Quel que soit votre objectif global, vous devez savoir comment le mesurer et, plus important encore, être capable de le mesurer (par exemple, avoir les bons outils marketing en place pour le faire). La façon dont vous mesurerez l’efficacité de votre stratégie numérique sera différente pour chaque entreprise et dépendra de vos objectifs, mais il est essentiel de vous assurer que vous êtes capable de le faire, car ce sont ces paramètres qui vous aideront à ajuster votre stratégie dans l’avenir.
J’ai souvent cette question qui revient : “mais pourquoi faut il passer par un audit ?”. La réponse est toute simple, cela permet d’avoir une vision du marché et de la concurrence. C’est indispensable pour l’élaboration de la stratégie de référencement de votre site internet. Effectuer un audit, puis définir une stratégie évite de “foncer tête baissée”, sans savoir réellement si les actions mises en place seront vraiment bénéfiques pour le positionnement du site.
Le référencement naturel et le référencement payant ne sont pas deux approches qu’il faut opposer. Qu’il s’agisse du premier ou du second, il n’existe pas de règle universelle pour définir quel mode de référencement est le meilleur. La pertinence de la stratégie varie selon le secteur d’activité, la durée de l’action et le budget alloué au référencement.
De nombreux tests ont été faits et on mit en évidence le fait que les internautes cliquent en majorité sur le premier lien “naturel” sous les liens d’annonces. Par ailleurs, il est important de savoir que 91% des gens qui font une requête sur Google ne prennent même pas la peine de se rendre en page 2. On ne compte pas moins de 13 millions de recherches par jour sur Google et 75 % des clics sont effectuées sur les 3 premiers résultats naturels.
Les pages d’atterrissage, le clavardage en ligne et les formulaires de contact sont toutes des manières de convertir un visiteur anonyme en prospect. Que ce soit dans un contexte de vente aux entreprises (B2B) ou de vente directe aux consommateurs (B2C), ces nombreuses opportunités ainsi générées peuvent vite se transformer en de nouvelles ventes. Intégrer un gestionnaire de client (CRM) pour suivre ces opportunités s’avère un choix payant.
Un grand merci Kristof d’avoir pris en main mon site ! Vous avez su m’expliquer clairement alors que je n’y connaissais absolument rien. Mais surtout, cela n’a pas mis longtemps pour que les résultats soient visibles sur mes positionnements. J’ai vraiment apprécié votre rigueur et votre éthique de travail, cela m’a permis de travailler en toute confiance même à distance. Christian Delaitre éleveur de Cane corso dans la région PACA .| canecorsostar.com

Mais quel type d’informations devriez-vous collecter pour vos profils clients cibles afin d’alimenter votre stratégie de marketing numérique ? Cela dépend de votre activité et est susceptible de varier selon que vous êtes en B2B ou B2C, ou selon que votre produit est onéreux ou peu coûteux. Voici quelques bonnes pratiques, mais vous devrez les affiner en fonction des spécificités de votre secteur d’activité.
Ne pas confondre avec le référencement naturel qui est dirigé vers l'internaute, alors que le SEO comme son nom l'indique n'est dirigé que vers les moteurs de recherche. Certaines techniques SEO sont définies par ces mêmes moteurs comme abusives. Par exemple : Google conseille d'utiliser un référencement plus naturel. Ceci montre que ces deux modes de référencement sont bien distincts: Consignes Google aux webmasters [archive]2. Si le référencement naturel fait partie du SEO, la réciprocité n'est pas vraie.

