Vos ressources doivent pouvoir être explorées. Le blocage des ressources d'une page peut donner à Google une image incomplète de votre site Web. Cela se produit généralement lorsque votre fichier robots.txt bloque l'accès à toutes les ressources de vos pages ou à certaines d'entre elles. Si Googlebot n'a pas accès aux ressources d'une page, comme les fichiers CSS, JavaScript ou image, nous risquons de ne pas détecter que la page a été créée pour s'afficher et fonctionner sur les navigateurs mobiles. En d'autres termes, nous ne détecterons peut-être pas que la page est adaptée aux mobiles et nous ne l'afficherons pas correctement pour les mobinautes.

Dans le monde du marketing, on se concentre sur la production de contenus avec une vision plus large, plus diversifiée (on n’en reste pas seulement au texte) qui va répondre aux besoins de l’audience recherchée. Des contenus utiles « qui allument », censés être au cœur des préoccupations de la cible et qui seront distillés stratégiquement dans et hors de l’Internet.
Témoignages : si les études de cas ne sont pas adaptées à votre activité, publier des témoignages synthétiques sur votre site web est une bonne alternative. Pour les entreprises B2C, les témoignages peuvent prendre des formes diverses. Une marque de vêtements peut par exemple diffuser des photos montrant des clients ayant personnalisé un t-shirt ou une robe, et les accompagner d'un hashtag unique à la marque pour permettre à d'autres utilisateurs de partager leurs créations.

Ces stratégies SEO vont dans la tendance qui pousse désormais les webmarketeurs à allier SEO et UX pour mieux atteindre leurs objectifs. La priorité est de séduire les visiteurs et de les inciter à s’engager sur le site, à prolonger leur visite, à être actifs dans leur démarche. Séduire les moteurs de recherche ne peut plus se faire à grands coups de backlinks, mots clés, et liens internes à foison. Il faut désormais penser avant tout au visiteur et à son expérience de visite car c’est à quoi Google prête désormais attention. On est dans une démarche qualitative pour améliorer les contenus et l’expérience utilisateur plutôt que dans une démarche quantitative pour tromper et se jouer des algorithmes de Google. Que du positif, et des stratégies SEO plus pertinentes et plus humaines !
Aussi appelé e-marketing ou encore marketing numérique, le marketing digital regroupe toutes les pratiques marketing utilisées sur les supports et canaux digitaux. En général, il est assimilé à tout ce qui se rapproche de près ou de loin à Internet : on parle alors de webmarketing ou de cybermarketing. Avec le temps et l’avancée de la technologie, son périmètre d’intervention s’est cependant élargi. Aujourd’hui, d’autres médias sont également prisés, entre autres les applications mobiles et les jeux vidéo. A chaque nouvelle tendance, les spécialistes en marketing sont contraints de revoir leurs méthodes de travail. Il semble donc difficile de donner une liste exhaustive des différents domaines sur lesquels se base le marketing digital.
Vous ne devez jamais compter exclusivement sur les mots clés les plus importants. Bien sûr, les mots clés les plus répandus offrent les plus grands volumes de recherche. Toutefois, chaque jour, des milliers de clients potentiels utilisent des termes de recherche à faible volume. Ces mots clés sont appelés des mots clés de longue traîne et représentent environ 70 % de l’ensemble du trafic de recherche.
Derrière l’expression SEO (pour l’anglais Search Engine Optimization), littéralement Optimisation pour les Moteurs de Recherche, se trouve les techniques visant à optimiser un site dans le but de le conformer aux facteurs de tri utilisés par l’algorithme d’un moteur de recherche. Ces différents facteurs définissent la pertinence d’un site et donc son positionnement dans les résultats de recherches.

La nouveauté sur Google est la recherche universelle. Auparavant, sur Google, on ne trouvait que des sites web, alors qu’aujourd’hui on va pouvoir accéder à de la vidéo, des images. Le contenu que l’on peut trouver dans le moteur est désormais universel. La notion de référencement universel a donc fait son apparition et elle peut modifier les résultats de l’exposition de la marque sur une page web. Cela change la donne, en effet, on peut être premier sur un mot-clé mais se faire doubler sur d’autres types de contenus. La recherche universelle est la seule rupture réelle et vraiment sensible à noter sur les moteurs de recherche.


