La meta description est un court texte (jusqu’à environ 156 caractères), qui décrit le contenu d’un document HTML. Elle doit indiquer l’orientation du contenu à l’utilisateur en seulement deux phrases. La meta description apparait dans la liste des résultats des moteurs de recherche (SERPs) comme élément d’un snippet placé sous le titre. Si le webmaster n’intègre pas de meta description à son site Web, Google le fera automatiquement pour lui en prenant les premières phrases de la page d’accueil ou encore en sélectionnant des portions de phrases entourant des mots-clés. Dans le cadre d’une optimisation SEO, les balises meta (Meta-Tags composées d’une description, d’un titre, et de mots-clés) doivent non seulement être conviviales, mais aussi contenir des mots-clés à fort volume de recherche. Celles-ci sont déposées dans l’en-tête d’un document HTML.  
Dans une recherche Internet, un mot clé est un terme pertinent utilisé pour trouver les pages Web correspondantes. Le terme a été popularisé aux débuts du développement des moteurs de recherche internet : Il était impossible de poser des questions en langage naturel pour trouver les pages appropriées, mais les recherches donnaient les meilleurs résultats si les recherches portaient sur quelques mots clés choisis. Ces "mots clés" reflétaient l'essence du thème recherché ; ils étaient susceptibles d'être présents sur tous les sites référencés par le moteur de recherche.

Google AdWords Outil de planification des mots clés vous donnent aussi des informations sur la concurrence des mots clés, mais dans ce cas-là c’est pour les résultats payants. Néanmoins, si SEMrush ne vous donne aucune donnée sur la concurrence, vous pouvez bien sûr utiliser les données de Google AdWords Outil de planification des mots clés pour avoir une idée de la concurrence.


Il existe plusieurs façons d’améliorer son référencement naturel gratuitement. Parmi les plus simples, il y a la création de comptes ou de pages dédiées à votre entreprise sur les réseaux sociaux, la rédaction d’articles sur un blogue et l’inscription aux répertoires d’entreprises locales de votre région. Encore une fois, choisir les bons endroits, les bonnes informations et la bonne formulation est crucial pour l’efficacité du référencement naturel.
Si vous voulez des snippets riches, des cartes mobiles riches, des AMP (Accelerated Mobile Pages) ou une liste dans le graphique de connaissance de Google, vous devrez marquer vos pages avec Schema.org. À moins que les SEOs soient des experts dans le codage, alors ceci peut être intimidant, mais dans la console de recherche Google, ils ont un surligneur de données qui permet aux propriétaires de sites de cliquer et de faire glisser des données structurées, mais seulement si les sites Web qui ont quelques choses à marquer, comme des produits et des articles de blog.

Grâce à un audit complet, nos experts SEO ont pu définir une stratégie pour que le site web du client dépasse ses concurrents et atteigne son objectif de trafic organique. En plus de l’accompagnement à la mise en place de recommandations on-site, la création de 600 nouveaux liens de qualité sur 12 mois ont permis à notre client d’obtenir un trafic organique de 250 000 visites par mois.

Le contenu est roi. Ce dicton est vrai d’une certaine manière. Votre site Web est vraiment juste un emballage pour votre contenu. Votre contenu indique aux prospects ce que vous faites, où vous le faites, pour qui vous l’avez fait et pourquoi quelqu’un devrait utiliser votre marque/vos produits. Et si vous êtes intelligent, votre contenu devrait également aller au-delà de ces éléments évidents de type brochure et aider vos clients potentiels à atteindre leurs objectifs.

Le paradigme17 du marketing utilisé aujourd’hui le plus couramment date environ de la fin des années cinquante. Il avait été conçu pour procurer un cadre d’analyse simple de la commercialisation des produits de grande consommation alimentaire18 en supermarché19 dans la région de Minneapolis. Ce cadre d’analyse, à l’origine plan chercheur doctorant de l’Université du Minnesota, se résumait à : Produit, Prix, Place, Promotion, 4 « P » mnémotechniques dont la prégnance va assurer la pérennité du paradigme envers et contre toutes les évidences20 et l’invention des études qualitatives de marché donnent naissance à un deuxième paradigme: celui du Concept marketing, la primauté de la connaissance des besoins du marché.


