Ce qu'il est surtout important de retenir en termes de bonnes pratiques est qu'il faut mettre des efforts constants en création de contenu sinon vous vivrez un échec à un moment ou à un autre. Il ne faut pas penser seulement en terme de campagnes, mais il faut plutôt penser en terme de relation avec votre clientèle et de constance. Le long terme est ici porteur de résultats, même si quelques tactiques peuvent être réalisées à court terme et miseront tout de même sur l'entretien d'une relation viable.
Grâce à un audit complet, nos experts SEO ont pu définir une stratégie pour que le site web du client dépasse ses concurrents et atteigne son objectif de trafic organique. En plus de l’accompagnement à la mise en place de recommandations on-site, la création de 600 nouveaux liens de qualité sur 12 mois ont permis à notre client d’obtenir un trafic organique de 250 000 visites par mois.
Le thème de l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO pour Search Engine Optimization) est complexe: on trouve en effet de nombreux termes techniques provenant de différents domaines au sein de cette discipline du référencement Web. En tant que débutant dans le domaine, les notions comme celles de jus de référencement, SERPs ou liens-retour ne parlent pas d’elles-mêmes. Découvrez ci-dessous un lexique SEO réunissant les termes les plus importants à connaître dans la discipline du référencement Web.
Pour augmenter les souscriptions, votre contenu devra illustrer les avantages de votre produit ou service, tout en intégrant un appel à l’action clair qui encourage les visiteurs à s’inscrire ou à l’essayer. Si vous vous adressez à un marché de niche, le thème de votre contenu devra se concentrer sur ce dernier. Si vous vous adressez à un marché de masse, essayez de créer du contenu que le plus de personnes possible auront envie de voir et de partager.
La première colonne listera le mot-clé initial ou les mots-clés que vous avez recherché(s), ainsi que d'autres mots-clés qui y sont étroitement liés. La seconde colonne vous montrera le nombre de recherches qui sont effectuées chaque mois dans la zone géographique que vous avez spécifiée. La troisième colonne vous indiquera le niveau de concurrence pour chaque mot-clé. 
Il faut distinguer les définitions proposées par les auteurs tels que : Christian Grönroos, Philip Kotler et Delphine Manceau (Marketing Management), Jacques Lendrevie et Jean Lévy (Mercator. Tout le marketing à l'ère numérique), Theodore Levitt, etc. de celles élaborées par les grandes associations, anglo-saxonnes : l'American Marketing Association, Chartered Institute of Marketing, etc., et francophones : l'Académie des Sciences Commerciales, l'Adetem, l'Association Française du Marketing, etc.

S’investir dans une stratégie de marketing de contenu doit cependant être mûrement réfléchi, avec une pleine connaissance des enjeux et des contraintes de l’exercice. En effet, toute la réussite (ou l’échec !) de cette méthode repose sur la production et le partage de contenus pertinents et de haute qualité afin de diffuser votre expertise auprès de vos clients et de ceux que vous convoitez.
Toutefois, certains webmaster ne peuvent être catégorisés de manière aussi tranchée. Si la plupart se conforment effectivement aux règles « white hat » pour l'essentiel de leur travail, il est fréquent de voir certaines pratiques « black hat » être utilisées de manière complémentaire. Les « grey hat », situés entre le blanc et le noir, optimisent l'efficacité du référencement en usant de techniques proscrites avec modération. La difficulté de cette approche consiste à limiter suffisamment l'intensité d'utilisation des procédés « black hat » pour ne pas être désindexé par les moteurs de recherche, tout en en tirant un profit maximum. Contrairement au « black hat », le « grey hat » permet ainsi de minimiser la prise de risque tout en obtenant des performances SEO plus importantes.

Dans le monde du marketing, on se concentre sur la production de contenus avec une vision plus large, plus diversifiée (on n’en reste pas seulement au texte) qui va répondre aux besoins de l’audience recherchée. Des contenus utiles « qui allument », censés être au cœur des préoccupations de la cible et qui seront distillés stratégiquement dans et hors de l’Internet.

La plupart des sites web ou des petits projets ne nécessitent qu’un travail approfondi sur les personas primaires. Parallèlement au travail de réflexion effectué sur la concurrence, la création des profils types avec la méthode des personas offrent des informations complémentaires qui peuvent faire la différence dans la construction d’une stratégie de référencement naturel.
L’un des plus puissants outils de marketing digital est assurément l’émailing. Réaliser des campagnes d’émailing, c’est-à-dire l’envoi d’emails personnalisés en masse à des cibles bien choisies, est une tâche extrêmement importante. Cette action permet d’augmenter le nombre de prospects et d’acquérir une base de données de clients potentiels assez conséquente. C’est une tâche assez facile à gérer dont les bienfaits sont énormes. Elle permet entre autres de fidéliser les clients existants, et est déterminante dans une action de marketing automation, c’est-à-dire pousser le prospect à conclure un achat. Tout ceci se fait grâce à une analyse du web, notamment sur le comportement de vos visiteurs sur le web. Recueillir toutes les données relatives à leurs goûts et habitudes, c’est cela le big data. Cette mesure permet d’affiner vos campagnes d’émailing, et plus largement vos actions marketing et commerciales.
×