Créez une présentation qui montre ce qui s’est passé dans chaque jeu de données en 2016 et 2017. Ne vous inquiétez pas encore de la raison de ces événements. Concentrez-vous d’abord sur ce qui s’est passé. Vous découvrirez probablement des problèmes cachés dans le processus. Notez ces problèmes, mais ne vous embourbez pas en essayant de les expliquer pour le moment.
Cette fonction d’auto-complete est destinée aux internautes et conçues pour faciliter leurs recherches. Mais elle s’avère aussi très utile pour les personnes qui comme vous recherchez des mots-clés. Bien sûr, cette fonction a des limites car elles ne vous proposent que quatre ou cinq requêtes. Pour en tirer meilleur parti, vous pouvez aussi taper deux mots au lieu d’un. Google vous proposera des requêtes plus longues et plus ciblées. Par exemple, taper « aménagement intérieur », au lieu de « aménagement ».
La question que vous vous posez surement : comment trouver la liste des requêtes faites par les visiteurs de mon site internet à partir du moteur interne ? La réponse : en utilisant Google Analytics. Vous devez pour commencer vous rendre sur l’interface admin de votre compte Google Analytics. Cliquez sur « Paramètres de la vue » dans la colonne de droite « Vue ». Descendez tout en bas de la page et activez le « Suivi de la recherche sur site ». Vous devez ensuite intégrer les paramètres de recherche utilisés par votre moteur de recherche interne. Une fois que vous avez fait cela, rendez-vous dans le menu « Rapports », puis dans Comportement > Recherche sur site > Termes de recherche. Vous trouverez sur cette page la liste des expressions utilisées par votre cible pour naviguer à l’intérieur de votre site.
Les robots adorent le texte! C’est en fait leur principal moyen de subsistance. Le but d’avoir une architecture impeccable est de fournir du texte et du contenu multimédia aux robots dans une forme simple et facile à lire. Les spécialistes de la technologie de l’information doivent travailler en étroite collaboration avec les personnes responsables de l’optimisation dans les moteurs de recherche. Ensemble, ils créeront une architecture Web qui fournira aux moteurs de recherche un accès à du contenu texte dans un design proactif axé sur l’utilisateur.
SEMRush : SEMRush est un outil de mot-clé qui est reconnu pour son énorme base de données de mots-clés dans 26 pays différents. Les résultats SEMRush renvoient des idées de mots clés, un volume de recherche estimé, un CPC estimé, un score de difficulté de mots clés et les domaines actuellement classés pour un mot clé. L’une des bases les plus complètes après Google.
Leader mondial en matière d’innovation, Epson conçoit une large gamme de produits allant des imprimantes à jet d’encre et systèmes d’impression, aux projecteurs 3LCD, en passant par les robots industriels, les capteurs et autres composants électroniques. La société met aujourd’hui à la disposition des acteurs de l’industrie, des entreprises mais aussi des particuliers, des technologies compactes, peu consommatrices en énergie et de haute précision, toujours dans le but de dépasser leurs attentes et besoins.
Si vous souhaitez que certaines pages, moins pertinentes pour les résultats de recherche, ne soient pas explorées, la Google Search Console propose un générateur qui vous aide à créer un fichier robots.txt. Notez que si votre site utilise des sous-domaines et que vous souhaitez que certaines pages ne soient pas explorées pour un sous-domaine en particulier, vous devrez créer un fichier robots.txt distinct pour ce sous-domaine. Consultez cet article du centre d'aide pour les webmasters afin d'en savoir plus sur les fichiers robots.txt13.
Certaines entreprises, lorsqu'elles souhaitent réduire leurs coûts en sélectionnant un nombre limité de prestataires potentiels pour un appel d'offres, organisent un référencement des offres de services. Les sociétés retenues sont dites référencées. Cette pratique est très courante, notamment en informatique, où les « grands comptes » référencent un nombre limité (entre quatre et dix sur plus d'une centaine) de sociétés de services informatiques (SSII).
