Le référencement naturel et le référencement payant ne sont pas deux approches qu’il faut opposer. Qu’il s’agisse du premier ou du second, il n’existe pas de règle universelle pour définir quel mode de référencement est le meilleur. La pertinence de la stratégie varie selon le secteur d’activité, la durée de l’action et le budget alloué au référencement.

Limiter les images n'est pas nécessaire. Bien au contraire, elles sont parfois utiles, même pour le référencement. Simplement, ils faut qu'elles aussi soient bien 'référencées'. Pour cela, quel que soit l'outil utilisé pour la création de votre site, il faut renseigner la balise 'alt' qui permet d'indiquer aux moteurs de recherche le descriptif de l'image. N'oubliez pas que le référencement passe aussi par la recherche d'images. Si vous vendez sur un site d'e-commerce, ce sont les visuels des produits qui s'afficheront s'ils sont bien référencés...
Un lien qui indique « Cliquez ici » n'est pas aussi utile qu'un lien qui précise « Apprenez-en davantage sur le produit X ». Les liens de ce genre sont appelés liens « à longue traîne » et sont plus faciles à lire, tant par vos visiteurs que par le robot d'un moteur de recherche qui parcourt le contenu du Web et qui améliore le classement de votre site Web.
La balise est celle qui vous permet d’ajouter vos mots-clés, séparés par des virgules. Cette balise n’améliore pas votre classement, mais c’est un bon endroit pour ajouter des mots-clés qui ne se retrouvent pas dans votre texte. Les experts SEO disent que c’est aussi un bon endroit pour ajouter les synonymes (ou mots avec erreurs) de vos mots-clés. Exemple: marketing, mercatique, marqueting, marketting.
La sélection de mots clés de A à Z ! Dans cet article, mon invité Mitsu, vous propose une méthodologie assez complète qui vous permettra de trouver vos expressions clés. Après vous avoir expliqué pourquoi il est important de trouver les mots clés pour votre référencement et ensuite quand se focaliser sur cette étape, Mitsu vous donne des sources pour aller s’inspirer et construire votre liste de mots clés.La connaissance du métier, les statiques que vous avez à votre disposition et que vous devez exploiter, les outils de suggestion comme Google Suggest ou encore keywordtool, sont des sourds que vous êtes susceptibles d’utiliser pour faire cette recherche de mots clés.Bien évidemment, la recherche est une première étape, qui se concrétisera par la sélection de quelques expressions intéressantes et « faisables » pour vous.Pour aller plus loin, je vous laisse lire son article qui est très complet ou encore celui-ci de mon autre invité, Jean-Luc : L’optimisation des mots clés pour les nuls
Pour conclure, il est primordial de ne pas considérer votre moteur de recherche interne comme un simple outil de requête, sans un suivi méticuleux. Beaucoup de sites marchands s’attardent sur l’ergonomie de leur page d’accueil ou de leur fiche produit, sans penser à l’étape intermédiaire que représente le moteur de recherche interne. En conciliant pertinence des résultats, stratégie de searchandising et utilisation intelligente des filtres à facettes, vous mettez toutes les chances de votre côté pour obtenir le meilleur retour sur investissement, et surtout de garantir aux internautes une expérience d’achat réussie. 
En menant une analyse de logs lors de l’audit SEO, nos experts SEO ont identifié de nombreuses optimisations à mettre en place sur le site web du client. Grâce à notre accompagnement des équipes techniques et marketing du client, l’ensemble des recommandations ont été mises en place en 3 mois. 2 mois plus tard, le site web a gagné +50% de trafic organique.
On définit les pénalités de Google par des sanctions appliquées sur un site Web en rapport avec sa présence sur le moteur de recherche du géant du Web. Ces sanctions peuvent être manuelles, mais aussi algorithmiques. L’indice de visibilité d’un site est réduit par Google et son classement se retrouve sensiblement détérioré dans les résultats de recherche (SERPs). En général, tout manquement aux consignes de Google mène à de telles sanctions.