Il faut distinguer les définitions proposées par les auteurs tels que : Christian Grönroos, Philip Kotler et Delphine Manceau (Marketing Management), Jacques Lendrevie et Jean Lévy (Mercator. Tout le marketing à l'ère numérique), Theodore Levitt, etc. de celles élaborées par les grandes associations, anglo-saxonnes : l'American Marketing Association, Chartered Institute of Marketing, etc., et francophones : l'Académie des Sciences Commerciales, l'Adetem, l'Association Française du Marketing, etc.
Connaissez-vous Dollar Shave Club? Il s'agit d'une entreprise qui vend des rasoirs no-name de qualité pour hommes qui coûtent beaucoup moins chers que les marques connues telle que Gilette. Cette compagnie offre un abonnement mensuel qui permet de recevoir de nouvelles lames chaque mois par la poste, et ce, dans un emballage de qualité et via un service à la clientèle hors pair. Cette entreprise a été fondée en 2011 et ne comptait aucun employé, si ce n'est les 2 fondateurs, et en seulement 2 jours, ils ont réussi à générer 12 000 nouveaux consommateurs. Oui, oui, vous avez bien lu. Comment? Grâce au marketing de contenu qui, ici, s'est traduit en une vidéo qui leur a coûté 4 500$, mais qui a énormément payé au bout du compte. Ainsi, vous voyez qu'une simple vidéo peut représenter un excellent exemple de content marketing (terme anglophone souvent utilisé par les marketeurs), mais ça ne s'arrête pas là. Dans cet article, vous comprendrez qu'est-ce que le marketing de contenu et pourquoi est-ce bénéfique pour les entreprises de s'y mettre.
Chaque fois que quelqu’un effectue une recherche, le moteur de recherche doit décider de la poignée de résultats à afficher en choisissant parmi des centaines de milliers de pages possibles. C’est aux algorithmes des moteurs de recherche de déterminer les résultats les plus pertinents pour chaque requête de recherche. C’est pourquoi il est important de bien choisir vos mots-clés, pour que les moteurs de recherche puissent faire correspondre votre site e-commerce aux requêtes de recherche les plus pertinentes, et l’afficher dans les résultats de recherche. 
Une erreur trop souvent commise dans certains site web est de voir des URL écrite de cette façon: http://www.gohawaii.com/1136_fr?900_%76.html. Cette écriture ne favorise en rien l’indexation de vos pages dans les moteurs de recherche. Il est mieux d’écrire vos URL en employant le titre de votre page ou des mots-clés très spécifiques et pertinents au contenu même de votre page tels que: http://www.gohawaii.com/about_hawaii/explore/find_adventure_in_hawaii. Ainsi, on comprend bien qu’il s’agit d’une page portant sur les activités d’aventure à Hawaii et les moteurs de recherche indexerons vos pages plus facilement. Vous pouvez utilisez un module Mod_rewrite afin d’optimiser l’écriture de vos URL facilement.

Il est aussi possible de catégoriser le marketing web en fonction des deux types, payant et non payant. Nous vous proposons de vous assister afin d’optimiser l’utilisation de votre budget, il est toujours préférable de tirer le maximum du marketing digital non payant avant de commencer a dépenser pour des campagnes payantes, et les deux fonctionnent de manière complémentaire.

-Le serveur : En effet les moteurs de recherches et plus particulièrement  Google, utilisent l’emplacement physique du serveur (c’est-à-dire le pays) comme signal. Par exemple une société dont l’emplacement de son signal est l’Espagne, lorsqu’un utilisateur de l’Espagne cherche les termes « Google » ou  « Facebook » sur la version européenne d’Ask.com (qui a été mis en place par Google), il obtiendra  au moins un article en tout cas sa recherche sur la première page.


Bien entendu, vous devez afficher des boutons de partages sociaux bien visibles et facilement accessibles. Je vous conseille de les afficher à gauche de la page et faites en sorte qu'ils ne bougent pas lorsque le lecteur fait défiler la page. Vous pouvez aussi les afficher en haut et en bas de page. Il est aussi possible d'inciter au partage en donnant une récompense aux lecteurs. Pour ce faire, vous pouvez détourner l'utilisation des plugins de type social locker. Par exemple, sur un de mes sites, j'offre des vidéos gratuites aux prospects qui partagent certains de mes contenus sur les réseaux sociaux.
Dans une bonne stratégie de marketing de contenu, il faut publier souvent en variant les formats et les lieux de publication. Si votre objectif est purement SEO, au moins la moitié de votre contenu devra être publié sur d'autres sites afin d'obtenir de la visibilité et des liens. Si, en revanche, votre objectif est de créer une liste de prospects, je vous conseille de publier 70% des contenus sur vos propres sites (et média sociaux) et 30% sur d'autres supports.

