La réputation de votre site peut être transmise à un autre site vers lequel vous créez un lien. Il arrive parfois que les internautes profitent de cette association en ajoutant des liens vers leur propre site dans vos sections de commentaires ou groupes de discussion. Il se peut également que vous souhaitiez mentionner un site de manière négative et ne pas lui transmettre votre réputation. Imaginez, par exemple, que vous rédigiez un article de blog au sujet des spammeurs de commentaires et que vous souhaitiez citer un site qui a récemment spammé votre blog dans les commentaires. Vous souhaitez avertir les autres visiteurs du site en incluant le lien dans votre contenu. Cependant, vous ne voulez pas transmettre votre réputation à ce site. Il est alors judicieux d'utiliser l'attribut "nofollow".
La mise à jour Penguin est à proprement parler une série de mises à jour des algorithmes de Google, qui s’est étendue entre avril 2012 et octobre 2014. Tout comme la mise à jour Panda, cette mise à jour a eu une grande influence sur l’analyse SEO. Le but de ces mises à jour du leader des moteurs de recherche est de maîtriser les spams de liens et d’empêcher la manipulation des résultats de recherche, de manière à ce que ces derniers soient les plus adaptés aux attentes des utilisateurs. Ces nouveaux algorithmes ont été développés pour contrer des optimisations de sites pour les moteurs de recherche non naturelles, légitimes et justes, à savoir : une construction de liens excessive, une utilisation de mots-clés à outrance et un réseautage de liens non pertinents. Les consignes de Google adressées aux Webmasters interdisent ces techniques de spam sur le Web. Celui qui ne les respecte pas verra son site pénalisé par Google sur son moteur de recherche.
Le référencement payant peut donc être une option crédible pour les sites souhaitant bénéficier d’une bonne visibilité en attendant que leur référencement naturel soit efficient. La combinaison de ces deux méthodes n’est donc pas exclue. Reste à savoir si le fait de cumuler référencement naturel et payant est une association profitable à la structure.
Effectuer une recherche pour identifier les mots clé et expressions utilisées lors des recherches de vos prospects. Vous pouvez utiliser plusieurs outils pour déterminer les tendances de recherches, notamment avec Google Trends ou le keyword planner pour estimer les volumes de recherches sur une période donnée, signe d’intérêt envers un contenu en particulier.
C’est vrai qu’il est essentiel de savoir que les moteurs de recherche, Google surtout (plus de 90% de part de marché en France je crois), utilisent un algorithme pour le classement et l’indexation de leurs pages. Comme vous le dîtes, si la formule de Google est l’un des secrets les mieux gardés au monde, le fonctionnement de son algorithme est bête et méchant.

Le marketing de contenu ne se concentre pas sur la vente, mais sur la communication avec les clients et prospects par le biais de programmes qui valorisent des éléments du capital de la marque (ex : responsabilité sociétale, patrimoine culturel, capacité à innover). Cette communication marketing se distingue ainsi de la publicité qui doit faire vendre (spot, bannière publicitaire, placement de produit) ou du sponsoring qui apporte de la visibilité pour une marque. De la même manière que pour la publicité, il est possible de mesurer le retour sur investissement d'une stratégie de contenu, celle-ci ayant pour but in fine de générer une opportunité commerciale1.
La création de votre contenu est terminée. Maintenant, vous allez devoir le promouvoir. Mais tous les contenus ne sont pas nés égaux. Vous allez donc devoir prédéterminer la façon dont vous allez promouvoir votre contenu afin d’obtenir le maximum de portée et d’effet. Votre processus de promotion du contenu garantit que tous vos efforts de création n’étaient pas vains.
1. Tout d’abord, identifiez tous les outils avec lesquels vous suivrez la performance de votre contenu. Ils comprendront probablement une plateforme de gestion des médias sociaux comme Hootsuite pour l’analyse des médias sociaux, Google Analytics pour le suivi du trafic sur les pages, et une plateforme comme Salesforce pour le suivi des leads et des ventes. Ils peuvent comprendre d’autres outils spécifiques à vos objectifs, votre entreprise ou votre secteur d’activité. L’important est de disposer de tous les outils nécessaires pour faire coïncider votre marketing de contenu avec les indicateurs économiques visés.

