Soovle affiche, pour un mot-clé donné, le top 10 des recherches sur les plateformes Wikipédia, Google, Amazon, Yahoo Answers, YouTube, Bing et Yahoo. C’est un outil intéressant pour vous assurer que vous ne passez à côté d’aucun mot-clé. Malheureusement, l’outil marche beaucoup mieux sur les requêtes anglophones que sur les requêtes francophones. Les résultats ne sont donc pas toujours au rendez-vous. Mais ça vaut le coup de tester quand même !
Dans chacun de ces domaines, des méthodes, des outils et des tendances viennent régulièrement s’intégrer au marketing digital. On peut citer l’usage des données utilisateurs, le marketing automation, le marketing d’influence, l’intelligence artificielle (notamment le machine learning), etc. Autant de nouvelles briques qui viennent grossir la définition du marketing digital.

Une page de navigation est une page simple de votre site qui affiche la structure de ce dernier et consiste généralement en une liste hiérarchique des pages du site. Les visiteurs peuvent consulter cette page s'ils ont du mal à trouver des pages sur votre site. Bien que les moteurs de recherche consultent également cette page afin d'obtenir un large champ d'action de l'exploration des pages de votre site, elle sert principalement aux visiteurs humains.
D’un point de vue SEO, la fréquence à laquelle vous utilisez vos mots-clés dans vos pages Web est très importante pour votre classement. On dit qu’une densité en mots-clés entre 1 et 2% est idéale pour améliorer votre classement. Qu’est-ce que ça veut dire? Une densité de 2% veut dire que le même mot-clé apparait 2 fois par 100 mots au total. Donc, pour chaque 100 mots, vous pouvez optimiser votre page Web en ajoutant le même mot-clé jusqu’à 1.9 fois. Une densité plus grande que 1.9% pourrait être considérée comme du Web spam.
Non seulement la création de catégories et de noms de fichiers descriptifs pour les documents de votre site Web vous aide à mieux organiser ce dernier, mais cela peut aussi permettre de créer des URL plus simples et plus "conviviales" pour les personnes souhaitant créer un lien vers votre contenu. Les URL à rallonge ou complexes contenant peu de mots reconnaissables peuvent effrayer les visiteurs.
Le vendeur peut alors l’orienter vers le bon rayon et s’il veut aider un peu plus la cliente, il va éventuellement compléter en lui demandant son niveau de pratique / la tranche de prix, la marque qu’elle souhaite prendre et ensuite lui proposer un short adapté. Ou, si la cliente ne sait pas, lui proposer un short pertinent correspondant aux intérêts de l’entreprise (marge, stock…) (=règles de boost avec le moteur)

Quelles sont donc les requêtes tapées par les internautes concernant votre domaine d’activité et susceptibles de vous apporter un maximum de trafic qualifié? Comment les retrouver aisément? Il existe aujourd’hui des programmes qui vous aident  à trouver ces expressions-clés. Voici 5 outils gratuits de recherche de mots-clés pour optimiser vos communications sur la toile.
Il est inutile de se positionner sur un mot-clé qui n'est pas lié directement à l'activité du site. La probabilité de positionnement est faible car les moteurs sauront souvent identifier l'inadéquation entre les mots-clés ciblés et l'intérêt du contenu. Pour sélectionner les mots-clés, il existe plusieurs outils (dont Google AdWords), gratuits et payants, mais les suggestions de recherche proposées par les moteurs sont également un bon indicateur. Ces mots-clés doivent ensuite être classés en fonction de plusieurs critères:
Prenons l’exemple d’un site e-commerce spécialisé en matériel informatique. Pour la requête “disque dur 500 go”, la requête sémantique affichera uniquement les produits ayant cette capacité de stockage. Cependant, on peut vouloir positionner en tête de résultats une sélection de disques durs 1to et 2to bénéficiant d’une remise commerciale, pour favoriser la vente de ces références et suggérer aux consommateurs des offres plus avantageuses. Si le disque dur 1to de la marque A est à quelques euros près au même prix que le disque dur 500go de la marque B, le consommateur sera tenté de prendre le modèle de la marque A.

