Le balisage de données structurées nous permet non seulement de générer des résultats enrichis, mais aussi de diffuser des résultats pertinents dans d'autres formats. Par exemple, si vous avez un magasin physique, baliser les horaires d'ouverture permet à vos clients potentiels de vous trouver précisément lorsqu'ils vous cherchent, et leur indique si votre magasin est ouvert ou fermé au moment de leur recherche.
L’ancre de vos liens (externes et internes) est très importante pour l’optimisation de votre site internet. L’ancre d’un lien est le texte qui se retrouve entre les balises . C’est ce même texte qui est visible et que l’on peut cliquer sur une page Web. Afin d’optimiser votre page internet, je vous suggère d’intégrer à votre texte, des liens internet à tous les 100-150 mots. Assurez-vous d’ajouter vos mots-clés à ces ancres de liens.
Le vendeur peut alors l’orienter vers le bon rayon et s’il veut aider un peu plus la cliente, il va éventuellement compléter en lui demandant son niveau de pratique / la tranche de prix, la marque qu’elle souhaite prendre et ensuite lui proposer un short adapté. Ou, si la cliente ne sait pas, lui proposer un short pertinent correspondant aux intérêts de l’entreprise (marge, stock…) (=règles de boost avec le moteur)
L'optimisation des moteurs de recherche est fondamentale pour le succès. Nos stratégies de référencement permettront à votre site un meilleur classement dans les résultats de recherche. Nous fournirons un rapport complet sur les classements de mots clés SEO, un rapport de profil de création de liens et des informations sur les pages indexées. Notre équipe orientée client améliorera votre flux de trafic et augmentera les ventes pour vos opérations Web.

La fonction « auto-complete » de Google est la manière la plus simple de trouver des mots-clés, même si elle comporte des limites. Pour l’utiliser, il suffit de vous rendre sur la page d’accueil de Google et de taper dans la barre de recherche un mot central de votre domaine. Google vous proposera automatiquement les principales requêtes qui intègrent votre mot.
Témoignages : si les études de cas ne sont pas adaptées à votre activité, publier des témoignages synthétiques sur votre site web est une bonne alternative. Pour les entreprises B2C, les témoignages peuvent prendre des formes diverses. Une marque de vêtements peut par exemple diffuser des photos montrant des clients ayant personnalisé un t-shirt ou une robe, et les accompagner d'un hashtag unique à la marque pour permettre à d'autres utilisateurs de partager leurs créations.
De nombreux tests ont été faits et on mit en évidence le fait que les internautes cliquent en majorité sur le premier lien “naturel” sous les liens d’annonces. Par ailleurs, il est important de savoir que 91% des gens qui font une requête sur Google ne prennent même pas la peine de se rendre en page 2. On ne compte pas moins de 13 millions de recherches par jour sur Google et 75 % des clics sont effectuées sur les 3 premiers résultats naturels.
Attention, les internautes recherchent des informations sur les produits, pas des publicités. En fait, ils recherchent avant tout une réponse à un besoin. Peu importe si ce besoin est d’ordre superficiel ou vital. Ce qui compte, c’est qu’ils obtiennent des informations qui vont orienter leur décision (« oui, c’est une bonne idée que j’achète ce produit ») et leur choix (« ce produit là est meilleur que l’autre pour telle ou telle raison »).
Pour faire honneur à cette ressource, sur laquelle vous avez mis temps et argent, il faut la promouvoir de la bonne façon. En effet, un budget publicitaire pour Facebook et LinkedIn devrait être prévu et plusieurs efforts de diffusion via les employés de l'entreprise ainsi que via un envoi courriel pourrait être déployés. Alors, lorsque l'on disait plus tôt de miser sur la qualité plus que sur la quantité. Concentrez-vous sur la création d'une bonne pièce de contenu et faites-en la promotion comme il se doit en mettant encore plus d'efforts sur la diffusion. 
Voici un extrait: If there’s anything I particularly hate when it comes to SEO, it’s the meta keywords tag. I so wish it had never been invented. It’s practically useless, yet people still obsess over it. In this article, I’ll explain more about why you shouldn’t worry about it except perhaps for misspellings, as well as which search engines support it.

