Si votre objectif de marketing de contenu se concentre sur les ventes ou les leads, créez des personas d’acheteurs spécifiques (ou adaptez des personas d’acheteurs existants en fonction de votre contenu). Ceci implique d’établir le profil de vos clients, de manière à savoir à quoi ressemble un acheteur et à connaître les types spécifiques de contenu qui le séduira. S’agira-t-il d’un directeur ou d’un simple employé ? Travaillera-t-il dans une petite ou une grande entreprise ? Sera-t-il sur les médias sociaux ou pourrez-vous l’atteindre par courrier électronique ? Quels sont ses objectifs ? Votre contenu offre-t-il des informations qui pourraient l’aider à atteindre ces objectifs ? Pourquoi ne pas supprimer ses freins ? Il vous faudra répondre à ces questions avant de commencer à créer du contenu.
L'esprit marketing est l'application généralisée et l'intériorisation — jusqu'à en devenir une culture réflexe— de cette méthodologie au sein de toute l'entreprise au niveau opérationnel ou terrain, qu'elle soit de distribution, de prestation de service, de service ou de production ou une organisation non-marchande. Ceci est du ressort de la direction générale et des ressources humaines.
L'optimisation du référencement (SEO) consiste souvent à apporter de petites modifications à certaines parties de votre site. Lorsqu'on les considère individuellement, ces modifications peuvent passer pour minimes, mais combinées à d'autres optimisations, elles peuvent avoir un impact notable sur l'expérience utilisateur et les performances de votre site dans les résultats de recherche naturels. Vous connaissez sans doute déjà bon nombre des sujets abordés dans ce guide, car ce sont des ingrédients essentiels à n'importe quelle page Web, mais peut-être n'en tirez-vous pas le meilleur parti possible.
Que l’on parle de storytelling (dont les champions, sollicités par les plus grandes marques, vivent comme des rois) ou de rédaction Web orientée marketing, que l’on évoque les grands cinéastes ou les meilleurs réalisateurs de clips musicaux ou que l’on vante des livres les plus épais ou les tweets ciselés de Bernard Pivot, le but est unique : il faut captiver un auditoire, le fasciner pour mieux le fidéliser…
Cette analyse vous permettra ainsi de dégager les mots-clés pertinents contenus dans les messages de satisfaction ou d’insatisfaction. Il ne vous restera plus ensuite qu’à les intégrer dans vos propres fiches produits pour améliorer votre référencement naturel mais aussi pour optimiser la conversion de vos fiches produits. Exemple d’avis-clients (Fnac) :

Le Title-tag comprend le titre qui représentera le site Web sur les moteurs de recherche. L’internaute peut accéder directement au site Web via ce lien sous forme de titre. Une formulation courte, précise et probante s’avère essentielle pour obtenir un taux de clic à hauteur de vos ambitions. Le Title-Tag fait partie des facteurs de référencement Google et est pour cela pris en compte dans l’optimisation pour les moteurs de recherche On-page. Un titre unique devrait être associé à chaque URL et dans l’idéal, ce titre devrait mettre en avant le mot-clé principal du contenu.
Effectuer une recherche pour identifier les mots clé et expressions utilisées lors des recherches de vos prospects. Vous pouvez utiliser plusieurs outils pour déterminer les tendances de recherches, notamment avec Google Trends ou le keyword planner pour estimer les volumes de recherches sur une période donnée, signe d’intérêt envers un contenu en particulier.
L'Académie des sciences commerciales8 définit le marketing comme « un système de pensée »9 en le définissant comme : « État d'esprit d'une entreprise, ou d'un organisme, ou d'une personne, qui s'impose de concevoir sa politique, sa planification, ses activités, ses décisions, dans la voie du progrès, en tenant compte impérativement des attentes et des besoins des destinataires de ses biens ou de ses services».

Grâce à un audit complet, nos experts SEO ont pu définir une stratégie pour que le site web du client dépasse ses concurrents et atteigne son objectif de trafic organique. En plus de l’accompagnement à la mise en place de recommandations on-site, la création de 600 nouveaux liens de qualité sur 12 mois ont permis à notre client d’obtenir un trafic organique de 250 000 visites par mois.