La prochaine étape, c’est de vérifier la concurrence naturelle sur les mots clés qu’on a récupérés. Pour cela, Frédérik nous conseille d’utiliser la commande « allintitle » de Google, qui va vérifier combien de pages contiennent l’expression dans le titre. Exemple : allintitle :"hotel aix en provence". Le nombre de résultats bruts est évidemment beaucoup moins pertinent.
Limiter les images n'est pas nécessaire. Bien au contraire, elles sont parfois utiles, même pour le référencement. Simplement, ils faut qu'elles aussi soient bien 'référencées'. Pour cela, quel que soit l'outil utilisé pour la création de votre site, il faut renseigner la balise 'alt' qui permet d'indiquer aux moteurs de recherche le descriptif de l'image. N'oubliez pas que le référencement passe aussi par la recherche d'images. Si vous vendez sur un site d'e-commerce, ce sont les visuels des produits qui s'afficheront s'ils sont bien référencés...
L’emplacement des mots-clés pour le référencement ! Et le dernier article que je vous présente c’est celui qui traite de l’emplacement des mots clés. Après avoir recherché les expressions clés intéressantes pour votre site, avoir fait une sélection rigoureuse, il va falloir travailler ces expressions pour les mettre en avant et essayer d’obtenir un positionnement intéressant. Cela passe dans un premier temps par une optimisation on-page : on va « soigner » les zones chaudes de nos pages, et ensuite par une optimisation off-page, netlinking, social média…
A l’aide de l’attribut « nofollow », on peut spécifier à Google de ne pas prendre en compte la cible des liens de votre page afin de ne pas influencer son référencement.  Pour ce faire, l’attribut rel="nofollow"  est ajouté au lien dans le code HTML. Lorsque Google a introduit cet attribut en 2005, on réclamait aux Webmasters de marquer les liens qui n’étaient pas de nature rédactionnelle par l’attribut « nofollow ». Ce faisant, toute manipulation de profil de backlinks devrait être impossible et le spam de liens, qui était une pratique répandue autrefois, s’est donc endigué. En règle générale, les liens nofollow ont aujourd’hui un profil de liens naturel et ils sont ainsi pris en compte dans l’analyse SEO.  
La page des résultats peut parfois être plus courte que d’habitude. Au moment où vous décidez quels mots clés vous allez incorporer sur votre site web, il est très important de savoir ces circonstances. Choisissez vos combats. Et choisissez aussi un bon type de contenu pour vos combats. Y a-t-il beaucoup de vidéos dans les résultats de recherche pour votre requête ? Peut-être faudrait-il aussi utiliser une vidéo sur votre site web pour cibler cette requête.

Gardez à l’esprit cependant que la recherche de mots-clés est un processus continu. Comme vous l'avez remarqué, les étapes requises pour pouvoir rechercher et intégrer vos mots-clés nécessitent du temps et de la patience ; et il faudra attendre également que Google détecte ces changements. Plus important encore, à mesure que le comportement des internautes évolue, le SEO change, les algorithmes des moteurs de recherche changent, et les mots-clés que vos clients utilisent changeront probablement ; donc, assurez-vous d'effectuer régulièrement votre recherche de mots-clés pour vous assurer que vos informations sont à jour et exactes.


J’aime bien votre article mais surtout de faire comprendre aux gens que le SEO n’est pas une technique pour déjouer les moteurs de recherches lol en fait google est notre allié si on le veut bien! Le concept est le faire le meilleur “match” possible entre la personne qui cherche et le créateur de contenu! C’est une relation gagnant-gagnant et il faut comprendre que c’est un robot et donc il faut lui DIRE clairement quel est notre sujet et quel client on veut. Le SEO consiste simplement à organiser le contenu pour atteindre nos lecteurs plus facilement.