La troisième étape va être un audit des différentes sources qui pointent vers votre site. Il va falloir lister toutes les sources d’information qui parlent de votre entreprise, que ce soit des journaux, des blogs ou même des annuaires de site. Si vous vous inquiétez du faible nombre de “citations”, ne vous en faites pas ! Il vaut mieux avoir peu de bonnes citations que beaucoup de mauvaises.
L’optimisation pour les moteurs de recherche, référencement naturel ou SEO (pour search engine optimization), est un ensemble de techniques visant à optimiser la visibilité d'une page web dans les résultats de recherche (les SERP, pour Search Engine Result Pages). Ces techniques cherchent à améliorer la compréhension de la thématique et du contenu d'une ou de l'ensemble des pages d'un site web par les robots d'indexation, et à augmenter le trafic naturel (organique) du site, ce qui résulte généralement à une meilleure visibilité de l'entreprise ainsi qu'à une augmentation du chiffre d'affaires.
Vous savez désormais quel objectif atteindre à l’aide de votre contenu. De quel volume de contenu avez-vous besoin ? Avez-vous besoin d’une vidéo par semaine ? De deux articles de blog par jour ? D’un webinaire et d’une démo par mois ? Créez un calendrier de contenu et partagez-le avec votre équipe. Quiconque impliqué dans le marketing de contenu devrait connaître le calendrier pour que personne ne soit surpris par les échéances. Plus le délai est cours, plus le nombre de personnes à s’investir sur chaque élément du contenu est élevé. La qualité doit toujours être en ligne de mire.
Toutefois, certains webmaster ne peuvent être catégorisés de manière aussi tranchée. Si la plupart se conforment effectivement aux règles « white hat » pour l'essentiel de leur travail, il est fréquent de voir certaines pratiques « black hat » être utilisées de manière complémentaire. Les « grey hat », situés entre le blanc et le noir, optimisent l'efficacité du référencement en usant de techniques proscrites avec modération. La difficulté de cette approche consiste à limiter suffisamment l'intensité d'utilisation des procédés « black hat » pour ne pas être désindexé par les moteurs de recherche, tout en en tirant un profit maximum. Contrairement au « black hat », le « grey hat » permet ainsi de minimiser la prise de risque tout en obtenant des performances SEO plus importantes.
Red Bull, which sells a high-energy beverage, has published YouTube videos, hosted experiences, and sponsored events around extreme sports and activities like mountain biking, BMX, motocross, snowboarding, skateboarding, cliff-diving, freestyle motocross, and Formula 1 racing. Red Bull Media House is a unit of Red Bull that "produces full-length feature films for cinema and downstream channels (DVD, VOD, TV)."[19] The Red Bulletin is an international monthly magazine Red Bull publishes with a focus on men's sports, culture, and lifestyle.

Pour finir, voici un autre outil bien utile : Keyword Tool Dominator. Celui-ci vous indique les principaux mots-clés de longue traîne associés aux termes que vous tapez dans la barre de recherche, en se basant sur les fonctions auto-complete de Google, d’Amazon et de YouTube. Dans la version gratuite du produit, vous avez le droit à trois recherches par jour.
Effectuer une recherche pour identifier les mots clé et expressions utilisées lors des recherches de vos prospects. Vous pouvez utiliser plusieurs outils pour déterminer les tendances de recherches, notamment avec Google Trends ou le keyword planner pour estimer les volumes de recherches sur une période donnée, signe d’intérêt envers un contenu en particulier.
L'optimisation stratégique du contenu passe par l'identification des segments de clientèle et par la compréhension de leur comportement en ligne. En ayant en tête ces comportements, il est plus facile ensuite de créer du nouveau contenu et de nouvelles pages ciblées spécifiquement pour certains internautes, qui sauront attirer leur attention et générer plus de trafic. Les moteurs de recherche sont sensibles aux contenus uniques et de bonnes qualités, et qui offrent des informations pertinentes pour les clients; ils vont donc mieux indexer ces sites web par rapport à d'autres qui n'auront pas de contenu ciblé.