Si vous souhaitez simplement que la page ne s'affiche pas sur Google, utilisez la balise "noindex", mais notez que des internautes pourront toujours accéder à la page au moyen d'un lien. Pour assurer une vraie sécurité, nous vous recommandons d'utiliser des méthodes d'autorisation appropriées (demander un mot de passe utilisateur, par exemple) ou de retirer la page de votre site.
En regardant votre analyse du contenu, vous pourriez découvrir que les PDF téléchargeables sur un certain type de page de votre site se transforment vraiment bien (bien mieux que sur la page dédiée aux téléchargements par exemple). Dans le cas de cette entreprise de chaussures, vous pourriez prendre la décision d’ajouter un PDF sur « comment trouver la bonne pointure » sur ces pages.
Si votre objectif de marketing de contenu se concentre sur les ventes ou les leads, créez des personas d’acheteurs spécifiques (ou adaptez des personas d’acheteurs existants en fonction de votre contenu). Ceci implique d’établir le profil de vos clients, de manière à savoir à quoi ressemble un acheteur et à connaître les types spécifiques de contenu qui le séduira. S’agira-t-il d’un directeur ou d’un simple employé ? Travaillera-t-il dans une petite ou une grande entreprise ? Sera-t-il sur les médias sociaux ou pourrez-vous l’atteindre par courrier électronique ? Quels sont ses objectifs ? Votre contenu offre-t-il des informations qui pourraient l’aider à atteindre ces objectifs ? Pourquoi ne pas supprimer ses freins ? Il vous faudra répondre à ces questions avant de commencer à créer du contenu.
L'optimisation pour les moteurs de recherche est un domaine difficile à quantifier en termes de résultats, puisque les algorithmes changent sans cesse. De nombreux spécialistes SEO tentent d’examiner le fonctionnement des moteurs de recherches en faisant appel à des techniques d’ingénierie inverse. Ces experts ont identifié de 50 à 100 facteurs de pertinence (sur un total de plus 300 selon les estimations de la communauté SEO) et tentent des corrélations entre ces facteurs et le positionnement dans les pages de résultat. Néanmoins, ces corrélations ne prouvent pas toujours une réelle causalité, et le nombre de facteurs, leurs pondérations, interactions et évolutions rendent ces calculs trop complexes pour permettre une compréhension exacte du fonctionnement algorithmique. Un certain nombre de leviers permettent tout de même de faire une différence dans le référencement :
Les sites construits via des plate-formes Internet et qui reposent sur des bases de données peuvent être une entrave importante à l’indexation de votre contenu. Les bases de données peuvent même anéantir totalement les chances d'un site, surtout s’il est de taille modeste. Généralement, elles ne permettent pas de créer des pages uniques multiples. Elles génèrent également des URL complexes que les moteurs de recherche ne parviennent pas à atteindre ; même la création des site maps devient une tâche extrêmement ardue. Par exemple, une URL qui comporte les symboles « & » ou « ? » peut dans le meilleur des cas entraver l’accès des robots des moteurs de recherche, et dans le pire des cas leur bloquer tout accès.
Il existe plusieurs façons d’améliorer son référencement naturel gratuitement. Parmi les plus simples, il y a la création de comptes ou de pages dédiées à votre entreprise sur les réseaux sociaux, la rédaction d’articles sur un blogue et l’inscription aux répertoires d’entreprises locales de votre région. Encore une fois, choisir les bons endroits, les bonnes informations et la bonne formulation est crucial pour l’efficacité du référencement naturel.
Que veut dire searchandising ? Selon le mercator « Contraction de Search et Merchandising. Méthode visant à diriger le parcours de l’internaute dans un site marchand (merchandising) tout en lui laissant la main ». Donc on va se concentrer sur l’optimisation de l’accès à l’information le plus facilement et rapidement possible pour l’internaute pour qu’il soit satisfait et convertisse !
Par ailleurs, si vous intégrez votre approche marketing de contenu dans une méthodologie Inbound Marketing, vous serez plus gagnants. Eh oui! En agissant de la sorte, vous vous assurez d'intégrer les visiteurs ou les leads générés dans un tunel de conversion dans le but de les alimenter (leads nurturing) jusqu'à ce qu'ils deviennent des clients ou des consommateurs.
Dans l’espoir d’inciter les jeunes adultes à s’intéresser davantage à leurs finances, la coopérative financière Desjardins a récemment lancé la plateforme en ligne #tellementadulte. Avec comme têtes d’affiche les humoristes Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques et Virginie Fortin, la plateforme contient plusieurs types de contenus, tels que des vidéos et des articles s’adressant directement à la clientèle ciblée. Évidemment, ceux-ci sont ensuite partagés sur les différents médias sociaux de l’entreprise. Ci-dessous, remarquez l’utilisation judicieuse du mot-clic (hashtag)!
Mieux, l'IA annonce la fin d'un « digital marketing » trop intrusif et de moins en moins efficace. Et pour cause, selon certains experts, nous serions exposés chaque jour à environ 5.000 publicités ! De quoi provoquer l'effet inverse de celui recherché et de voir son retour sur investissement se dégrader irrémédiablement. L'IA, elle, permet au marketeur de se concentrer sur son coeur de métier : l'intention d'achat. Elle lui offre la possibilité, de façon automatisée et en temps réel, de synchroniser l'exploitation et l'activation des données, l'achat média et l'affichage d'un format et d'un message optimisés et personnalisés. Et ce des millions de fois par jour...