Les sites construits via des plate-formes Internet et qui reposent sur des bases de données peuvent être une entrave importante à l’indexation de votre contenu. Les bases de données peuvent même anéantir totalement les chances d'un site, surtout s’il est de taille modeste. Généralement, elles ne permettent pas de créer des pages uniques multiples. Elles génèrent également des URL complexes que les moteurs de recherche ne parviennent pas à atteindre ; même la création des site maps devient une tâche extrêmement ardue. Par exemple, une URL qui comporte les symboles « & » ou « ? » peut dans le meilleur des cas entraver l’accès des robots des moteurs de recherche, et dans le pire des cas leur bloquer tout accès.
Au moment de choisir vos objectifs de marketing de contenu, posez-vous une question très importante : comment vais-je mesurer cet objectif ? Chaque objectif doit être mesurable. Qu’il s’agisse d’un pourcentage, d’un montant monétaire ou du trafic, identifiez la cible de votre objectif sous une forme numérique et décidez de la manière dont vous allez suivre la progression. S’il vous est impossible de déterminer une manière concrète de mesurer votre objectif, il est probablement temps de le repenser.
Mais, face à la masse de publicité et d'informations qu'on trouve en ligne, il est vital de se démarquer et de prouver son expertise. Et c'est la que le marketing de contenu prend tout son sens. Plutôt que d'aller chercher le client, vous le laissez venir à vous via la qualité de vos contenus. Chez MarketingHack, ce sont uniquement nos actions de contenu marketing qui nous apportent des clients pour des formations physiques et du consulting. 
Puisque les moteurs ont accès à la sémantique des liens, les mots-clefs qui y sont inscrits ont un poids notable. Par exemple, si un nom de domaine domaine.com héberge une page ayant un contenu sur les mp3, il est de bonne pratique de nommer la page domaine.com/mp3.html plutôt que domaine.com/page1.html. Les robots d'indexation analysent les sites comme un internaute le ferait, la sémantique est donc importante et les liens URL doivent être intelligible avec le contenu des pages. Il est également de bonne pratique de générer des URL les plus courts possibles.
Notre monde est devenu extrêmement mobile. La plupart des recherches sur Google s'effectuent à partir d'un appareil mobile. Il peut être difficile de consulter et d'utiliser la version classique d'un site sur un appareil mobile. Par conséquent, il est essentiel de disposer d'un site Web adapté aux mobiles pour votre présence en ligne. Depuis fin 2016, Google mène des expériences visant à utiliser principalement la version mobile du contenu d'un site41 pour le classement dans les résultats de recherche, l'analyse des données structurées et la génération d'extraits.
Pour cette raison, les entreprises se focalisent moins sur les prospects au sens classique du terme, que sur la création d'un parcours d'achat accéléré, de l'arrivée sur le site web au passage de commande. Les entreprises B2C doivent souvent promouvoir leur produit plus haut dans l'entonnoir marketing et utiliser des call-to-action (CTA) plus puissants.
Si vous recourez à la méthode Responsive Web Design, utilisez la balise Meta name="viewport" pour indiquer au navigateur comment ajuster le contenu. Si vous utilisez la diffusion dynamique, utilisez l'en-tête HTTP "Vary" pour signaler vos modifications en fonction du user-agent. Si vous utilisez des URL distinctes, indiquez la relation entre deux URL avec une balise , ainsi que les éléments rel="canonical" et rel="alternate".
On peut utiliser aussi Ubersuggest et Answerthepublic.com. Ce dernier va coupler le mot clé avec des questions du type « comment », « où », « lequel », « pourquoi », etc., et nous sortir les suggestions de différents moteurs de recherche. On obtiendra ainsi une nouvelle liste de mots clés, non qualifiés. Et c’est reparti pour un tour dans le Keyword Planner de Google !

Mieux, l'IA annonce la fin d'un « digital marketing » trop intrusif et de moins en moins efficace. Et pour cause, selon certains experts, nous serions exposés chaque jour à environ 5.000 publicités ! De quoi provoquer l'effet inverse de celui recherché et de voir son retour sur investissement se dégrader irrémédiablement. L'IA, elle, permet au marketeur de se concentrer sur son coeur de métier : l'intention d'achat. Elle lui offre la possibilité, de façon automatisée et en temps réel, de synchroniser l'exploitation et l'activation des données, l'achat média et l'affichage d'un format et d'un message optimisés et personnalisés. Et ce des millions de fois par jour...
Nous gardons en permanence un œil attentif sur l’actualité de notre industrie par un travail de veille, d’analyses et de tests menés en interne. Notre équipe participe chaque année à plusieurs événements nationaux et internationaux dans le but de rencontrer les meilleurs experts du référencement naturel et du marketing. Notre objectif : être en phase avec les évolutions des moteurs de recherche. Au besoin, nous effectuons des études personnalisées sur l’impact des ces évolutions sur votre activité en ligne. Cette veille est le gage d’une montée en compétence continue et d’une expertise actualisée au service de votre performance.
Qu’appelle-t-on donc le « marketing numérique ? ». Examinons tout d’abord le marketing dans son ensemble. Le marketing est un ensemble de tactiques qui permettent à votre entreprise de se distinguer de vos concurrents et d’attirer des acheteurs. Cela inclut les recherches que vous utilisez pour développer vos campagnes. Le but est de communiquer des arguments de vente distincts pour encourager les consommateurs à se tourner vers votre entreprise.
Lorsque Googlebot explore une page, il devrait voir la page de la même manière que tout internaute15. Pour optimiser l'affichage et l'indexation, les fichiers JavaScript, CSS et image que votre site Web utilise doivent toujours être accessibles par Googlebot. Si le fichier robots.txt du site empêche l'exploration de ces éléments, cela affecte directement l'affichage et l'indexation du contenu par nos algorithmes. Par conséquent, il est possible que le classement du site ne soit pas optimal.

