Au cœur du marketing digital se trouvent vos propres médias, qui prennent presque toujours la forme de contenu. Chaque message diffusé par votre marque peut généralement être classé en tant que contenu, qu’il s’agisse de votre page « À propos », de vos descriptions de produits, de vos articles de blog, PDF, infographies ou publications sur les réseaux sociaux. Même la newsletter que vous envoyez par email à vos abonnés est un contenu marketing ! Le contenu permet de convertir les visiteurs de votre site web en prospects et en clients, et contribue à améliorer l’image de votre marque en ligne. Une fois optimisé, il peut également stimuler tous les efforts que vous consacrez au référencement naturel (SEO). Quel que soit votre objectif, vous devrez utiliser le contenu en adéquation avec votre stratégie de marketing numérique.
Une recherche rapide des « facteurs de classement SEO » vous donnera toutes ces réponses et une myriade d’autres. Alors qu’il y a probablement des centaines de variables qui travaillent ensemble pour déterminer le placement final, une grande partie de ce qui est suggéré est due à la conjecture. Et tous les facteurs de classement ne sont certainement pas pertinents pour chaque entreprise.
Il existe une pléthore d’outils et de techniques permettant de créer une liste de mots-clés en partant d’une seule idée. Tous les outils ne se valent pas, certains offrent des données complémentaires comme la volumétrie de recherche. Pour mener à bien cette quête, l'accès à un outil avec des idées de mots-clés et des indicateurs relatifs d'un mot-clé par rapport à un autre est une nécessité absolue. Pour information, Google bloque depuis peu l’accès aux données aux volumétries de recherche dans son outil de planification à toute personne sans compte actif.
En termes simples, l’optimisation des moteurs de recherche (SEO) fait référence aux efforts des spécialistes SEO pour instaurer des classements des sites Web dans une liste de résultats des moteurs de recherche. L’optimisation des moteurs de recherche, en tant que partie intégrante d’une stratégie marketing, tient compte d’un ensemble de variables, notamment les moteurs de recherche utilisés par votre marché cible pendant la navigation sur Internet, ce sur quoi ces moteurs de recherche basent leurs résultats, et la manière dont les mots clés et les termes de recherche sont utilisés par ces moteurs.
On March 6, 2012, Dollar Shave Club launched their online video campaign. In the first 48 hours of their video debuting on YouTube they had over 12,000 people signing up for the service. The video cost just $4500 to make and as of November 2015 has had more than 21 million views. The video was considered as one of the best viral marketing campaigns of 2012 and won "Best Out-of-Nowhere Video Campaign" at the 2012 AdAge Viral Video Awards.

Lorsqu’un utilisateur tape une requête floue comme “référencement”, une définition générique de type Wikipédia viendra éclairer l’utilisateur. Enfin, pour une requête plus précise comme “mettre en place stratégie SEO”, Google affichera plus volontiers des tutoriels et non une page de vente, Google comprenant que l’utilisateur cherche à en apprendre plus sur le sujet.

Mettre en place une stratégie Content Marketing permet de remplir plusieurs objectifs. Parmi les principaux retours souhaités par les entreprises B2B, c’est l’acquisition de leads qui remporte le titre (85%), suivi de près par l’augmentation des ventes (84%). Les autres objectifs sont plutôt axés sur l’éducation des prospects (78%), la gestion d’e-réputation (77%) ou encore l’engagement (76%).
Le moteur interne devient donc un passage obligé pour tous les internautes, et une priorité pour les sites e-commerce. Bien optimisé, il peut être un accélérateur de ventes, et ainsi améliorer le ROI de vos canaux d’acquisition de trafic (SEO, AdWords, emailing…) via l’augmentation du taux de conversion. À l’inverse, s’il n’est pas efficient, il risque d’être un point de fuite pour votre boutique et de faire grimper votre taux de rebondNous allons voir dans cet article les 4 points à analyser pour améliorer votre moteur de recherche, et impacter positivement les performances de votre e-commerce.

Aujourd’hui, les avantages de l’apparition de votre site Web ou du nom de votre société en haut de la liste des résultats du moteur de recherche sont évidents. La révolution mise en marche par Google en a fait une activité clé pour toutes les entreprises. Les sites Web ressemblent beaucoup aux bonnes vieilles cartes de visite : ils contribuent à faire la promotion de votre message publicitaire, de vos services et de la philosophie de votre entreprise. En outre, une entreprise sans site Web peut parfois être perçue comme totalement déconnectée des exigences du monde actuel de l’entreprise.
Côté technique, faites attention à la construction de vos URL, lesquelles devraient inclure le plus souvent possible le nom de la ville où se trouve l’entreprise. Il faudra aussi bien soigner les titres des landing pages, qui devront être composées du nom de l’entreprise, de quelques mots-clés ainsi qu’une fois de plus du nom de la ville. Pensez aussi à bien optimiser vos méta-descriptions de manière à ce qu’elles donnent envie d’aller sur votre site.
Ce sont ces informations que vous devrez maintenant analyser pour commencer à construire votre liste de mots-clés. Vous pouvez vous servir des Filtres de mots-clés (Keyword filters) sur le côté gauche de l’écran, pour afficher uniquement les mots-clés avec une concurrence faible ou moyenne ; en laissant de côté ceux qui affichent un niveau de concurrence élevé.
Pour bien évaluer l’efficacité d’un référencement, il y a deux outils à mettre en place. D’une part, un outil d’analyse du positionnement que l’on mesure soit en utilisant un logiciel du marché, soit par le biais des outils utilisés par les agences de référencement. Des outils de mesure d’audience sont également à déployer. Il existe des outils relativement classiques, tels XiTi, eStat, Weborama, ou encore Google Analytics qui est gratuit.
Ainsi, les consommateurs québécois sont branchés sur Internet, ont déjà intégré dans leurs habitudes d’acheter en ligne, et désormais, leur processus de recherche d’information fait appel à la recherche et à la comparaison de produits en ligne. Sur Internet, dans les médias sociaux en particuliers, les consommateurs reproduisent le phénomène du bouche à oreille, mais à une plus grande échelle. Il est donc devenu essentiel pour les entreprises vendant aux particuliers d’être présents en ligne afin d’être trouvés.
×