Si vous possédez du contenu en ligne, si vous le gérez, le monétisez ou en faites la publicité via la Recherche Google, ce guide vous est destiné. Il s'adresse aussi à vous si vous êtes propriétaire d'une entreprise en pleine expansion, webmaster d'une dizaine de sites, spécialiste de l'optimisation du référencement dans une agence Web ou ninja de la SEO maison, passionné par les mécanismes de la Recherche. Si vous souhaitez avoir un aperçu complet des rudiments de la SEO et de nos bonnes pratiques en la matière, vous êtes au bon endroit. Ce guide ne contient pas de solution magique pour classer automatiquement votre site en premier dans Google, désolé ! Nous espérons cependant que les bonnes pratiques décrites ci-dessous permettront aux moteurs de recherche d'explorer, d'indexer et d'interpréter votre contenu plus facilement.
Google+, le réseau social de Google, n’est pas un algorithme ou une mise à jour de l’algorithme. Cependant il impact aujourd’hui énormément les résultats de recherche. Le géant américain fait en effet tout pour imposer par la force son réseau social. Ainsi toute une série d’améliorations de la visibilité dans les résultats de recherches sont directement liées à Google+ (recherche locale, image de l’auteur, encart d’entreprise). De plus, par défaut, tous les résultats de recherche sont maintenant personnalisés en fonction de votre page Google+ et du réseau que vous y avez construit. Vous avez la page d’un site dans vos cercles ? Ce dernier sera mis en avant lors de vos recherches.
Pendant la fabrication d’un site e-commerce, il faut toujours avoir en tête l’ensemble des bonnes pratiques du référencement. L’une des règles principales est d’éviter de copier/coller du texte provenant d’autres sites internet. L’envie de gagner du temps peut parfois donner des envies de trouver des solutions de « facilité ». Le copier-coller est parfois tentant.
Non seulement la création de catégories et de noms de fichiers descriptifs pour les documents de votre site Web vous aide à mieux organiser ce dernier, mais cela peut aussi permettre de créer des URL plus simples et plus "conviviales" pour les personnes souhaitant créer un lien vers votre contenu. Les URL à rallonge ou complexes contenant peu de mots reconnaissables peuvent effrayer les visiteurs.

De toute évidence, lorsque l’on utilise le terme “moteur de recherche”, Google reste la référence principale. Il a la capacité d’élire 10 élus sur un mot clé donné. Pour ce faire, il va évaluer la qualité de l’ensemble des pages web et suivre des liens s’ils existent pour analyser la notoriété des sites en question. Il est donc primordial de comprendre dans un premier temps ce que veut Google. Par ailleurs, il va sans dire qu’une bonne optimisation sur Google vous fera également remonter sur les autres moteurs de recherches, comme Bing ou Yahoo.