Nous respectons la confidentialité de vos informations. Par conséquent, nous ne partagerons pas votre adresse électronique ni d’autres renseignements vous concernant avec des tiers et vous ne recevrez que le type de contenu que vous avez choisi. Vous pouvez vous désabonner à tout moment en cliquant sur le lien fourni dans chaque bulletin d’information Epson.
Une liste de mots-clés permet de définir les thématiques principales et secondaires représentées dans un document. Selon l’usage qu’on en fait et le but poursuivi, le mot-clef a une fonction différente : pour les documentalistes, il est utilisé pour caractériser le contenu d’un document ; pour le demandeur, il va permettre de désigner les thèmes et notions du sujet étudié et traduire l’objet de la recherche. Le mot-clef peut avoir une utilité pour la lecture sélective et l’interrogation de base de données.
-Le serveur : En effet les moteurs de recherches et plus particulièrement  Google, utilisent l’emplacement physique du serveur (c’est-à-dire le pays) comme signal. Par exemple une société dont l’emplacement de son signal est l’Espagne, lorsqu’un utilisateur de l’Espagne cherche les termes « Google » ou  « Facebook » sur la version européenne d’Ask.com (qui a été mis en place par Google), il obtiendra  au moins un article en tout cas sa recherche sur la première page.
Une page d’atterrissage est une page Web qui a été développée pour répondre à un enjeu marketing et promotionnel. Par le biais d’une optimisation SEO, une page d’atterrissage est adaptée grâce à des mots-clés bien particuliers de manière à se placer dans les premiers résultats des recherches les plus pertinentes et courantes par rapport au contenu du site. Une page d’atterrissage peut être considérée comme un prospectus digital, sur lequel on souhaite vendre un produit ou service particulier. Les contenus essentiels, informations, et invitations à  des actions (Call-to-action) doivent être représentés sur cette page.  
Puisque les moteurs ont accès à la sémantique des liens, les mots-clefs qui y sont inscrits ont un poids notable. Par exemple, si un nom de domaine domaine.com héberge une page ayant un contenu sur les mp3, il est de bonne pratique de nommer la page domaine.com/mp3.html plutôt que domaine.com/page1.html. Les robots d'indexation analysent les sites comme un internaute le ferait, la sémantique est donc importante et les liens URL doivent être intelligible avec le contenu des pages. Il est également de bonne pratique de générer des URL les plus courts possibles.
Les balises meta (meta tags en anglais) peuvent avoir plusieurs rôles : indiquer le titre de la page et fournir un résumé de son contenu, informer les robots sur certains détails du site, comme la langue utilisée, le type de document consulté, le codage de caractères utilisé, l'auteur de la page, etc4. Néanmoins, elles ne jouent pas de rôle pour l'amélioration du positionnement, en tout cas pas chez Google5. Elles peuvent également servir à rediriger automatiquement les navigateurs vers une autre page, à interdire la mise en cache ou l'indexation de la page par les moteurs. Le code meta (qui respecte le Hypertext Markup Language) est le suivant (il se situe entre les balise et au début de la page donc) :
Gardez à l’esprit cependant que la recherche de mots-clés est un processus continu. Comme vous l'avez remarqué, les étapes requises pour pouvoir rechercher et intégrer vos mots-clés nécessitent du temps et de la patience ; et il faudra attendre également que Google détecte ces changements. Plus important encore, à mesure que le comportement des internautes évolue, le SEO change, les algorithmes des moteurs de recherche changent, et les mots-clés que vos clients utilisent changeront probablement ; donc, assurez-vous d'effectuer régulièrement votre recherche de mots-clés pour vous assurer que vos informations sont à jour et exactes.
En complément à la démarche intuitive, de nombreux outils vous permettent de travailler sur le champ lexical de vos mots clés et leur fréquence d’utilisation sur les moteurs de recherche. Les générateurs de mots clés proposent des expressions afférentes aux expressions saisies, l’exemple du mot clé “mot clé” est intéressant à cet égard, à commencer par son orthographe acceptant plusieurs variantes admises : mots clefs, mots clés, mot-clé, mot-clef…
Cette pratique regroupe toutes les pratiques visant à améliorer le référencement naturel sur Google et les autres moteurs de recherche. Il s’agit principalement d’optimiser vos contenus pour qu’ils soient pertinents aux yeux des internautes et des moteurs de recherche. Outre les contenus, votre site doit avoir une architecture en silos thématiques avec une structure de liens internes cohérente. Enfin la popularité est également un facteur très important qui nécessite d’obtenir des liens externes venant de sites qualitatifs.
Le linkbuilding (aussi appelé tissage en français) décrit la construction ciblée de profils de backlinks (liens-retour). Une stratégie de linkbuilding réussie résulte d’une augmentation du nombre et de la qualité des liens-retour. Les liens-retour étant exclusivement des liens externes, l’optimisation n’a pas lieu sur la page Web en elle-même mais grâce aux différents contacts et connexions avec des pages Web tierces. Accumuler de telles recommandations de sites externes via des liens-retour est l’une des tâches les plus importantes de l’optimisation pour les moteurs de recherche en Offpage (aussi appelée Off-site). Il s’agit d’une optimisation SEO où le site n’est pas modifié en soi, mais plutôt son « environnement »). Google valorise les sites Web qui ont un réseau pertinent et fiable de liens-retour dans son classement, d’où l’importance du linkbuilding.
Je cherchais depuis longtemps un référenceur sérieux pas cher pour mes clients. C’est parce que Kristof explique ce qu’il fait et ce qu’il ne faut pas faire que je lui ai confié mon site en test… Mes premières requêtes clés sont sorties du néant en quelques semaines seulement alors que mon nom de domaine est une requête trés compétitive. Nous avons depuis conclu un partenariat pour le plus grand bénéfice des auto-entrepreneurs, des artisans et petites entreprises qui constituent ma clientèle et dont les budgets web et pub ne sont pas extensifs.
Cela fait référence aux ressources numériques dont votre marque ou votre entreprise est propriétaire, qu’il s’agisse de votre site web, de vos profils sur les réseaux sociaux, de votre contenu ou de vos images. Ces médias appartiennent à votre entreprise. Cela peut inclure du contenu hors site que vous possédez, mais qui n’est pas hébergé sur votre site internet, comme un blog publié sur Le Monde, par exemple.
Que l’on parle de storytelling (dont les champions, sollicités par les plus grandes marques, vivent comme des rois) ou de rédaction Web orientée marketing, que l’on évoque les grands cinéastes ou les meilleurs réalisateurs de clips musicaux ou que l’on vante des livres les plus épais ou les tweets ciselés de Bernard Pivot, le but est unique : il faut captiver un auditoire, le fasciner pour mieux le fidéliser…
Le fichier robots.txt n'est pas un moyen approprié ou efficace pour bloquer du contenu à caractère sensible ou confidentiel. Il indique seulement aux robots d'exploration scrupuleux que les pages ne leur sont pas destinées, mais cela n'empêche pas votre serveur de diffuser ces pages à un navigateur qui les demande. En effet, les moteurs de recherche peuvent toujours faire référence aux URL que vous bloquez (en indiquant uniquement l'URL, sans titre ni extrait) s'il y a des liens vers celles-ci quelque part sur Internet, par exemple sur les fichiers journaux de votre URL de provenance. En outre, les moteurs de recherche non conformes ou malveillants qui ne reconnaissent pas le protocole d'exclusion des robots pourraient enfreindre les instructions de votre fichier robots.txt. Enfin, un internaute curieux pourrait examiner les répertoires ou sous-répertoires de votre fichier robots.txt et deviner l'URL du contenu que vous souhaitez garder confidentiel.
Selon cette définition, votre document de stratégie devrait définir la série d’actions que vous allez entreprendre pour atteindre vos objectifs, en fonction de vos recherches jusqu’à maintenant. Une feuille de calcul est un format efficace, et pour des raisons de cohérence, vous trouverez peut-être plus facile d’établir un plan en fonction de la structure média possédé, acquis et payé que nous avons utilisée jusqu’à présent.