Désolé mais j’aimerais parler de mon cas précis pour y voir plus clair. J’ai un nom de domaine principal maregion-tourisme.com, et plusieurs autres noms de domaines maregion-hotels.com, maregion-campings.com, maregion-vtt.com. Ces derniers sont des « duplicate content » copies-conforme à mon nom de domaine principal maregion-tourisme.com… D’ailleurs l’outil Copyscape repère ces sites en duplicate content.


Gardez à l’esprit cependant que la recherche de mots-clés est un processus continu. Comme vous l'avez remarqué, les étapes requises pour pouvoir rechercher et intégrer vos mots-clés nécessitent du temps et de la patience ; et il faudra attendre également que Google détecte ces changements. Plus important encore, à mesure que le comportement des internautes évolue, le SEO change, les algorithmes des moteurs de recherche changent, et les mots-clés que vos clients utilisent changeront probablement ; donc, assurez-vous d'effectuer régulièrement votre recherche de mots-clés pour vous assurer que vos informations sont à jour et exactes.
La page des informations sur le produit affiche jusqu'à trois éléments principaux du produit sous forme de liste à puces. Les clients peuvent rechercher des produits par éléments principaux. Lorsque vous créez une liste de produits, incluez-y donc les éléments principaux des produits. Les éléments principaux doivent décrire les principaux arguments de vente du produit en termes concis et informatifs. Par Exemple : « Projection des coûts : avec Smart Solution d'AnyCompany, vous payez uniquement pour ce que vous utilisez. Vous êtes facturé pour chaque heure complète ou partielle d'exécution de Smart Solution. »
Que veut dire searchandising ? Selon le mercator « Contraction de Search et Merchandising. Méthode visant à diriger le parcours de l’internaute dans un site marchand (merchandising) tout en lui laissant la main ». Donc on va se concentrer sur l’optimisation de l’accès à l’information le plus facilement et rapidement possible pour l’internaute pour qu’il soit satisfait et convertisse !
- L'article de Theodore Levitt - intitulé Marketing myopia (en) reçoit le Mc Kinsey Award en 1960 pour avoir introduit la question fondamentale : « Dans quelle activité êtes-vous vraiment ? ». La question montre le lien du questionnement marketing avec la démarche stratégique et introduit l'idée essentielle selon laquelle les activités iraient mieux si elles se concentraient sur la rencontre des besoins du consommateur plutôt que sur la vente d'un produit.
De toute évidence, lorsque l’on utilise le terme “moteur de recherche”, Google reste la référence principale. Il a la capacité d’élire 10 élus sur un mot clé donné. Pour ce faire, il va évaluer la qualité de l’ensemble des pages web et suivre des liens s’ils existent pour analyser la notoriété des sites en question. Il est donc primordial de comprendre dans un premier temps ce que veut Google. Par ailleurs, il va sans dire qu’une bonne optimisation sur Google vous fera également remonter sur les autres moteurs de recherches, comme Bing ou Yahoo.
Super l´article! Je like! J´accorde particulièrement beaucoup d´importance aux règles 8 et 9 sur les link et le contenu. Mine de rien c´est quand même le contenu qui fait la qualité du site et sa valeur. En gros le contenu doit être bon et orienté et lecteur et seo! Un ptit challenge en soi, surtout pour la redac! Là c´est chacun sa solution, plateforme web, freelance, malgache ou étudiant =)
En complément à la démarche intuitive, de nombreux outils vous permettent de travailler sur le champ lexical de vos mots clés et leur fréquence d’utilisation sur les moteurs de recherche. Les générateurs de mots clés proposent des expressions afférentes aux expressions saisies, l’exemple du mot clé “mot clé” est intéressant à cet égard, à commencer par son orthographe acceptant plusieurs variantes admises : mots clefs, mots clés, mot-clé, mot-clef…

