Si vous avez un produit que le client ne connaît pas, il n’en fera pas la recherche, vous devez donc le faire connaître sur le net et la meilleure manière est de réaliser une stratégie « push » sur les réseaux sociaux. Une marque de voiture électrique comme Tesla a tout avantage à tirer de films ou vidéos d’une voiture électrique faisant une course de vitesse avec un avion afin de montrer les qualités d’accélération d’une voiture électrique. Il en est de même avec une nouvelle boutique s’installant dans un quartier, d’une carte de crédit présentant des avantages distinctifs. Une politique de Adwords serait du gaspillage, et le SEO peut exister, mais n’est pas prioritaire, il suivra de lui-même la campagne sur les réseaux sociaux de manière naturelle.
Chaque fois que quelqu’un effectue une recherche, le moteur de recherche doit décider de la poignée de résultats à afficher en choisissant parmi des centaines de milliers de pages possibles. C’est aux algorithmes des moteurs de recherche de déterminer les résultats les plus pertinents pour chaque requête de recherche. C’est pourquoi il est important de bien choisir vos mots-clés, pour que les moteurs de recherche puissent faire correspondre votre site e-commerce aux requêtes de recherche les plus pertinentes, et l’afficher dans les résultats de recherche. 

L’entreprise créera alors un contenu marketing spécifique selon un produit ou un service en traitant des problématiques autour de celui-ci. Le but étant que le consommateur trouve facilement le produit / service dont il a besoin grâce au contenu diffusé, où que le contenu arrive au bon moment selon des scénarios établis en amont via des solutions de marketing automation.
Un grand nombre d’outils de génération de mots clés Google sont proposés pour établir une stratégie pertinente de contenu. Parmi ceux-ci, les outils qui se basent sur Google Suggest sont particulièrement intéressants, car Google s’inspire en grande partie de la popularité des requêtes pour proposer des résultats. Les mots clés générés correspondent ainsi à une demande réelle sur Google.
Businesses focused on increasing sales through content marketing should look at traditional e-commerce metrics including click-through-rate from a product-page to check-out and completion rates at the check-out. Altogether, these form a conversion funnel. Moreover, to better understand customers' buying habits, they should look at other engagement metrics like time spent per page, number of product-page visits per user, and re-engagement.
Vous pouvez désormais trouver des mots clés dans 26 bases de données SEMrush régionales pour les États-Unis (Google et Bing), le Royaume-Uni, le Canada, l’Australie, la Russie, l’Allemagne, la France, l’Espagne, l’Italie, Israël, la Belgique, les Pays-Bas, le Danemark, la Finlande, l’Irlande, la Norvège, la Pologne, la Suède, la Suisse, Singapour, la Turquie, le Brésil, l’Argentine, le Mexique et Hong Kong.
Ciblage précis : hors-ligne, les entreprises n’ont que des moyens limités de faire le suivi du comportement des clients. À l’aide des bons outils, le marketing numérique fournit une abondance de données. Chaque action effectuée par un client en ligne laisse une empreinte. Les données que vous obtenez sur vos clients peuvent vous servir à affiner vos messages de marketing pour répondre à leurs besoins.
Traditional marketers have long used content to disseminate information about a brand and build a brand's reputation. Taking advantage of technological advances in transportation and communication, business owners started to apply content marketing techniques in the late 19th century. They also attempted to build connections with their customers. For example:
Un crawler (aussi appelé collecteur, robot d’indexation, araignée du Web) explore automatiquement le Web à la recherche de critères particuliers de pages Web à analyser. Le crawler agit de manière autonome et répète automatiquement la tâche qui lui a été attribuée. Les moteurs de recherche comme Google utilisent ces robots (searchbots) pour entretenir leur index. Ainsi, les nouvelles pages Web sont rapidement listées car l’index existant se renouvelle sans cesse.

Si votre document figure dans une page de résultats de recherche, le contenu de la balise "title" peut s'afficher dans la première ligne des résultats (si vous ne connaissez pas bien les différentes parties d'un résultat de recherche Google, regardez cette vidéo, en anglais, sur l'anatomie d'un résultat de recherche17 et ce diagramme utile d'une page de résultats de recherche Google).


Si votre produit est sensible à la marque, vous devez alors en assurer la notoriété et l’image de marque par des bannières qui possèdent l’avantage d’avoir un maximum de visibilité pour un prix modique. Vous pouvez aussi la complémenter avec des campagnes sur les réseaux sociaux avec des blogueurs connus qui vont promouvoir la notoriété, mais à des tarifs plus élevés, du moins selon les blogueurs choisis.