Arriver en tête des moteurs de recherches sur les mots clés que vous voulez prend du temps. Pour ce faire, la persévérance et le bon travail sont les maîtres mots. Il y a des règles, une bonne manière de faire et il faut bien lier le tout à votre stratégie de communication pour que cela marche et que tout ce trafic se convertisse en nouveaux clients ou en ce que vous recherchez par le biais de votre site.
L'objectif est d'améliorer le positionnement d'une page web dans les pages de résultats de recherche.On considère que le positionnement d'un site est bon lorsqu'il est classé dans la première page des résultats de recherche, et dans l'une des dix premières réponses naturelles d'une recherche sur des mots-clés correspondant précisément à sa thématique1. Le SEO se concentre à générer des résultats organiques, contrairement au SEA (Search Engine Advertising) qui va chercher à améliorer le positionnement grâce à des moyens payants comme des liens sponsorisés ou des publicités payantes.
En connaissant bien votre cible, vous serez en mesure de lui offrir du contenu qui répondra à ses besoins et à ses attentes. La clé est d'être centré sur votre clientèle cible plutôt que d'être centré sur votre marque ou votre produit. De cette manière, il sera plus facile pour votre entreprise de trouver quel est le message qu'elle désire communiquer à sa clientèle cible et comment elle pourra y parvenir.
La première stratégie est bien connue des marketeurs et fonctionne à merveille. Un premier contenu attire l'attention et transforme un visiteur en prospect. Vous allez ensuite lui envoyer différents types de contenus afin de continuer à lui prouver votre expertise. Puis, à un moment, vous allez faire une proposition commerciale. L'avantage de cette technique est qu'au moment de proposer un produit ou service à acheter, le prospect sait déjà que vous êtes compétent. Il sera donc beaucoup plus enclin à acheter chez vous que chez un concurrent qui se contente de faire de la publicité.
L'optimisation pour les moteurs de recherche est un domaine difficile à quantifier en termes de résultats, puisque les algorithmes changent sans cesse. De nombreux spécialistes SEO tentent d’examiner le fonctionnement des moteurs de recherches en faisant appel à des techniques d’ingénierie inverse. Ces experts ont identifié de 50 à 100 facteurs de pertinence (sur un total de plus 300 selon les estimations de la communauté SEO) et tentent des corrélations entre ces facteurs et le positionnement dans les pages de résultat. Néanmoins, ces corrélations ne prouvent pas toujours une réelle causalité, et le nombre de facteurs, leurs pondérations, interactions et évolutions rendent ces calculs trop complexes pour permettre une compréhension exacte du fonctionnement algorithmique. Un certain nombre de leviers permettent tout de même de faire une différence dans le référencement :
Comme Google, la barre de recherche de produits d’Amazon comporte une fonction auto-complete. Elle sert pour les à faciliter les recherches de produits. La fonction est basée sur les mots que l’internaute commence à remplir dans la barre de recherche mais aussi sur son historique de recherches ou d’achats. Si vous souhaitez utiliser la fonction auto-complete d’Amazon pour trouver des mots-clés, nous vous conseillons de vous déconnecter de votre compte Amazon (si vous en avez un).
L’avenir du SEO selon Google est centré sur l’internaute. Les agences de search engine optimization vont devoir évoluer en agence webmaketing pour survivre. Tout doit être fait dans l’intérêt principal de ce dernier. Pour le référenceur, il faut traduire cela en techniques concrètes. Quels facteurs prendra en compte l’algorithme du moteur de recherche pour percevoir cette orientation utilisateur ? On distingue actuellement quatre tendances fortes à intégrer :
L’idéal dans tous les cas est d’obtenir une dizaine d’avis composés au minimum de 4 étoiles (pour le système d’avis de Google). Aussi, il peut être judicieux d’identifier les avis sur des sites spécialisés comme TripAdvisor par exemple. Car en analysant le trafic de notre site, si l’on s’aperçoit que peu de trafic provient de sites tels que TripAdvisor alors que nous y sommes présents, cela peut sous-entendre que nous avons des axes à améliorer sur ce site.
2. Les médias sociaux acquis font référence aux partages et aux mentions obtenus par votre contenu de la part des autres utilisateurs des médias sociaux. Semblable au bouche-à-oreille, il s’agit d’utilisateurs non affiliés qui partagent volontairement votre contenu sur leurs propres canaux sociaux, et vous aident à promouvoir votre contenu par la même occasion. Non seulement vous atteignez un public plus large sans payer quoi que ce soit, mais le classement de votre contenu sur Google s’en ressent également. Les médias sociaux acquis ne sont donc pas seulement de grande valeur : ils font partie intégrante de la réussite de votre marketing de contenu. Répétons-le : les médias sociaux acquis sont particulièrement précieux pour le contenu dont la cible est vaste, et s’avèreront même inestimables pour la notoriété de la marque.
Si les supports que vous utilisez varient selon le client ou le secteur d'activité, la plupart des entreprises devront néanmoins associer blog, e-mail et réseaux sociaux à une création de contenu d'excellente qualité. À ce stade, il est conseillé de revisiter les buyer personas de la marque afin de définir les types de contenus les plus adaptés aux ressources en ligne préférées de ses clients. 
Il est aussi possible de catégoriser le marketing web en fonction des deux types, payant et non payant. Nous vous proposons de vous assister afin d’optimiser l’utilisation de votre budget, il est toujours préférable de tirer le maximum du marketing digital non payant avant de commencer a dépenser pour des campagnes payantes, et les deux fonctionnent de manière complémentaire.
Ne pas confondre avec le référencement naturel qui est dirigé vers l'internaute, alors que le SEO comme son nom l'indique n'est dirigé que vers les moteurs de recherche. Certaines techniques SEO sont définies par ces mêmes moteurs comme abusives. Par exemple : Google conseille d'utiliser un référencement plus naturel. Ceci montre que ces deux modes de référencement sont bien distincts: Consignes Google aux webmasters [archive]2. Si le référencement naturel fait partie du SEO, la réciprocité n'est pas vraie.

Si vous recourez à la méthode Responsive Web Design, utilisez la balise Meta name="viewport" pour indiquer au navigateur comment ajuster le contenu. Si vous utilisez la diffusion dynamique, utilisez l'en-tête HTTP "Vary" pour signaler vos modifications en fonction du user-agent. Si vous utilisez des URL distinctes, indiquez la relation entre deux URL avec une balise , ainsi que les éléments rel="canonical" et rel="alternate".
Le référencement est toutefois une profession évoluant dans un cadre complexe. Ses techniques de plus en plus innovantes, intègrent évidemment des considérations nouvelles constituées sur le marketing, sur le relationnel avec les communautés, sur une veille patiente des évolutions, ainsi que sur une certaine imagination informatique et technique. Mais les enjeux commerciaux auxquels répondent les référenceurs peuvent être contraires aux enjeux économiques des moteurs de recherche, notamment ceux de Google.

C’est toujours important, mais les robots des moteurs de recherche sont de plus en plus intelligents. Non seulement ils mesurent le contenu de votre page Web, mais aussi le contexte. Cela signifie que pour éviter de montrer du contenu superficiel aux visiteurs du Web, les moteurs de recherche vérifient maintenant si le contenu de la page a une connaissance approfondie du sujet concerné.
Il faut savoir qu’il existe un très grand nombre d’entreprises présentes sur internet à travers leurs sites vitrine, blogs et sites marchands. Il est donc impératif de se faire remarquer pour débaucher des clients. Dans cette perspective, les moteurs de recherches sont incontournables. Une entreprise qui veut se faire connaître par le plus grand nombre d’internautes possibles se doit d’être présente dans les premières pages de résultats lorsqu’un internaute fait des recherches relatives aux produits et services qu’elle fournit. C’est cela le référencement SEO. Il existe des techniques et outils adéquats pour y arriver. Le but est de booster le plus possible la visibilité d’un site web sur internet. Il faudra, dans la même perspective, booster aussi la présence de l’entreprise sur les réseaux sociaux. On parle dans ce cas de référencement SMO. Les outils et procédés pour le faire existent en grand nombre.
×