Il s’agit en fait du parallèle internet des activités de relations publiques auxquelles doit se livrer une entreprise afin d’accroître sa notoriété. Plus une entreprise est présente dans la société et les médias, plus les gens la reconnaissent et sont plus enclins à consommer les produits ou services qu’elle offre. Sur internet, il existe principalement deux types de référencements : le référencement payant (ou publicité en ligne) et le référencement organique (ou naturel) qui lui est gratuit. Gratuit dans le sens où l’on ne paie pas pour de la publicité, mais… pas tout à fait gratuit puisque des efforts considérables doivent y être consacrés !
Bien que le marketing de contenu soit de plus en plus présent sur le Web, l’imprimé n’est pas mort! En effet, Véronique Cloutier publie un magazine éponyme mettant en valeur sa marque et ses produits. Évidemment, les éléments qui attirent les lecteurs d’une telle publication sont les articles et les photos. Toutefois, ce média est également utilisé pour faire la promotion de lignes de vêtements ou encore de produits de beauté faisant partie des « marques » de la vedette québécoise. Et ça, c’est du marketing de contenu! Le magazine Véro est un exemple connu, mais il est loin d’être le seul. Pensez notamment à Ricardo ou à Trois fois par jour.
Passez en revue vos contenus – Effectuez un inventaire complet de toutes les ressources de contenu dont vous disposez. Pour chaque contenu, désignez le type de média à privilégier, son canal de distribution et le profil du public cible. Évaluez la performance de chacun, ce qui performe le mieux, ce qui doit être mis à jour, et ce que vous pouvez jeter aux oubliettes.

Après avoir déterminé vos objectifs, fixez chaque étape nécessaire pour les atteindre. Cette démarche permettra non seulement de vous assurer que le contenu est aligné sur vos objectifs de marketing de contenu, mais également d’inspirer vos créateurs de contenu. Le fait de savoir ce qu’un élément du contenu doit accomplir à plus grande échelle pourrait faire émerger une idée sur ce qui doit être créé ou sur la manière de le créer.


Cette stratégie peut s’avérer payante en fonction du secteur d’activité. Il faut en effet savoir que pour être positionné sur une requête particulière, il faut payer pour les mots clés qui y sont associés. Selon les mots-clés, la facture peut en effet rapidement s’alourdir. C’est notamment le cas pour des secteurs comme la serrurerie, où les mots-clés sont très onéreux, concurrence oblige.
Dans votre stratégie SEO considérez le SEO vocal comme un axe nécessitant de travailler et d’optimiser ses contenus basés sur de la recherche vocale. N’oubliez jamais qu’une requête parlée n’est jamais la même qu’une requête rédigée. En rédigeant sur Google, on va à l’essentiel en quelques mots et via un assistant vocal, on pose généralement une question complète.
Une recherche rapide des « facteurs de classement SEO » vous donnera toutes ces réponses et une myriade d’autres. Alors qu’il y a probablement des centaines de variables qui travaillent ensemble pour déterminer le placement final, une grande partie de ce qui est suggéré est due à la conjecture. Et tous les facteurs de classement ne sont certainement pas pertinents pour chaque entreprise.
Le marketing n'est ni du commerce, ni de la communication publicitaire, ni de la vente, ni de la promotion commerciale. Comme Raymond Aron l'a fait remarquer dans son allocution introductrice au Forum sur le marketing de combat organisé en 1975 à Paris par les Anciens de l'Institut de Contrôle de Gestion, sur un marché donné « le marketing est un duel à plusieurs ».
En connaissant bien votre cible, vous serez en mesure de lui offrir du contenu qui répondra à ses besoins et à ses attentes. La clé est d'être centré sur votre clientèle cible plutôt que d'être centré sur votre marque ou votre produit. De cette manière, il sera plus facile pour votre entreprise de trouver quel est le message qu'elle désire communiquer à sa clientèle cible et comment elle pourra y parvenir.

La fréquence des mises à jour de l’algorithme de Google et les sujets du ces mises à jour ont poussés certains à crier haut et fort que le SEO était mort et enterré. Or le SEO n’a jamais été aussi vivant. C’est la facilité qui est morte. Celle du contenu dupliqué ou paraphrasé. Celle des stratégies de backlinks au rabais. Le métier de référenceur, lui, n’a jamais demandé autant de savoir-faire qu’en ce début d’année 2014. Et c’est pourquoi le SEO est bel et bien vivant. Définir une stratégie s’affranchissant des mauvaises habitudes passées et à l’épreuve des évolutions futures demande plus de travail. Et une veille permanente.
Le marketing digital ou encore marketing numérique est cet ensemble de techniques et procédés visant à promouvoir les activités d’une entreprise ; lesquels sont réalisés au travers des différents supports numériques existants. C’est une discipline essentiellement basée sur le fort potentiel qu’offre internet pour se faire connaître. Elle regroupe d’autres grandes disciplines qui permettent de déboucher des leads et de gagner le plus de clients possible.
×