up for the service. The video cost just $4500 to make and as of November 2015 has had more than 21 million views. The video was considered as one of the best viral marketing campaigns of 2012 and won "Best Out-of-Nowhere Video Campaign" at the 2012 AdAge Viral Video Awards.
Quand on possède un site Internet il faut bien comprendre qu’une grande partie du trafic va se faire via les moteurs de recherche comme Google ou Bing par exemple. A moins de mettre de l’argent dans Adwords vous devez donc être placé au mieux sur vos mots-clés afin d’avoir un maximum de visite et de les transformer. Etre présent au mieux sur ces moteurs de recherche c’est avant tout avoir un trafic ciblé car les internautes sont arrivés sur votre site Internet en tapant un mot correspondant à la thématique de votre blog.
Témoignages : si les études de cas ne sont pas adaptées à votre activité, publier des témoignages synthétiques sur votre site web est une bonne alternative. Pour les entreprises B2C, les témoignages peuvent prendre des formes diverses. Une marque de vêtements peut par exemple diffuser des photos montrant des clients ayant personnalisé un t-shirt ou une robe, et les accompagner d'un hashtag unique à la marque pour permettre à d'autres utilisateurs de partager leurs créations.
Le marketing de contenu est un des meilleurs moyens d'atteindre vos objectifs en ligne. Un bonne stratégie de contenu vous permettra de développer votre visibilité et votre chiffre d'affaires. Bien entendu, ce n'est pas une fin en soi et c'est tout à fait compatible avec des actions de webmarketing comme de l'achat de trafic, de l'email marketing, du growth hacking ou encore du social media.
Ce qui différencie le marketing digital du web marketing est assurément les types de supports numériques utilisables dans l’un et dans l’autre. Si le web marketing s’arrête à la forme traditionnelle de l’internet, le marketing digital quant à lui va au-delà. Ce dernier utilise la possibilité offerte par les supports numériques mobiles. Le marketing mobile consiste donc à utiliser comme canaux de communication et de promotion les terminaux mobiles, principalement les smartphones, mais aussi les tablettes et smartwatches. Les applications mobiles, la localisation, la publicité sur mobile, les push notifications et bien d’autres éléments y sont utilisés.
×