Il est important de savoir que le budget mensuel pour obtenir un certain succès avec le référencement payant dépend de chaque domaine d’activités. Toutefois, un budget d’environ 300$ par mois pour les entreprises locales n’apporte que très peu de gains (environ 300 visites) alors qu’un budget avoisinant les 1500$ par mois est réputé pour apporter une quantité de nouveaux visiteurs suffisante pour gérer plusieurs nouvelles ventes. Le prix pour chaque clic est d’environ 2$ à 5$, dépendant du domaine d’affaire de l’entreprise et de l’agressivité de sa stratégie publicitaire.
La question que vous vous posez surement : comment trouver la liste des requêtes faites par les visiteurs de mon site internet à partir du moteur interne ? La réponse : en utilisant Google Analytics. Vous devez pour commencer vous rendre sur l’interface admin de votre compte Google Analytics. Cliquez sur « Paramètres de la vue » dans la colonne de droite « Vue ». Descendez tout en bas de la page et activez le « Suivi de la recherche sur site ». Vous devez ensuite intégrer les paramètres de recherche utilisés par votre moteur de recherche interne. Une fois que vous avez fait cela, rendez-vous dans le menu « Rapports », puis dans Comportement > Recherche sur site > Termes de recherche. Vous trouverez sur cette page la liste des expressions utilisées par votre cible pour naviguer à l’intérieur de votre site.
Pour qu'un projet SEO réussisse, nous devons passer par différentes étapes et nous attaquer à tous les éléments qui composent votre présence en ligne. Nous allions optimisation sur place et tactiques hors site pour élaborer des stratégies efficaces qui résisteront à l'épreuve du temps. L'équipe Mobile Droit SEO fera en sorte que votre site puisse générer le trafic qui vous permettra de capter les clients payants dont vous avez besoin. Nous avons des stratégies de SEO complexes qui peuvent convenir à tous les budgets et à toutes les entreprises. Notre travail repose sur une approche consultative qui peut nous aider à comprendre votre public et vos objectifs.
Les moteurs de recherche ont besoin d'une URL unique par élément de contenu pour pouvoir l'explorer, l'indexer et y rediriger les internautes. Pour être affichés correctement dans la recherche, les contenus de différente nature (par exemple, différents produits dans un magasin) ainsi que le contenu modifié (par exemple, des traductions ou des variantes régionales) doivent correspondre à des URL distinctes.

