L'optimisation du référencement (SEO) consiste souvent à apporter de petites modifications à certaines parties de votre site. Lorsqu'on les considère individuellement, ces modifications peuvent passer pour minimes, mais combinées à d'autres optimisations, elles peuvent avoir un impact notable sur l'expérience utilisateur et les performances de votre site dans les résultats de recherche naturels. Vous connaissez sans doute déjà bon nombre des sujets abordés dans ce guide, car ce sont des ingrédients essentiels à n'importe quelle page Web, mais peut-être n'en tirez-vous pas le meilleur parti possible.
Un annuaire Web est un site classant de façon thématique les sites qu’il sélectionne lui-même ou qui lui sont soumis. Des éditeurs analysent alors le contenu des pages et créent des résumés de leurs contenus dans le but d’orienter les visiteurs. Les annuaires proposent une recherche par catégories et sous-catégories. Il existe des milliers d’annuaires dits spécialisés ou généralistes (exemple : Dmoz ou Yahoo! Directory). Les critères d’acceptation d’un site sur un annuaire dépendent de chaque annuaire. Cette pratique a été massivement utilisée par les référenceurs pour augmenter artificiellement leur PageRank. Cela dit, Google ayant commencé à pénaliser les annuaires web dès 2008, cette technique est de moins en moins utilisée, elle n'est d'ailleurs plus actualisée depuis 2013 et officiellement plus transmise par Google depuis 2016.
La première chose à faire est d'insérer des ressources à l'intérieur de vos contenus. Vous pouvez par exemple insérer un lien direct vers un autre site ou citer un passage d'un expert. Ensuite, il vous suffit de rédiger un tweet ou un statut Facebook. Dans votre message, vous pouvez tout simplement inclure une phrase du genre "mentionné dans ce contenu + nom de la personne.

Un crawler (aussi appelé collecteur, robot d’indexation, araignée du Web) explore automatiquement le Web à la recherche de critères particuliers de pages Web à analyser. Le crawler agit de manière autonome et répète automatiquement la tâche qui lui a été attribuée. Les moteurs de recherche comme Google utilisent ces robots (searchbots) pour entretenir leur index. Ainsi, les nouvelles pages Web sont rapidement listées car l’index existant se renouvelle sans cesse.
Qui est responsable des propositions d’idées ? Des personnes spécifiques doivent se charger de trouver des idées de contenu, mais la contribution devrait également être ouverte à tous, du moment qu’ils ont une bonne idée. Il serait dommage que le processus empêche le partage des idées. Il est également nécessaire de déterminer le lieu d’expression des idées et savoir qui les approuve. Pour trouver du bon contenu, n’hésitez pas à faire une recherche de mots-clés (en utilisant des outils comme Moz, SemRush ou Google Keyword Planner) de votre site ainsi que ceux des sites de vos concurrents. Faites également un benchmark des contenus qui performent le mieux sur les sites concurrents. Une fois l’idée approuvée, passez à l’étape suivante…
Influence étendue : les petites entreprises peuvent communiquer avec des personnes partout dans le monde. L’augmentation de la clientèle stimule le potentiel de recettes. Internet constitue une économie de contenu, ce qui permet aux entrepreneurs de s’afficher en tant qu’experts en ligne. Plus vos connaissances sont grandes, plus votre pouvoir d’éduquer et d’influencer les consommateurs est grand.
L'ÉTABLISSEMENT : Etablissement dynamique de plus de 2500 lits répartis sur 7 sites, situé en bord de mer, le Centre Hospitalier Régional Universitaire de BREST recherche, pour sa Direction des Ressources Humaines, un (e) Chargé(e) d'Etudes Statistiques, référent(e) du logiciel de gestion du temps de travail Le Centre Hospitalier Régional Universitaire couvre un territoire comprenant une population de 1,2 million d'habitants et emploie plus de 6 500 personnes dont 500 médecins. Acteur économiqu…
Dans ce contexte, l'IA apporte un supplément d'intelligence, d'âme et de personnalisation. Sa puissance de calcul, d'analyse et d'apprentissage nous rapproche du besoin de chaque client. Il est en mesure de vraiment personnaliser les pages et les offres, en tenant compte de qui est le client, de son besoin identifié ou anticipé, du « device » utilisé. Mieux, avec l'IA, le marketer peut imaginer un « story telling » personnalisé, capable de créer de l'émotion et donc une proximité entre la marque et son client.
C’est vrai qu’il est essentiel de savoir que les moteurs de recherche, Google surtout (plus de 90% de part de marché en France je crois), utilisent un algorithme pour le classement et l’indexation de leurs pages. Comme vous le dîtes, si la formule de Google est l’un des secrets les mieux gardés au monde, le fonctionnement de son algorithme est bête et méchant.
La première stratégie est bien connue des marketeurs et fonctionne à merveille. Un premier contenu attire l'attention et transforme un visiteur en prospect. Vous allez ensuite lui envoyer différents types de contenus afin de continuer à lui prouver votre expertise. Puis, à un moment, vous allez faire une proposition commerciale. L'avantage de cette technique est qu'au moment de proposer un produit ou service à acheter, le prospect sait déjà que vous êtes compétent. Il sera donc beaucoup plus enclin à acheter chez vous que chez un concurrent qui se contente de faire de la publicité.