Voilà comment les trois types de médias peuvent travailler ensemble pour vous aider à atteindre votre objectif. Bien sûr, il n’est pas obligatoire d’utiliser systématiquement les trois. Si vos médias possédés et gagnés sont tous les deux efficaces, vous n’aurez peut-être pas besoin d’investir dans des services payants. Il s’agit d’évaluer la meilleure solution pour atteindre votre objectif, puis d’intégrer les canaux qui fonctionnent le mieux pour votre entreprise dans votre stratégie de marketing sur internet.

Attention, depuis peu, si on n’a un compte Adwords qui n’est pas actif, ou pour lequel un budget suffisant n’est pas investi, on va recevoir des données insuffisantes. Exemple : quand on a un mot clé qui génère 5 000 recherches mensuelles, le rapport Google Adwords va nous indiquer : entre 1000 et 10 000... Les comptes qui disposent d’un gros budget reçoivent des données plus fines.
C’est vrai qu’il est essentiel de savoir que les moteurs de recherche, Google surtout (plus de 90% de part de marché en France je crois), utilisent un algorithme pour le classement et l’indexation de leurs pages. Comme vous le dîtes, si la formule de Google est l’un des secrets les mieux gardés au monde, le fonctionnement de son algorithme est bête et méchant.
Votre stratégie de marketing en ligne pourrait intégrer des éléments des trois canaux, tous travaillant ensemble pour vous aider à atteindre votre objectif. Par exemple, vous pourriez avoir un contenu appartenant à une page sur votre site web qui a été créé pour vous aider à générer des prospects. Pour amplifier le nombre de conversions générées par le contenu, vous avez peut-être fait un réel effort pour le rendre partageable, ce qui signifie que d’autres le distribuent via leurs profils de médias sociaux personnels, augmentant ainsi le trafic vers la page de destination. Pour soutenir le succès du contenu, vous pourriez l’avoir posté sur votre page Facebook et avoir payé pour qu’il soit vu par plus de gens dans votre public cible.

Tout simplement, les médias gagnés se réfèrent à l’exposition que vous avez gagné par le bouche-à-oreille. Que ce soit le contenu que vous avez diffusé sur d’autres sites web, le travail de relations presse que vous avez effectué ou la relation client que vous avez créée, les médias gagnés sont la reconnaissance que vous recevez. Vous pouvez gagner des médias en obtenant des mentions de presse, des critiques positives, et par d’autres personnes partageant votre contenu sur les médias sociaux, par exemple.

L’ancre de vos liens (externes et internes) est très importante pour l’optimisation de votre site internet. L’ancre d’un lien est le texte qui se retrouve entre les balises . C’est ce même texte qui est visible et que l’on peut cliquer sur une page Web. Afin d’optimiser votre page internet, je vous suggère d’intégrer à votre texte, des liens internet à tous les 100-150 mots. Assurez-vous d’ajouter vos mots-clés à ces ancres de liens.


Par référencement naturel ou organique, on entend les résultats de recherche qui sont affichés naturellement par le moteur de recherche après une requête et non les liens sponsoriés qui se situe la majorité du temps à droite de l’écran. Voici d’ailleurs une image que j’ai utilisé dans un post précédent permenttant de mieux saisir ce qu’est le SEO par rapport au SEM. Les résultats encadrés en rouge sont des liens payants (SEM), alors que ceux apparaissant tout en bas proviennent du référencement naturel ou organique (SEO).
Quiconque crée du contenu doit savoir quand il intervient sur la voie de la création du produit fini. Lors de la création de contenu, il peut être judicieux, par exemple, de commencer par les rédacteurs. Une fois la rédaction terminée, l’éditeur prend le relai. Viennent ensuite les designers ou les caméramen. Le contenu achevé passe ensuite dans les mains d’un responsable. Toute modification nécessaire impliquera l’intervention du créateur, puis d’un responsable pour l’approbation finale. Il peut aussi exister une étape intermédiaire dont sera responsable un chargé de projet. Il se pourrait également que vous ne disposiez pas des ressources nécessaires à la prise en charge d’un processus aussi complexe. Votre processus pourrait n’impliquer qu’un rédacteur et un designer. Dans tous les cas, chaque personne doit savoir à quel moment elle intervient dans le processus, et quelles sont ses responsabilités dans le cadre d’un projet de contenu standard.
Au fil des années, les méthodes pratiquées en marketing digital se sont diversifiées. Aujourd’hui, on parle de brand content, de marketing automation, d’Inbound Marketing, etc. De plus en plus de pratiques ont gagné leur indépendance tandis que d’autres font leur apparition. Pour y faire face, il n’y a pas 36 solutions, vous devez vous adapter à l’environnement existant et innover en permanence en anticipant les évolutions technologiques et les comportements des consommateurs.
×