Think: Le contenu créé pour cette phase aura pour objectif d’inspirer et de convaincre les prospects de la pertinence de votre entreprise. Souvent, on utilise des contenus plus poussés comme des études de cas, des présentations et webinars, et autres types de contenus qui vous permettent d’éduquer tout en exposant votre expertise. Dans cette phase, vous communiquez avec des prospects qui songent à passer à l’action. Ils sont donc en recherche de contenu spécifique qui leur permettrait de bien évaluer leurs possibilités.

On ne recherche pas les mêmes expressions lorsqu’on les prononce et lorsqu’on les écrit. Les contextes sont également différents (en regardant la télévision, entre amis, en cuisinant, dans sa salle de bain, en faisant de l’exercice). De même que l’on ne demande pas les mêmes informations à un moteur de recherche texte et à un moteur de recherche vocal (demande de direction par exemple).

Selon les résultats de l'Observatoire international des métiers de l'internet, la compétence « Optimisation moteurs de recherche » apparaît comme étant l'une des plus recherchées sur l'ensemble des profils professionnels. Si cet aspect apparaît logique pour un webmestre ou un webdesigner, il pourrait, à première vue, sembler moins prioritaire pour d'autres profils, par exemple pour un spécialiste de bases de données internet; néanmoins, la cohérence avec laquelle ce dernier organise le fonctionnement de la base de données concernée peut apporter un gain important dans l'optimisation du site. En fait, selon certaines études, la compétence SEO, mise en avant et prouvée, est un atout essentiel dans une phase de recherche d'emploi16.
Cette approche est intéressante si vous êtes disposé à payer pour être certain que les gens trouveront votre site. Parfois c'est aussi parce que c’est une solution moins onéreuse que d'optimiser entièrement votre site ! Vous «enchérissez» pour placer une publicité à un endroit déterminé, et vous payez chaque fois qu’un visiteur clique sur un « lien sponsorisé » dans un moteur de recherche et se rend sur votre site. Les liens sponsorisés permettent de générer du trafic, même si votre site est mal optimisé, mais c’est une solution onéreuse à long terme.
Google Insight for search offre des services similaires à ceux de Google Trends. La plupart des moteurs de recherches vous enverront sur un lien qui semble être celui de Trends, mais ne vous y trompez pas, les services sont différents. Google Insight vous propose des mots-clés selon les tendances des recherches, par pays. C'est ce dernier aspect qui justifie sa séparation de Trends. Cet outil convient beaucoup plus aux sites qui visent un public d'une région bien précis.

Si les supports que vous utilisez varient selon le client ou le secteur d'activité, la plupart des entreprises devront néanmoins associer blog, e-mail et réseaux sociaux à une création de contenu d'excellente qualité. À ce stade, il est conseillé de revisiter les buyer personas de la marque afin de définir les types de contenus les plus adaptés aux ressources en ligne préférées de ses clients. 
Au cours des dernières décennies, le marketing digital a explosé. La raison : il a offert nombreux avantages aux entreprises tout en apportant des réponses sur mesure face aux comportements des consommateurs. Mais des questions nous ont toujours traversé l’esprit : qu’est-ce que le marketing digital ? Quelles disciplines recouvre-t-il ? Quels sont les points essentiels à retenir pour les entreprises qui la pratiquent ?
×