Le linkbuilding (aussi appelé tissage en français) décrit la construction ciblée de profils de backlinks (liens-retour). Une stratégie de linkbuilding réussie résulte d’une augmentation du nombre et de la qualité des liens-retour. Les liens-retour étant exclusivement des liens externes, l’optimisation n’a pas lieu sur la page Web en elle-même mais grâce aux différents contacts et connexions avec des pages Web tierces. Accumuler de telles recommandations de sites externes via des liens-retour est l’une des tâches les plus importantes de l’optimisation pour les moteurs de recherche en Offpage (aussi appelée Off-site). Il s’agit d’une optimisation SEO où le site n’est pas modifié en soi, mais plutôt son « environnement »). Google valorise les sites Web qui ont un réseau pertinent et fiable de liens-retour dans son classement, d’où l’importance du linkbuilding.
Electronic services refer to interactive network services.[38] In the electronic service, the interaction between the customer and the organizations mainly through the network technology, such as using E-mail, telephone, online chat windows for communication. Electronic services are different from traditional services and they are not affected by distance restrictions and opening hours. Digital content marketing through electronic service is usually served together with other channels to achieve marketing purposes including face-to-face, postal, and other remote services. Information companies provide different messages and documents to customers who use multiple search engines on different sites and set up access rights for business groups. These are some channels of digital content marketing.[28]
Outil ultra-connu et particulièrement performant, l’outil de planification des mots-clés de Google vous offre une palette de fonctionnalités pour trouver l’inspiration et analyser les requêtes pertinentes. En tapant quelques expressions, l’outil vous propose rapidement d’autres recherches associées, comprenant le nombre de recherches mensuelles, les prévisions de trafic et le taux de concurrence.
Les données structurées sont un terme général qui se réfère à toute donnée organisée qui se conforme à un certain format, ce n’est pas seulement pour le référencement. Lorsque les moteurs de recherche lisent votre site Web, ils veulent savoir si un élément de contenu est pertinent – il peut s’agir d’une annonce d’emploi, d’un article de blog ou d’une offre de produit.

On y loge toutes les autres disciplines, car les bonnes informations sont collectées afin de mener à bien le marketing digital. Il faut donc être capable de mettre le data marketing en scène pour pouvoir prendre des décisions. En définissant convenablement les paramètres de mesures pour l’évaluation des investissements, les annonceurs prennent conscience que le data marketing se coordonne totalement avec les autres volets du marketing digital. 
1000mercis ? Des humains dans la data L'histoire commence dans une cuisine en 2000, puis c'est l'entrée en bourse, quelques acquisitions, une croissance à deux chiffres, et nous voici. Pionniers du Data Marketing, expert reconnu en CRM digital et Marketing programmatique, de la collecte de données à l'activation sur tous les supports digitaux (mobile, desktop, tablettes et objets connectés). Aujourd'hui, nous sommes une équipe soudée de 400 collaborateurs opérant dans plus de 50 pays. Vous sou…

En termes simples, l’optimisation des moteurs de recherche (SEO) fait référence aux efforts des spécialistes SEO pour instaurer des classements des sites Web dans une liste de résultats des moteurs de recherche. L’optimisation des moteurs de recherche, en tant que partie intégrante d’une stratégie marketing, tient compte d’un ensemble de variables, notamment les moteurs de recherche utilisés par votre marché cible pendant la navigation sur Internet, ce sur quoi ces moteurs de recherche basent leurs résultats, et la manière dont les mots clés et les termes de recherche sont utilisés par ces moteurs.
Un dernier outil que j’utilise, moins connu que les précédents, c’est Answer The Public. Un service en ligne qui donne des idées d’expressions clés à partir d’une expression cible. Seul bémol, la base de données est peut-être moins importante, du coup, sur certaines requêtes nous n’avons pas de résultats. Si je prends l’exemple de « consultant seo », que j’ai analysé sur les 3 autres outils et qui m’intéresse beaucoup pour mon sous-domaine, Answer The Public ne m’aide pas vraiment.