Tout à fait d’accord! c’est la partie la plus intéréssante du processus Inbound. C’est vrai que le plus difficile, c’est de décider quelles sont les conditions qui déterminent un «life stage» et un profil en particulier.En fait, ici sur notre blogue, nous utilisons hubspot pour la cause. C’est très intéréssant de pouvoir avoir une plateforme complète pour supporter cette activité (Analytics, listes intelligentes, formulaires intelligents et CTA adaptables). On utilise un contenu présenté en fonction du Lifestage de notre utilisateur, avec des conditions pré-établies pour classer nos utilisateurs dans des listes distinctes (selon leurs intérets, clics, profil, etc) pour personnaliser nos offres à chaque utilisateur.
Lorsque Googlebot explore une page, il devrait voir la page de la même manière que tout internaute15. Pour optimiser l'affichage et l'indexation, les fichiers JavaScript, CSS et image que votre site Web utilise doivent toujours être accessibles par Googlebot. Si le fichier robots.txt du site empêche l'exploration de ces éléments, cela affecte directement l'affichage et l'indexation du contenu par nos algorithmes. Par conséquent, il est possible que le classement du site ne soit pas optimal.
Vous pourriez trouver qu’un article particulier qui parle de vous sur un site de presse a conduit beaucoup de trafic qualifié vers votre site web, qui à son tour converti très bien. Ou, vous pourriez découvrir que LinkedIn est l’endroit où se trouve la plupart des personnes qui relaient votre contenu, qui à son tour apporte beaucoup de trafic. L’idée ici est de cartographier les médias gagnés qui vous aideront à atteindre vos objectifs, et ceux qui ne le feront pas, basé sur des données historiques. Cependant, s’il y a quelque chose de nouveau que vous voulez essayer, ne l’excluez pas simplement parce qu’il n’a pas encore été tenté. Testez et innovez !
Tout à fait d’accord! c’est la partie la plus intéréssante du processus Inbound. C’est vrai que le plus difficile, c’est de décider quelles sont les conditions qui déterminent un «life stage» et un profil en particulier.En fait, ici sur notre blogue, nous utilisons hubspot pour la cause. C’est très intéréssant de pouvoir avoir une plateforme complète pour supporter cette activité (Analytics, listes intelligentes, formulaires intelligents et CTA adaptables). On utilise un contenu présenté en fonction du Lifestage de notre utilisateur, avec des conditions pré-établies pour classer nos utilisateurs dans des listes distinctes (selon leurs intérets, clics, profil, etc) pour personnaliser nos offres à chaque utilisateur.
Dans les techniques un peu plus complexes, mais permettant d’obtenir un meilleur référencement et donc une meilleure position dans les principaux moteurs de recherche, il y a la rédaction de contenu éducatif ainsi que l’intégration de références pointant vers ce contenu à partir d’autres sites web reconnus. Un bon point de départ serait de contacter vos fournisseurs, partenaires, revendeurs et distributeurs afin de leur demander d’intégrer un lien vers le site web de votre entreprise. En plus d’améliorer la visibilité de votre entreprise, ce lien est également bénéfique pour celui qui l’inclut dans son site web. En effet Google et les principaux moteurs de recherche attribuent de l’importance à la quantité et à la qualité des liens sortants qu’on peut retrouver sur la page web.
Pour finir, voici un autre outil bien utile : Keyword Tool Dominator. Celui-ci vous indique les principaux mots-clés de longue traîne associés aux termes que vous tapez dans la barre de recherche, en se basant sur les fonctions auto-complete de Google, d’Amazon et de YouTube. Dans la version gratuite du produit, vous avez le droit à trois recherches par jour.
S’il est avéré que les techniques de « push marketing » connaissent une perte d’efficacité depuis plusieurs années (notamment parce que nous avons appris à les ignorer plus ou moins consciemment), le Content Marketing – technique de « pull marketing » – constitue une alternative extrêmement efficace. Car le marketing de contenu permet aux utilisateurs de choisir eux-mêmes le type de contenu avec lesquels ils souhaitent interagir, à condition que les marques sachent leur apporter de la valeur. En créant des contenus personnalisés et correspondant aux attentes de leurs cibles, les marques ont ainsi la possibilité de s’adresser directement à leur audience tout en leur laissant le contrôle.