The personal finance site Mint.com used content marketing, specifically their personal finance blog MintLife, to build an audience for a product they planned to sell. According to entrepreneur Sachin Rekhi, Mint.com concentrated on building the audience for MintLife "independent of the eventual Mint.com product."[20] Content on the blog included how to guides on paying for college, saving for a house, and getting out of debt. Other popular content included in-depth interview and a series of financial disasters called "Trainwreck Tuesdays." Popularity of the site surged as did demand for the product. "Mint grew quickly enough to sell to Intuit for $170 million after three years in business. By 2013, the tool reached 10 million users, many of whom trusted Mint to handle their sensitive banking information because of the blog’s smart, helpful content."[21]
Des concours permettent aux référenceurs de comparer leurs résultats. L'objectif de ces concours est d'arriver en première place sur Google avec un mot-clé donné. Ces mots-clés sont généralement choisis avec précaution afin de ne pas interférer avec de véritables mots-clés utilisés dans d'autres contextes plus officiels. Exemples de mots-clés de précédents concours : mangeur de cigogne, sorcier glouton, chocoku, tiger l'osmose, cobraoupouaout, zurtouij, gollumelite, sentimancho, black hattitude, trafic organique, insdigbord, digmasbord, etc.
1) Il ne faut pas sous-estimer l’importance des sitemaps. Un sitemap c’est une page XML qui répertorie toutes les pages d’un site Web et qui aide les robots des engins de recherche à indexer un site en leur donnant des informations comme: quand une page est mise à jour, quelle est la fréquence habituelle des mises à jour, quelle est son importance relativement aux autres URLs du site, etc.
Note: Pour mieux comprendre l’information qui suit, visitez votre site internet et cliquez le bouton droit de votre souris. Choisissez l’option pour afficher le code source (View Source ou autre). Une nouvelle fenêtre devrait s’ouvrir et vous aurez accès au code source (HTML seulement) et au contenu de la page internet où vous vous trouvez. Ce que vous avez devant vous est l’information que les robots d’indexation utilisent. Pour ajouter vos mots-clés à votre code HTML, vous devez avoir accès au code source de vos pages internet.
Exemple : lorsqu’un utilisateur tape “agence référencement”, Google est en mesure de comprendre que dans la plupart des cas, l’utilisateur recherche un prestataire. Les résultats de recherche montreront donc volontiers 1, 2 ou 3 publicités suivies de liste d’agences. Dans un contexte de recherche sur mobile, Google montrera plutôt une Google Map, estimant que l’utilisateur recherche “l’agence la plus proche”.
Dans ce pas, vous devriez chercher des mots clés qui semblent prometteurs tout en gardant à l’esprit toutes les caractéristiques nécessaires que nous avons expliquées dans le pas 4. Cherchez des combinaisons intéressantes de ces mots clés. Vous trouverez habituellement beaucoup d’expressions avec un volume de recherche mensuel faible ou moyen. Néanmoins, toutes ces combinaisons réunies ensemble ont un grand volume de recherche, comparable avec celui des mots clés génériques qui ne sont pas si nombreux, mais chacun entre eux a un grand volume de recherche. Cela s’appelle le principe de la longue traîne.
Le temps d’attente est important parce que si un visiteur clique sur un résultat de recherche dans la position #4 mais reste sur la page pendant plusieurs minutes, Google se rend compte que c’est très pertinent. Si un visiteur clique sur le résultat #1, mais quitte la page en quelques secondes, Google démarrera ce résultat à partir de la position #1. Google a toujours mis l’accent sur la pertinence, et si les visiteurs ne restent pas assez longtemps sur les pages Web, Google les considère comme non pertinentes.

Dans un environnement où la digitalisation est passée à la vitesse supérieure, l’e-marketing est devenu un moyen de communication incontournable. Aujourd’hui plus que jamais, les entreprises ont besoin de soigner leur e-réputation et d’établir une interaction permanente avec leurs clients si elles veulent avoir une place dans cette nouvelle ère numérique. Bientôt, la quasi-totalité des consommateurs n’utiliseront plus que des canaux digitaux pour faire leurs achats. Sans recourir au marketing numérique, une entreprise est tout simplement vouée à l’échec.

×