Une autre technique de SEO à suivre est d’éviter la duplication de votre contenu. En effet, les engins de recherche pénalise les sites qui ont du contenu dupliqué et ne savent pas encore faire la différence entre le contenu original et le contenu dupliqué. Il est donc important de s’assurer que votre contenu n’est pas repris intégralement à un autre endroit sur le web ou que vous n’avez pas 2 pages identiques (par exemple, sur votre ancien domaine et votre nouveau nom de domaine). Le site CopyScape peut d’ailleurs vous aider à trouver du contenu dupliqué pour votre site web.

L’idéal dans tous les cas est d’obtenir une dizaine d’avis composés au minimum de 4 étoiles (pour le système d’avis de Google). Aussi, il peut être judicieux d’identifier les avis sur des sites spécialisés comme TripAdvisor par exemple. Car en analysant le trafic de notre site, si l’on s’aperçoit que peu de trafic provient de sites tels que TripAdvisor alors que nous y sommes présents, cela peut sous-entendre que nous avons des axes à améliorer sur ce site.
Rédigez une description capable d'informer et d'intéresser les internautes qui voient votre balise Meta "description" en tant qu'extrait dans un résultat de recherche. Il n'existe pas de longueur maximale ou minimale pour le texte contenu dans une balise Meta "description", mais nous vous recommandons de faire en sorte qu'il soit suffisamment long pour figurer entièrement dans la Recherche (notez que les internautes peuvent voir des extraits de différentes tailles en fonction de leur recherche et de l'appareil qu'ils utilisent), et qu'il inclue toutes les informations pertinentes pour que les internautes sachent si la page pourra leur être utile.

La première chose à faire est d'insérer des ressources à l'intérieur de vos contenus. Vous pouvez par exemple insérer un lien direct vers un autre site ou citer un passage d'un expert. Ensuite, il vous suffit de rédiger un tweet ou un statut Facebook. Dans votre message, vous pouvez tout simplement inclure une phrase du genre "mentionné dans ce contenu + nom de la personne.
Par exemple, si vous possédez une boutique en ligne et que vous balisez la page d'un produit spécifique, cela nous aidera à comprendre que celle-ci présente, par exemple, un vélo, avec son prix et l'avis des clients. Nous pouvons afficher ces informations dans l'extrait des résultats de recherche des requêtes pertinentes. C'est ce que nous appelons les "résultats enrichis".
Vous ne devez jamais compter exclusivement sur les mots clés les plus importants. Bien sûr, les mots clés les plus répandus offrent les plus grands volumes de recherche. Toutefois, chaque jour, des milliers de clients potentiels utilisent des termes de recherche à faible volume. Ces mots clés sont appelés des mots clés de longue traîne et représentent environ 70 % de l’ensemble du trafic de recherche.
Méthode 1 : Chercher les mots clés dans le code source (Pour afficher le code source d’une page, faites un simple clic droit et cliquez sur « afficher le code source ») observez les termes compris entre les balises et ou dans les balises nommées . Les premières indiquent le titre de la page et donc les mots clefs relatifs à la thématique générale du contenu, tandis que les métadonnées donnent des indications aux robots des moteurs de recherche. D’autres zones d’optimisation peuvent également être scrutées telles que les balises éditoriales

,

,

,…à

.
Le link juice, ou « jus de référencement » en français, se détermine par la répartition des backlinks sur un site Web. Le nombre de liens ainsi que leur qualité (force, réputation) contribue à ce jus de référencement. Ce link juice peut être transmis grâce à un lien d’un site A vers un site B. Mieux la source d’un lien-retour est évaluée par Google, plus elle transmettra de « jus positif » à la page cible.