L'optimisation du référencement (SEO) consiste souvent à apporter de petites modifications à certaines parties de votre site. Lorsqu'on les considère individuellement, ces modifications peuvent passer pour minimes, mais combinées à d'autres optimisations, elles peuvent avoir un impact notable sur l'expérience utilisateur et les performances de votre site dans les résultats de recherche naturels. Vous connaissez sans doute déjà bon nombre des sujets abordés dans ce guide, car ce sont des ingrédients essentiels à n'importe quelle page Web, mais peut-être n'en tirez-vous pas le meilleur parti possible.

Le prix (pour le client) peut être vu simultanément comme la somme des coûts, de la marge du vendeur et des taxes diverses ou comme le montant qu'un client est prêt à payer pour ce produit ; prix psychologique, il s'agit du prix d'acceptation optimal (selon les théories de l'école autrichienne). La demande est généralement élastique : le nombre d'achats évolue par rapport à l'évolution du prix. Si le prix augmente, la demande baisse et inversement. En conséquence, différentes politiques de prix sont possibles, comme la politique d'écrémage, qui cherche à vendre moins de produits, mais plus cher, et donc ainsi à dégager un plus grand bénéfice. Le prix peut également être vu de manière qualitative (fixe-variable), de manière dynamique (politique de solde) ou relationnelle (politique de fidélisation). Une grande méconnaissance des acheteurs est à signaler dans le secteur des services : le prix des services est généralement sous-estimé par rapport aux prix des produits. D'où l'importance d'un marketing beaucoup plus pédagogique et donc plus coûteux pour ce secteur. Cependant, de nombreuses législations interdisent la vente à perte (notamment en Belgique ou en France, depuis 1997 et la loi Galland).
Mais quel type d’informations devriez-vous collecter pour vos profils clients cibles afin d’alimenter votre stratégie de marketing numérique ? Cela dépend de votre activité et est susceptible de varier selon que vous êtes en B2B ou B2C, ou selon que votre produit est onéreux ou peu coûteux. Voici quelques bonnes pratiques, mais vous devrez les affiner en fonction des spécificités de votre secteur d’activité.

Selon cette définition, votre document de stratégie devrait définir la série d’actions que vous allez entreprendre pour atteindre vos objectifs, en fonction de vos recherches jusqu’à maintenant. Une feuille de calcul est un format efficace, et pour des raisons de cohérence, vous trouverez peut-être plus facile d’établir un plan en fonction de la structure média possédé, acquis et payé que nous avons utilisée jusqu’à présent.
SEMrush Keyword Research offre une excellente option de mots clés correspondants. Une liste de recherches alternatives comprenant des mots ou expressions clés particuliers vous permet d’améliorer votre visibilité sur le Web. Le rapport SEMrush Full Search tire ses données d’une recherche en texte intégral au sein d’une base de données régionale particulière et comprend les volumes de recherche, CPC et sources SERP pour chaque expression exacte.
Il y a quelques mois, la multinationale Procter & Gamble (P & G) annonçait vouloir réduire son budget publicitaire de 100 à 140 millions de dollars en 2017. Une décision loin d'être anodine quand on sait que le groupe est le premier annonceur mondial. Principal argument avancé par son dirigeant, une course à l'innovation et aux technologies trop rarement suivie d'effet sur le ROI. Une décision qui semble justifiée puisqu'elle n'a en rien affecté les ventes du groupe.
Les contenus périphériques: par là on entend les contenus qui ne concernent pas directement vos produits, mais qui sont en lien avec eux. Par exemple, pour un site d’accessoires de cuisine, les recettes ou astuces déco de table s’inviteront dans le contenu. On peut prendre en exemple le blog de èggo ou le blog lié au site e-commerce «delamaison.fr»:
Les mots-clés pertinents que vous ciblez avec vos annonces amèneront le bon public à votre site Web. Le fait de pouvoir présenter vos annonces aux personnes qui produisent ces mots-clés pertinents entraînera un taux de clics (CTR) plus élevé, un coût par clic réduit (CPC) et des taux de conversion plus élevés pour votre entreprise. En conséquence, vous allez dépenser moins d'argent sur la publicité et générer un meilleur retour sur investissement.