Téléphone multimédia : ces téléphones sont équipés de navigateurs en mesure d'afficher des pages codées conformément aux normes XHTML et acceptent le balisage HTML5 ainsi que les scripts JavaScript/ECMAScript. Cependant, ils ne sont pas forcément compatibles avec certaines API d'extension de la norme HTML5. Cela concerne en général le navigateur de la plupart des téléphones 3G qui ne sont pas des smartphones.
Que veut dire searchandising ? Selon le mercator « Contraction de Search et Merchandising. Méthode visant à diriger le parcours de l’internaute dans un site marchand (merchandising) tout en lui laissant la main ». Donc on va se concentrer sur l’optimisation de l’accès à l’information le plus facilement et rapidement possible pour l’internaute pour qu’il soit satisfait et convertisse !
La position officielle de Google (le leader de la recherche, on se basera donc sur lui pour la suite) est de mettre le visiteur au centre de vos actions. De la structure du site à votre contenu. L’algorithme va donc tenter de faire la différence entre ce qui est agréable ou gênant pour l’utilisateur (site adapté pour le mobile, organisation du site, formats utilisés..) et tenter d’estimer la pertinence et la valeur de votre contenu (est-il long ? est-il unique ? d’autres sites en parlent-ils ?..). Un référenceur devra cependant toujours garder en tête que derrière ce leitmotiv du « pensez à l’internaute pour être bien référencé » se cache un algorithme bête et méchant. Enfin façon de parler.

Avant de commencer un travail d'optimisation pour le référencement naturel, il est nécessaire d'identifier et de choisir les mots-clés pertinents. Différentes stratégies de ciblage sont possibles. Il est ainsi intéressant de cibler aussi bien des requêtes génériques (télévision, vente maison, vols pas chers…), concurrentielles mais permettant un volume de trafic important, que des requêtes de type longue traîne moins volumineuses pour chacune de ces requêtes. Dans le cas d'une stratégie de ciblage longue traîne, il est donc indispensable de viser un volume important de mots-clés.
Les optimiseurs de référencement auprès des moteurs de recherche utilisent ces informations pour choisir le meilleur moyen d’aborder l’optimisation des sites Web. Pour certains sites, renforcer la visibilité pour certains moteurs de recherche n’implique le plus souvent que des améliorations mineures du contenu, tandis que pour d’autres, cela peut nécessiter une refonte à plus grande échelle du site. Les moteurs de recherche modernes tiennent compte de la structure de votre site Web ainsi que de la qualité de son contenu. En fait, les algorithmes de Google prennent en considération l’expérience perçue d’un utilisateur de votre site pendant sa navigation pour décider de son classement dans ses résultats.

Le marketing hors ligne ne permet pas de savoir comment les consommateurs interagissent avec une marque avant de discuter avec un commercial ou d'effectuer un achat. Le marketing digital permet, quant à lui, d'identifier des tendances et des schémas de comportement en amont de la dernière étape du parcours d'achat. Il facilite ainsi la prise de décision sur les tactiques à déployer au sommet de l'entonnoir pour attirer des clients.

Les mots-clés sont toujours utilisés aujourd'hui. Bien des moteurs de recherche modernes ont des méthodes (basées sur des algorithmes de recherche tenus secrets) pour déterminer quels mots dans un champ de recherche sont importants et doivent être traités. Les mots communs tels que les articles (a, un, le) et les conjonctions (et, ou, mais) ne sont pas traités comme mots clés car il serait inefficace de procéder ainsi1. Presque chaque page en langue française sur Internet contient l'article "le", il n'y a donc aucun sens à le chercher. Un mot clé doit donc être pertinent2 et être porteur de sens.

Qu'est-ce que le marketing de contenu ? Définissez votre ligne éditoriale Choisissez les formats les plus adaptés Suivez 7 conseils pratiques pour améliorer vos contenus Quiz : Partie 1 Activité : Définissez votre propre ligne éditoriale Planifiez vos contenus dans un calendrier de diffusion Sélectionnez vos canaux de communication Favorisez le partage de vos contenus Mesurez la performance de vos contenus Quiz : Partie 2 Activité : Rédigez un article marketing
Un autre moyen facile d’améliorer l’indexation de vos pages est de mettre à jour votre site fréquemment. Plus votre site sera mis à jour souvent, plus les moteurs de recherche auront tendance à l’indexer à un niveau supérieur. En effet, les moteurs accordent plus de valeur à du contenu récent que du contenu n’ayant pas été modifié depuis belle lurette et c’est pourquoi vous gagnez avantage à mettre à jour fréquemment votre site. Avoir un blogue d’entreprise est un bon moyen de s’assurer d’avoir du contenu récent et fréquemment mis à jour pour l’indexation de votre site. Les commentaires des utilisateurs et les billets écrits sur une base fréquente assurent du contenu nouveau pour les moteurs de recherche (à condition d’entretenir votre blogue bien sûr et d’y ajouter du contenu! ;)).
Toutefois, certains webmaster ne peuvent être catégorisés de manière aussi tranchée. Si la plupart se conforment effectivement aux règles « white hat » pour l'essentiel de leur travail, il est fréquent de voir certaines pratiques « black hat » être utilisées de manière complémentaire. Les « grey hat », situés entre le blanc et le noir, optimisent l'efficacité du référencement en usant de techniques proscrites avec modération. La difficulté de cette approche consiste à limiter suffisamment l'intensité d'utilisation des procédés « black hat » pour ne pas être désindexé par les moteurs de recherche, tout en en tirant un profit maximum. Contrairement au « black hat », le « grey hat » permet ainsi de minimiser la prise de risque tout en obtenant des performances SEO plus importantes.