Il s'agit en l’occurrence de travailler les éléments internes et externes des sites pour permettre de donner plus facilement les informations à la fois aux internautes mais également aux moteurs de recherche. Cela se fait à travers la notoriété des sites, du contenu que les moteurs de recherches jugeront pertinent ou non, de la structure du site (le code est-il compréhensible, léger, complet...) et de nombreux autres critères techniques comme la vitesse de chargement du site, l'usage d'une technologie de site web adaptatif et autres. On parle aujourd'hui de plus de 300 critères pour Google3 par exemple.
Attention, depuis peu, si on n’a un compte Adwords qui n’est pas actif, ou pour lequel un budget suffisant n’est pas investi, on va recevoir des données insuffisantes. Exemple : quand on a un mot clé qui génère 5 000 recherches mensuelles, le rapport Google Adwords va nous indiquer : entre 1000 et 10 000... Les comptes qui disposent d’un gros budget reçoivent des données plus fines.
En effet, il peut y avoir d'autres objectifs derrière cette approche, l'important est de bien connaître le vôtre afin de le garder en tête lorsque vous développerez votre contenu et le diffuserez. Si vous ne savez pas pourquoi vous faites du marketing de contenu, il est grand temps de vous assoeir et de vous poser cette question : Comment ce projet va-t-il supporter les objectifs d'affaires de mon organisation? Si vous vous rendez compte que le contenu créé ne répondra pas à ces objectifs, peut-être ne s'agit-il pas d'une priorité pour votre entreprise.
Bien que le marketing de contenu soit de plus en plus présent sur le Web, l’imprimé n’est pas mort! En effet, Véronique Cloutier publie un magazine éponyme mettant en valeur sa marque et ses produits. Évidemment, les éléments qui attirent les lecteurs d’une telle publication sont les articles et les photos. Toutefois, ce média est également utilisé pour faire la promotion de lignes de vêtements ou encore de produits de beauté faisant partie des « marques » de la vedette québécoise. Et ça, c’est du marketing de contenu! Le magazine Véro est un exemple connu, mais il est loin d’être le seul. Pensez notamment à Ricardo ou à Trois fois par jour.

Attention, les internautes recherchent des informations sur les produits, pas des publicités. En fait, ils recherchent avant tout une réponse à un besoin. Peu importe si ce besoin est d’ordre superficiel ou vital. Ce qui compte, c’est qu’ils obtiennent des informations qui vont orienter leur décision (« oui, c’est une bonne idée que j’achète ce produit ») et leur choix (« ce produit là est meilleur que l’autre pour telle ou telle raison »).


Voilà comment les trois types de médias peuvent travailler ensemble pour vous aider à atteindre votre objectif. Bien sûr, il n’est pas obligatoire d’utiliser systématiquement les trois. Si vos médias possédés et gagnés sont tous les deux efficaces, vous n’aurez peut-être pas besoin d’investir dans des services payants. Il s’agit d’évaluer la meilleure solution pour atteindre votre objectif, puis d’intégrer les canaux qui fonctionnent le mieux pour votre entreprise dans votre stratégie de marketing sur internet.

Ces stratégies SEO vont dans la tendance qui pousse désormais les webmarketeurs à allier SEO et UX pour mieux atteindre leurs objectifs. La priorité est de séduire les visiteurs et de les inciter à s’engager sur le site, à prolonger leur visite, à être actifs dans leur démarche. Séduire les moteurs de recherche ne peut plus se faire à grands coups de backlinks, mots clés, et liens internes à foison. Il faut désormais penser avant tout au visiteur et à son expérience de visite car c’est à quoi Google prête désormais attention. On est dans une démarche qualitative pour améliorer les contenus et l’expérience utilisateur plutôt que dans une démarche quantitative pour tromper et se jouer des algorithmes de Google. Que du positif, et des stratégies SEO plus pertinentes et plus humaines !

L’un des plus puissants outils de marketing digital est assurément l’émailing. Réaliser des campagnes d’émailing, c’est-à-dire l’envoi d’emails personnalisés en masse à des cibles bien choisies, est une tâche extrêmement importante. Cette action permet d’augmenter le nombre de prospects et d’acquérir une base de données de clients potentiels assez conséquente. C’est une tâche assez facile à gérer dont les bienfaits sont énormes. Elle permet entre autres de fidéliser les clients existants, et est déterminante dans une action de marketing automation, c’est-à-dire pousser le prospect à conclure un achat. Tout ceci se fait grâce à une analyse du web, notamment sur le comportement de vos visiteurs sur le web. Recueillir toutes les données relatives à leurs goûts et habitudes, c’est cela le big data. Cette mesure permet d’affiner vos campagnes d’émailing, et plus largement vos actions marketing et commerciales.
×