Pour élaborer votre stratégie de webmarketing, vous devez décider du contenu qui vous aidera à atteindre vos objectifs. Si votre objectif est de générer 50% de prospects supplémentaires via le site web par rapport à l’année dernière, il est peu probable que votre page « À propos » soit incluse dans votre stratégie, à moins que cette page ne soit déjà un générateur de chiffre d’affaire.
Le plus compliqué va être de trier ce volume d’information et surtout ne pas vous laisser abattre par l’infobésité Faites des choix, assumez-les et mettez tout en ouvre pour réussir à atteindre vos objectifs. Donnez-vous les moyens pour y arriver : ne soyez pas trop gourmands, prenez des expressions qui ne sont pas trop concurrentielles tout en gardant en tête vos « must » et laissez-vous le temps !
L’emplacement des mots-clés pour le référencement ! Et le dernier article que je vous présente c’est celui qui traite de l’emplacement des mots clés. Après avoir recherché les expressions clés intéressantes pour votre site, avoir fait une sélection rigoureuse, il va falloir travailler ces expressions pour les mettre en avant et essayer d’obtenir un positionnement intéressant. Cela passe dans un premier temps par une optimisation on-page : on va « soigner » les zones chaudes de nos pages, et ensuite par une optimisation off-page, netlinking, social média…
À l’aide de Google Keyword Planner ou de votre outil de mots clés préféré, effectuez vos recherches sur les mots clés afin de déterminer les mots et expressions recherchés par les internautes pour trouver vos produits et services. Au-delà de cela, recherchez les façons dont les gens utilisent vos produits et les questions qu’ils se posent lors de leurs achats, ou lorsqu’ils souhaitent prendre soin d’eux.
Puisque les moteurs ont accès à la sémantique des liens, les mots-clefs qui y sont inscrits ont un poids notable. Par exemple, si un nom de domaine domaine.com héberge une page ayant un contenu sur les mp3, il est de bonne pratique de nommer la page domaine.com/mp3.html plutôt que domaine.com/page1.html. Les robots d'indexation analysent les sites comme un internaute le ferait, la sémantique est donc importante et les liens URL doivent être intelligible avec le contenu des pages. Il est également de bonne pratique de générer des URL les plus courts possibles.
Les balises meta (meta tags en anglais) peuvent avoir plusieurs rôles : indiquer le titre de la page et fournir un résumé de son contenu, informer les robots sur certains détails du site, comme la langue utilisée, le type de document consulté, le codage de caractères utilisé, l'auteur de la page, etc4. Néanmoins, elles ne jouent pas de rôle pour l'amélioration du positionnement, en tout cas pas chez Google5. Elles peuvent également servir à rediriger automatiquement les navigateurs vers une autre page, à interdire la mise en cache ou l'indexation de la page par les moteurs. Le code meta (qui respecte le Hypertext Markup Language) est le suivant (il se situe entre les balise  et  au début de la page donc) :

Ce qu’on appelle SEO On-page caractérise toutes les mesures en référencement Web, qui ont un lien direct avec le site Web, soit tout ce qu’on y trouve. L’optimisation d’une page est ici entre les mains du Webmaster uniquement, et non d’un tiers. Il s’agit principalement de l’orientation du contenu (la recherche de mots-clés pertinents) et d’optimisation de contenu. Toutefois, des aspects structurels et techniques sont également pris en compte dans le cadre d’une optimisation SEO On-page.
Les infolettres (newsletter) constituent un outil à privilégier dans vos stratégies. Vos clients, en vous donnant leur courriel, vous donnent la permission de leur envoyer des informations pertinentes. Souvent, l’infolettre est réalisée à partir de votre site web et elle atterrit directement chez vos clients, ce que les médias sociaux ne réussissent pas à réaliser aussi directement.
×