L’avenir du SEO selon Google est centré sur l’internaute. Les agences de search engine optimization vont devoir évoluer en agence webmaketing pour survivre. Tout doit être fait dans l’intérêt principal de ce dernier. Pour le référenceur, il faut traduire cela en techniques concrètes. Quels facteurs prendra en compte l’algorithme du moteur de recherche pour percevoir cette orientation utilisateur ? On distingue actuellement quatre tendances fortes à intégrer :

La popularité, la pertinence et la qualité des liens externes que vous proposez sont très importantes. Ne proposez pas des liens inutiles à vos visiteurs. Évitez aussi les liens à des sites Web peu connus ou qui ne sont pas indexés par les moteurs de recherche. La quantité des liens que vous proposez est aussi un facteur important pour votre SEO. De plus, la diversité de vos liens est aussi très importante. Évitez d’ajouter des liens qui vont tous au même nom de domaine.


Vous pouvez utiliser la même technique que celle présentée dans le paragraphe précédent sur eBay. eBay reste une référence dans le e-commerce et dans la création de marketplace en ligne. Vous y trouverez sans doute des mots-clés de longue traîne différents de ceux trouvés sur Amazon. eBay a d’ailleurs un petit avantage sur Amazon : les contenus rédigés par les vendeurs sont beaucoup moins contrôlés. De fait, les descriptions des fiches produits sur eBay diffère souvent de celles disponibles sur Amazon.
L’optimisation stratégique consiste à identifier vos clients potentiels ainsi que leur comportement sur internet. Par la suite, il faut élaborer la stratégie pour capter l’attention de ces internautes. Cela se traduit généralement par l’ajustement du contenu existant, ainsi que la rédaction de nouveau contenu et de nouvelles pages qui seront intégrées au site web de l’entreprise. Ces pages web auront pour but de fournir de l’information pertinente aux internautes. Google et les autres moteurs de recherche favorisent les sites internet qui offrent du contenu pertinent à leurs utilisateurs. Il devient alors primordial de rédiger un contenu unique, de bonne qualité, spécifique et directement lié avec la stratégie de marketing.
Lorsque vous répertoriez votre produit, vous pouvez choisir jusqu'à trois catégories de logiciels et sous-catégories correspondantes pour votre produit. Cela permet aux clients de découvrir votre produit lorsqu'ils parcourent les listes sur AWS Marketplace. Ne choisissez que des catégories qui sont pertinentes pour votre produit. Dans la plupart des cas, une seule catégorie s'applique. Le formulaire de chargement de produit et le portail des listes en libre-service contiennent tous deux une liste complète des catégories.
Ce document intitulé «  Utiliser le générateur de mots-clés de Google pour son site web pro  » issu de CommentCaMarche (https://www.commentcamarche.net/) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.
L’élaboration d’un plan qui inclut tous les éléments cités ci-dessus augmentera vos chances de susciter l’adhésion de votre management dans la conduite de votre stratégie de Content Marketing. Surtout, n’oubliez pas de constamment tester, mesurer et ajuster, seul moyen d’être récompensé par un gain de notoriété pour votre marque, et une nette augmentation de votre R.O.I, quels que soient vos KPI’s.
Avez-vous déjà entendu parler des Serres Li-Ma ? Marthe Laverdière, la colorée propriétaire de ce centre d’architecture paysagère situé sur la Rive-Sud de Québec, fait un tabac depuis près de 2 ans grâce à ses « vidéos-conseils » humoristiques diffusées sur sa page Facebook. À l’aide d’une simple caméra vidéo (et d’une connexion Internet!), Mme Laverdière récolte en moyenne 300 000 visionnements pour chacune de ses capsules, la plus populaire ayant été visionnée par plus de 1,2 millions de personnes. Pas mal pour une entreprise située dans une petite municipalité de moins de 1500 âmes! Grâce à la popularité de ses vidéos, l’horticultrice a été invitée sur plusieurs plateaux de télévision et a même publié un livre regroupant ses meilleurs conseils.
Vous pouvez désormais trouver des mots clés dans 26 bases de données SEMrush régionales pour les États-Unis (Google et Bing), le Royaume-Uni, le Canada, l’Australie, la Russie, l’Allemagne, la France, l’Espagne, l’Italie, Israël, la Belgique, les Pays-Bas, le Danemark, la Finlande, l’Irlande, la Norvège, la Pologne, la Suède, la Suisse, Singapour, la Turquie, le Brésil, l’Argentine, le Mexique et Hong Kong.
By 2014, Forbes Magazine's website had written about the seven most popular ways companies use content marketing.[16] In it, the columnist points out that by 2013, use of content marketing had jumped across corporations from 60% a year or so before, to 93%[17] as part of their overall marketing strategy. Despite the fact that 70% of organizations are creating more content, only 21% of marketers think they are successful at tracking return on investment.
Les balises meta (meta tags en anglais) peuvent avoir plusieurs rôles : indiquer le titre de la page et fournir un résumé de son contenu, informer les robots sur certains détails du site, comme la langue utilisée, le type de document consulté, le codage de caractères utilisé, l'auteur de la page, etc4. Néanmoins, elles ne jouent pas de rôle pour l'amélioration du positionnement, en tout cas pas chez Google5. Elles peuvent également servir à rediriger automatiquement les navigateurs vers une autre page, à interdire la mise en cache ou l'indexation de la page par les moteurs. Le code meta (qui respecte le Hypertext Markup Language) est le suivant (il se situe entre les balise et au début de la page donc) :