Avant de commencer un travail d'optimisation pour le référencement naturel, il est nécessaire d'identifier et de choisir les mots-clés pertinents. Différentes stratégies de ciblage sont possibles. Il est ainsi intéressant de cibler aussi bien des requêtes génériques (télévision, vente maison, vols pas chers…), concurrentielles mais permettant un volume de trafic important, que des requêtes de type longue traîne moins volumineuses pour chacune de ces requêtes. Dans le cas d'une stratégie de ciblage longue traîne, il est donc indispensable de viser un volume important de mots-clés.

Excellente liste ! Le premier que vous présentez est vraiment top si l’on souhaite trouver des expressions qui représente une action de la part de l’internaute. Les autres sont tous aussi intéressants. En revanche, je me demande pourquoi vous n’avez pas inclus l’outil de suggestion de mots clés fournit par Google AdWords et qui est tout à fait gratuit ? De même que les requêtes de recherches présentent dans la Search Console, où là encore on peut bien trouver des idées de mots clés.
Le référencement local est le fait d'optimiser un site internet pour que ses pages soient positionnées lors d'une recherche incluant une localité, un code postal, ou faite par un internaute autorisant sa géo-localisation. Cette partie du référencement prend de plus en plus d'importance ces dernières années et est de plus en plus prises en compte par Google, notamment pour la navigation mobile.
De nos jours, en particulier sur le Web, les consommateurs sont bombardés de publicité et de messages marketing plus que jamais auparavant. Cette abondance d’incitation à l’achat a tendance à diluer le message et force les entreprises à innover et à adopter des stratégies de communication marketing plus complexes et imaginatives. Le marketing de contenu permet de vous positionner en tant qu’expert dans votre domaine.
L'inclusion dans nos résultats de recherche est simple et gratuite. Vous n'avez même pas besoin de nous envoyer votre site. Google est un moteur de recherche entièrement automatisé qui fait appel à des robots pour explorer le Web en permanence à la recherche de sites à inclure dans notre index. La plupart des sites qui figurent dans nos résultats n'ont pas été envoyés manuellement, mais ont été détectés et ajoutés automatiquement lors de notre exploration du Web. Découvrez la manière dont nous détectons, explorons et présentons les pages Web3.
Sur tous les navigateurs web (Chrome, Firefox, Mozilla, Internet Explorer…), il existe une fonction qui permet d’accéder au code source de la page visionnée. Pour cela, il suffit de presser simultanément les touches « ctrl », « alt » et « u » de votre PC (ou « cmd », « alt » et « u » de votre Mac). Vous pouvez aussi faire un clic droit sur la page et sélectionner « afficher le code source de la page ». Cette fonction permet d’identifier facilement l’architecture de la page, sa balise Title et ses balises H1, H2, H3…Ces balises ont une très grande importance en SEO, c’est la raison pour laquelle elles contiennent en général les principaux mots et expressions clés de la page. Sur la page du code source, utilisez la fonction de recherche de votre navigateur pour surligner les balises et visualiser rapidement les textes contenus à l’intérieur de ces balises. Un conseil : faites cette analyse sur les pages de vos concurrents qui sont très bien référencées. Cette technique vous permettra de comprendre la stratégie SEO de vos concurrents et de trouver des expressions clés à fort potentiel.
Avec le marketing numérique tout est désormais l'occasion de collecter et d'exploiter les « data ». En observant et en mémorisant les comportements de chaque utilisateur, en l'écoutant ou en échangeant avec lui les sites internet ou sur les médias sociaux. En partageant et en additionnant les données à celle de tiers pour être en mesure de mieux comprendre ou déduire qui sont les clients et quels sont leurs besoins.
Internet est devenu un canal de communication incontournable dans le design des stratégies de marketing, autant pour les entreprises B2B (commerce entre les entreprises) que B2C (commerce avec les consommateurs). Toutefois, certains chefs de PME hésitent à utiliser les outils de marketing numérique, parfois par manque de temps, mais surtout par manque de connaissances.
×