Après avoir déterminé vos objectifs, fixez chaque étape nécessaire pour les atteindre. Cette démarche permettra non seulement de vous assurer que le contenu est aligné sur vos objectifs de marketing de contenu, mais également d’inspirer vos créateurs de contenu. Le fait de savoir ce qu’un élément du contenu doit accomplir à plus grande échelle pourrait faire émerger une idée sur ce qui doit être créé ou sur la manière de le créer.

S’investir dans une stratégie de marketing de contenu doit cependant être mûrement réfléchi, avec une pleine connaissance des enjeux et des contraintes de l’exercice. En effet, toute la réussite (ou l’échec !) de cette méthode repose sur la production et le partage de contenus pertinents et de haute qualité afin de diffuser votre expertise auprès de vos clients et de ceux que vous convoitez.


Outil ultra-connu et particulièrement performant, l’outil de planification des mots-clés de Google vous offre une palette de fonctionnalités pour trouver l’inspiration et analyser les requêtes pertinentes. En tapant quelques expressions, l’outil vous propose rapidement d’autres recherches associées, comprenant le nombre de recherches mensuelles, les prévisions de trafic et le taux de concurrence.
Le contenu est roi. Ce dicton est vrai d’une certaine manière. Votre site Web est vraiment juste un emballage pour votre contenu. Votre contenu indique aux prospects ce que vous faites, où vous le faites, pour qui vous l’avez fait et pourquoi quelqu’un devrait utiliser votre marque/vos produits. Et si vous êtes intelligent, votre contenu devrait également aller au-delà de ces éléments évidents de type brochure et aider vos clients potentiels à atteindre leurs objectifs.

Si vous avez un produit que le client ne connaît pas, il n’en fera pas la recherche, vous devez donc le faire connaître sur le net et la meilleure manière est de réaliser une stratégie « push » sur les réseaux sociaux. Une marque de voiture électrique comme Tesla a tout avantage à tirer de films ou vidéos d’une voiture électrique faisant une course de vitesse avec un avion afin de montrer les qualités d’accélération d’une voiture électrique. Il en est de même avec une nouvelle boutique s’installant dans un quartier, d’une carte de crédit présentant des avantages distinctifs. Une politique de Adwords serait du gaspillage, et le SEO peut exister, mais n’est pas prioritaire, il suivra de lui-même la campagne sur les réseaux sociaux de manière naturelle.


Ce sont, d’une part, l’optimisation pour les moteurs de recherche et les campagnes de liens sponsorisés de l’autre. Toutes deux sont complémentaires. Il est difficile d’optimiser un site avec une vaste gamme de mots-clés, c’est pourquoi les liens sponsorisés peuvent considérablement étendre le public touché. Optimisez votre site pour les mots-clés principaux, et utilisez les liens sponsorisés pour cibler les termes de recherche de volume moins important.
Si votre objectif de marketing de contenu se concentre sur les ventes ou les leads, créez des personas d’acheteurs spécifiques (ou adaptez des personas d’acheteurs existants en fonction de votre contenu). Ceci implique d’établir le profil de vos clients, de manière à savoir à quoi ressemble un acheteur et à connaître les types spécifiques de contenu qui le séduira. S’agira-t-il d’un directeur ou d’un simple employé ? Travaillera-t-il dans une petite ou une grande entreprise ? Sera-t-il sur les médias sociaux ou pourrez-vous l’atteindre par courrier électronique ? Quels sont ses objectifs ? Votre contenu offre-t-il des informations qui pourraient l’aider à atteindre ces objectifs ? Pourquoi ne pas supprimer ses freins ? Il vous faudra répondre à ces questions avant de commencer à créer du contenu.
Dans un environnement où la digitalisation est passée à la vitesse supérieure, l’e-marketing est devenu un moyen de communication incontournable. Aujourd’hui plus que jamais, les entreprises ont besoin de soigner leur e-réputation et d’établir une interaction permanente avec leurs clients si elles veulent avoir une place dans cette nouvelle ère numérique. Bientôt, la quasi-totalité des consommateurs n’utiliseront plus que des canaux digitaux pour faire leurs achats. Sans recourir au marketing numérique, une entreprise est tout simplement vouée à l’échec.
×