The supply chain of digital content marketing mainly consists of commercial stakeholders and end-user stakeholders which represent content providers and distributors and customers separately.[37] In this process, distributors manage the interface between the publisher and the consumer, then distributors could identify the content that consumers need through external channels and implement marketing strategies. For instance, Library and document supply agencies as intermediaries can deliver the digital content of e-books, and e-journal articles to the users according to their search results through the electronic channels. Another example is when consumers pay for the acquisition of some MP3 downloads, search engines can be used to identify different music providers and smart agents can be used by consumers to search for multiple music provider sites. In a word, the digital content marketing process needs to be conducted at the business level and service experience level because when consumers are accessing digital content, their own experience depends on the complex network of relationships in the content marketing channels such as websites and videos. The consumers interact directly with distributors in the big supply chain through various digital products which have an important role in meeting the requirements of the consumers. The design and user experience of these channels directly decides the success of digital content marketing.[28]
La navigation dans un site Web est importante pour aider les visiteurs à trouver rapidement le contenu qu'ils recherchent. Elle peut également aider les moteurs de recherche à interpréter le contenu que le webmaster considère comme important. Bien que les résultats de recherche Google soient fournis au niveau d'une page, Google aime aussi avoir une idée du rôle d'une page dans l'ensemble d'un site.
Une erreur classique consiste à recopier les descriptions produits du fournisseur qui se trouvent sur le site internet de ce dernier. Ceci est considéré comme du duplicate par Google qui pénalise la performance du site en termes de classement souhaité dans les moteurs de recherche de référence. Ecrire des pages web suffisamment différentes les unes des autres est un travail difficile, surtout lorsque le site e-commerce référence plusieurs centaines d’articles, mais un travail nécessaire pour une bonne performance SEO.
Si comme pour Casal Running (un des sites sur lequel je travaille) vous avez des freins techniques et que vous ne pouvez pas ou ne voulez pas installer des solutions complètes et compliquées à mettre en place, il existe des solutions simples et rapides. Par exemple nous utilisons pour ce site doofinder qui permet avec un flux catalogue plus un script à copier-coller de mettre en place un moteur sympa et pertinent. Toutefois nous n’agissons ici que sur la partie barre de recherche mais cela reste mieux que rien !

Un grand nombre d’outils de génération de mots clés Google sont proposés pour établir une stratégie pertinente de contenu. Parmi ceux-ci, les outils qui se basent sur Google Suggest sont particulièrement intéressants, car Google s’inspire en grande partie de la popularité des requêtes pour proposer des résultats. Les mots clés générés correspondent ainsi à une demande réelle sur Google.
Il faut distinguer les définitions proposées par les auteurs tels que : Christian Grönroos, Philip Kotler et Delphine Manceau (Marketing Management), Jacques Lendrevie et Jean Lévy (Mercator. Tout le marketing à l'ère numérique), Theodore Levitt, etc. de celles élaborées par les grandes associations, anglo-saxonnes : l'American Marketing Association, Chartered Institute of Marketing, etc., et francophones : l'Académie des Sciences Commerciales, l'Adetem, l'Association Française du Marketing, etc.
Hormis les outils de Google ou des autres moteurs pour trouver des mots clés, ou encore sa propre matière grise, qui sont certes gratuits, il existe des outils qui font très bien le travail. Par exemple, j’ai pu découvrir Smart Keywords, qui permet d’identifier des opportunités de positionnement sur des expressions “longue traîne” ou semi-générique par exemple, avec potentiel de trafic.