Pourquoi ? Parce que généralement, ces (mauvaises) agences appliquent indistinctement les mêmes recettes à tous leurs clients. Si pour un site disposant de 100aines de pages de contenus et de plus de 100 000 visiteurs par mois, la moindre optimisation (optimisation de l’architecture du site, du maillage interne, optimisation on-page, vitesse de chargement…) augmentera de quelques % à chaque fois le trafic du site et son positionnement sur les moteurs, les mêmes optimisations auront un impact marginal pour un site avec peu de visiteurs et peu de contenus.


Cette pratique regroupe toutes les pratiques visant à améliorer le référencement naturel sur Google et les autres moteurs de recherche. Il s’agit principalement d’optimiser vos contenus pour qu’ils soient pertinents aux yeux des internautes et des moteurs de recherche. Outre les contenus, votre site doit avoir une architecture en silos thématiques avec une structure de liens internes cohérente. Enfin la popularité est également un facteur très important qui nécessite d’obtenir des liens externes venant de sites qualitatifs.
Vous avez remarqué qu’aucun de ces objectifs de marketing de contenu ne s’intéresse aux mentions J’aime, aux retweets ou aux favoris. Ceci s’explique par le fait que, comme pour vos objectifs sur les médias sociaux, il est absolument essentiel que vos objectifs de marketing de contenu coïncident avec vos objectifs commerciaux plus larges. Les aligner vous oblige à envisager le contenu en termes de mesures commerciales, comme le trafic, les leads et les ventes – des indicateurs que les autres équipes ont aussi en référence. Cet alignement est également utile pour démontrer la valeur de vos initiatives en marketing de contenu à plus grande échelle, ce qui est extrêmement précieux lors de négociations avec des parties prenantes qui ne sont pas exposées au marketing de contenu de votre entreprise ou qui doutent de sa valeur.
Tandis que les statistiques d’usage de vos contenus ainsi que les critères de qualité (taux de rebond, nombre de pages vues, temps d’utilisation, lisibilité) ou encore l’adaptation de votre site aux mobiles et tablettes prennent de plus en plus de place dans l’algorithme, d’autres critères tendent à décliner voire vous pénalisent comme les liens achetés ou les textes d’ancre de liens.