Il existe une pléthore d’outils et de techniques permettant de créer une liste de mots-clés en partant d’une seule idée. Tous les outils ne se valent pas, certains offrent des données complémentaires comme la volumétrie de recherche. Pour mener à bien cette quête, l'accès à un outil avec des idées de mots-clés et des indicateurs relatifs d'un mot-clé par rapport à un autre est une nécessité absolue. Pour information, Google bloque depuis peu l’accès aux données aux volumétries de recherche dans son outil de planification à toute personne sans compte actif.
Ce document intitulé «  Utiliser le générateur de mots-clés de Google pour son site web pro  » issu de CommentCaMarche (https://www.commentcamarche.net/) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.
Le métier de référenceur, encore récent, ne bénéficie pas encore d'un cursus type, à tel point qu'à l'heure actuelle ce poste peut être occupé après des formations et des carrières multiples. On trouve 3 grands types de profils : le référenceur « technique » (souvent issu d'une formation en informatique ou en ingénierie), le référenceur « éditorial » (pas de cursus dédié mais qui demande une sensibilité à l'écriture) et le référenceur « marketing » (souvent issu d'études commerciales ou en communication et marketing).
Tout simplement, les médias gagnés se réfèrent à l’exposition que vous avez gagné par le bouche-à-oreille. Que ce soit le contenu que vous avez diffusé sur d’autres sites web, le travail de relations presse que vous avez effectué ou la relation client que vous avez créée, les médias gagnés sont la reconnaissance que vous recevez. Vous pouvez gagner des médias en obtenant des mentions de presse, des critiques positives, et par d’autres personnes partageant votre contenu sur les médias sociaux, par exemple.
Dans le cas d’un moteur natif, il sera nécessaire de modifier les fiches produits pour y ajouter des mots clés, afin de les faire ressortir sur les requêtes visées. Si cela n’est pas suffisant, il faudra également prévoir la création de champs supplémentaires, et modifier le fonctionnement du moteur pour qu’il prenne en compte ces nouveaux champs. Ce processus peut être fastidieux et ne garantit pas un tri pertinent des résultats.Dans le cas d’un moteur externalisé, toutes ces fonctionnalités existent déjà, et il n’y a rien à développer : vous pourrez cependant optimiser l’affichage des résultats, mot clé par mot clé, en vous focalisant sur les top recherches. Ce travail peut sembler chronophage mais il permettra d’optimiser au millimètre près les termes les plus recherchés. A titre d’information, de nombreux acteurs du e-commerce recrutent un profil qui travaillera partiellement ou à temps plein sur l’optimisation du moteur interne.L’algorithme développé par la solution vous permettra également d’agir sur les autres mots clé, qui constituent la “longue traîne”. Vous pourrez par exemple croiser des critères supplémentaires (des données issues de votre ERP notamment) ou encore créer des champs lexicaux de synonymes de manière très rapide, afin de rendre les résultats plus pertinents de façon automatique.
L’explication de la recette miracle est simple : votre public décidera volontiers de passer du temps sur les contenus intrigants, utiles ou intéressants à ses yeux. En lui garantissant de tels contenus enrichissants, votre audience s’engage envers votre marque et vous devenez une source d’information leader. Que demandez de plus de votre responsable de marque? La clé est la pertinence : produisez de la qualité et du contenu pertinent. Cela vous aidera à engager la conversation, à développer des connexions émotionnelles, à booster la notoriété de votre marque, grâce à la publicité gratuite via le partage et le bouche à oreille.
C’est toute la différence entre définir une stratégie SEO efficace et appliquer des tactiques. La stratégie définit vos actions globales pour dominer tandis que les tactiques vous permettent de gagner des pourcentages de compétitivité qui vous font gagner des positions sur vos concurrents lorsque vous êtes au coude à coude. Sans stratégies, vos tactiques reviennent à régler la pression des pneus d’une voiture sans moteur.
Propre aux détenteurs de sites marchands, l’inbound marketing est un ensemble de procédés qui a pour but de déboucher des clients et de les fidéliser. Pas à pas, il faudra transformer les internautes en leads qualifiés, c’est-à-dire des gens intéressés par les produits et services proposés, puis en clients, de les fidéliser et de les réutiliser comme canaux de promotion. Les étapes les plus importantes dans une stratégie d’inbound marketing sont :
×