Les méthodes ou plateformes de marketing sont connues sont le nom de canaux de marketing. Le marketing numérique implique l’utilisation de canaux en ligne pour promouvoir les avantages de vos produits. L’envoi d’emails, la tenue d’un blog et l’utilisation des réseaux sociaux font tous partie de cette catégorie générale. Les canaux en ligne permettent des interactions à distance mais authentiques qui fidélisent la clientèle. Parmi les canaux courants du marketing numérique, on trouve :
-Le serveur : En effet les moteurs de recherches et plus particulièrement  Google, utilisent l’emplacement physique du serveur (c’est-à-dire le pays) comme signal. Par exemple une société dont l’emplacement de son signal est l’Espagne, lorsqu’un utilisateur de l’Espagne cherche les termes « Google » ou  « Facebook » sur la version européenne d’Ask.com (qui a été mis en place par Google), il obtiendra  au moins un article en tout cas sa recherche sur la première page.
Les robots visitent une page en passant par un lien. Lorsque cette page possède elle-même plusieurs liens, les robots continuent leur course afin d’indexer le reste du site (c’est sans compter les liens vers les sites externes). Les sitemaps facilitent le travail de recherche des robots, car ils rassemblent à un endroit tous les liens d’un site. Ils sont faciles à mettre en place, et leur importance est trop souvent oubliée. La plupart des CMS comportent des modules afin de créer ces sitemaps.
Le contenu est roi : veillez à ce que votre site contienne un texte bien rédigé et unique qui se concentre sur vos mots clés et expressions essentiels. Une mise à jour en continu du contenu permet également de préserver l’apparence toute neuve de l’empreinte numérique de votre site. Il s’agit là d’une exigence majeure pour une pertinence continue pour un moteur de recherche.
En suivant ces étapes, vous obtiendrez donc une liste de mots-clés liés à votre requête de recherche initiale et présentant des niveaux faible et moyen de concurrence. À titre d’exemple, nous avons utilisé différentes couleurs dans le tableau ci-dessous, en nous servant du jaune pour mettre en évidence les mots-clés affichant un niveau moyen de concurrence, et du vert pour les mots-clés à concurrence faible. 

Lorsque vous faites référence à la page d'accueil, la barre oblique après le nom d'hôte est facultative, car elle mène au même contenu ("https://example.com/" est identique à "https://example.com"). Pour le chemin d'accès et le nom de fichier, la barre oblique est considérée comme une URL différente (signalant un fichier ou un répertoire). Par exemple, "https://example.com/poisson" n'est pas identique à "https://example.com/poisson/".
À l’ère des médias sociaux, toutes les entreprises sont des éditeurs, et ce dont les éditeurs ont besoin, c’est d’une source régulière de contenu de qualité. Plus facile à dire qu’à faire vous me direz ! Si vous essayez de créer du contenu qui résonnera auprès de votre public sur les médias sociaux et vous démarquera du bruit ambiant, c’est super ! Vous êtes sur la bonne voie. Vous devriez cependant commencer par l’étape la plus importante: établir une stratégie de marketing de contenu sinon vous risquez l’erreur comme nous avons pu le voir la semaine dernière sur ce blog.
Après avoir lu cet article, vous serez capable de rechercher les bons mots clés. La recherche des mots clés est le premier pas dans le processus d'incorporation dans votre site web. Le pas suivant est de décider quel mot clé sera placé sur quelle page. Le résultat de ce processus est une bonne stratégie des mots clés, mais de ce sujet nous allons parler dans un prochain article.
Le marketing traditionnel peut s’effectuer à peu près partout. Les salons commerciaux, les publicités télévisées et les communiqués de presse sont des moyens que les entreprises utilisent couramment pour faire leur promotion et attirer les consommateurs. Mais le marketing se fait également lorsque vous fournissez un service excellent et que vos clients parlent de leur expérience autour d’eux.
Au cours des dernières décennies, le marketing digital a explosé. La raison : il a offert nombreux avantages aux entreprises tout en apportant des réponses sur mesure face aux comportements des consommateurs. Mais des questions nous ont toujours traversé l’esprit : qu’est-ce que le marketing digital ? Quelles disciplines recouvre-t-il ? Quels sont les points essentiels à retenir pour les entreprises qui la pratiquent ?
×