Le référencement payant repose sur une approche différente du SEO, qui consiste à financer son positionnement. Les résultats de ce type de référencement sont affichés en tête de page et dans un bandeau latéral. Les sites sont alors accompagnés de la mention “annonce” qui traduit l’usage du référencement payant. Pour cela, plusieurs modes de fonctionnement sont développés avec notamment le coût par clic qui consiste à payer en fonction du nombre de clic sur le lien du site. Aucune vente pour le client n’est certifiée.
La toile regorge de bons exemples, mais celui qu’on veut épingler est la campagne Peugeot au Panama: les utilisateurs devaient reconstituer le puzzle Peugeot sur Pinterest en cherchant les pièces sur les différents réseaux sociaux (Facebook, Twitter…). Un chat avec les modérateurs Peugeot était également possible. Une campagne polyvalente qui utilise avec intelligence les médias sociaux!
Il y a quelques mois, la multinationale Procter & Gamble (P & G) annonçait vouloir réduire son budget publicitaire de 100 à 140 millions de dollars en 2017. Une décision loin d'être anodine quand on sait que le groupe est le premier annonceur mondial. Principal argument avancé par son dirigeant, une course à l'innovation et aux technologies trop rarement suivie d'effet sur le ROI. Une décision qui semble justifiée puisqu'elle n'a en rien affecté les ventes du groupe.
Aujourd’hui, la recherche de mot-clé est toujours importante, mais d'une manière différente de ce qui a été pratiqué par le passé avant l’arrivée de Google Rankbrain. Le but de ce billet est de montrer comment la recherche par mot-clé continue d'être utile, de mettre en lumière les nombreux outils de recherches de mots-clés mais également les typologies des mots-clés. Les mots-clés sont la clé de voute d’un projet réussi, bien les choisir vous fera gagner du temps et de l’argent.
Pour calculer efficacement votre ROI, il faut donc prendre davantage de recul pour une action de référencement naturel : prenez par exemple une année entière. Vous pourrez alors clairement voir les retombées de la stratégie SEO mise en place : si cette dernière vous a coûté 400 € par mois (soit 4 800 € pour un an) et que vous constatez sur la même période une hausse de votre chiffre d’affaires de 24 000 € par rapport à l’année précédente, votre stratégie est payante.
C’est certainement le point le plus important dans une stratégie de référencement car sans liens vers votre site web impossible d’être bien placé (à moins d’avoir une faible concurrence). Il faut qu’un maximum de sites Internet parlent de vous afin que votre popularité aux yeux de Google augmente. Il existe ensuite des plateformes comme Ereferer qui veut vous proposer des prestations d’annuaires thématisés par exemple.
Si vous travaillez seul, relisez les emails et identifiez les expressions ou les mots qui reviennent le plus souvent dans la bouche de vos clients. Dans la plupart des cas, ces mots/expressions peuvent constituer de très bons mots-clés. Si vous disposez d’un service client et de commerciaux, demandez-leur d’indiquer les problématiques et les phrases qui reviennent le plus souvent dans leurs échanges.
Le marketing est une démarche qui anime complètement une entreprise, oriente ses politiques et ses planifications, ses activités, ses décisions afin de répondre, d'une part, aux attentes et aux besoins que l'entreprise aura identifiés, prévus, suscités ou même créés, des destinataires finals de ses biens ou de ses services vendus, et, d'autre part, à l'intérêt des échelons intermédiaires éventuels de la distribution
Le SEO Black Hat définit une stratégie discutable d’optimisation pour les moteurs de recherche. Le nom vient du genre cinématographique du Western, où le méchant porte souvent un chapeau noir en opposition au gentil, qui porte un chapeau blanc. On parle de référencement Web non éthique. Pourtant ces directives sont consciemment ignorées par des moteurs de recherche comme Google ou Bing. Des pratiques de spam ou l’utilisation d’une linkwheel (des liens achetés provenant de l’étranger) sont largement employées dans la mise en place de liens. Si de telles méthodes sont découvertes, les pages en question sont exclues de l’index des moteurs de recherche.
Dans ce contexte, l'IA apporte un supplément d'intelligence, d'âme et de personnalisation. Sa puissance de calcul, d'analyse et d'apprentissage nous rapproche du besoin de chaque client. Il est en mesure de vraiment personnaliser les pages et les offres, en tenant compte de qui est le client, de son besoin identifié ou anticipé, du « device » utilisé. Mieux, avec l'IA, le marketer peut imaginer un « story telling » personnalisé, capable de créer de l'émotion et donc une proximité entre la marque et son client.
Aussi appelé e-marketing ou encore marketing numérique, le marketing digital regroupe toutes les pratiques marketing utilisées sur les supports et canaux digitaux. En général, il est assimilé à tout ce qui se rapproche de près ou de loin à Internet : on parle alors de webmarketing ou de cybermarketing. Avec le temps et l’avancée de la technologie, son périmètre d’intervention s’est cependant élargi. Aujourd’hui, d’autres médias sont également prisés, entre autres les applications mobiles et les jeux vidéo. A chaque nouvelle tendance, les spécialistes en marketing sont contraints de revoir leurs méthodes de travail. Il semble donc difficile de donner une liste exhaustive des différents domaines sur lesquels se base le marketing digital.
×