L’anchortext, texte d’ancrage ou encore ancre en français, est un texte cliquable d’un lien hypertexte intégré dans une page Web. Lorsque l’on clique sur l’anchortext, on est dirigé vers son URL cible. Ce type de liens est souvent mis en avant visuellement. L’anchortext et l’URL cible sont indiqués séparément, le lecteur verra l’anchortext qui a été choisi sur une page Web mais pas  l’URL.
Cette approche est intéressante si vous êtes disposé à payer pour être certain que les gens trouveront votre site. Parfois c'est aussi parce que c’est une solution moins onéreuse que d'optimiser entièrement votre site ! Vous «enchérissez» pour placer une publicité à un endroit déterminé, et vous payez chaque fois qu’un visiteur clique sur un « lien sponsorisé » dans un moteur de recherche et se rend sur votre site. Les liens sponsorisés permettent de générer du trafic, même si votre site est mal optimisé, mais c’est une solution onéreuse à long terme.
En menant une analyse de logs lors de l’audit SEO, nos experts SEO ont identifié de nombreuses optimisations à mettre en place sur le site web du client. Grâce à notre accompagnement des équipes techniques et marketing du client, l’ensemble des recommandations ont été mises en place en 3 mois. 2 mois plus tard, le site web a gagné +50% de trafic organique.
Depuis 10 ans les consommateurs tournent le dos au monde du marketing traditionnel. Ils disposent d’un DVR pour échapper aux publicités télévisées, ils ignorent les publicités des magazines et sont désormais adeptes de la navigation sur Internet, où ils surfent équipés d’extensions anti pop-up et anti pub. Ils sélectionnent les informations en ligne sans prêter attention aux bannières ou boutons (les rendant hors sujet).
Il est plus simple de mettre en forme une page (je parle des blogs WordPress) qu'un article. En effet, sur une page, vous pouvez facilement supprimer tous les éléments superflus comme le menu et la sidebar. Ensuite, en fonction de votre thème, il sera plus facile de réaliser un beau design sans faire appel à un intégrateur. J'utilise le thème OptimizePress qui me permet de facilement donner vie à ma créativité. Le thème permet d'ajouter tout type d'éléments de mise en forme sans mettre les mains dans le code.
Pour trouver des sujets de contenu, commencez tout simplement par créer des alertes sur des services comme Google Alerte ou Mention.net. Il vous suffit de saisir les mots clés à suivre et de choisir à quelle fréquence vous désirez recevoir les alertes. Dés qu'une alerte est pertinente, ajoutez la source du contenu identifié dans votre tableau Excel.
Si un élément du contenu implique plusieurs personnes, il peut être utile d’envisager des briefs de délégation. Un brief décrit l’idée derrière le contenu, ses objectifs, le public ciblé, le délai ou l’échéance, ainsi que le rôle de chaque personne impliquée dans le projet. Un brief réussi permet d’éviter les pertes de temps entre responsables du projet et créateurs de contenu. Créez un modèle de brief et partagez-le avec votre équipe.
L’un des plus puissants outils de marketing digital est assurément l’émailing. Réaliser des campagnes d’émailing, c’est-à-dire l’envoi d’emails personnalisés en masse à des cibles bien choisies, est une tâche extrêmement importante. Cette action permet d’augmenter le nombre de prospects et d’acquérir une base de données de clients potentiels assez conséquente. C’est une tâche assez facile à gérer dont les bienfaits sont énormes. Elle permet entre autres de fidéliser les clients existants, et est déterminante dans une action de marketing automation, c’est-à-dire pousser le prospect à conclure un achat. Tout ceci se fait grâce à une analyse du web, notamment sur le comportement de vos visiteurs sur le web. Recueillir toutes les données relatives à leurs goûts et habitudes, c’est cela le big data. Cette mesure permet d’affiner vos campagnes d’émailing, et plus largement vos actions marketing et commerciales.
×