Pendant la fabrication d’un site e-commerce, il faut toujours avoir en tête l’ensemble des bonnes pratiques du référencement. L’une des règles principales est d’éviter de copier/coller du texte provenant d’autres sites internet. L’envie de gagner du temps peut parfois donner des envies de trouver des solutions de « facilité ». Le copier-coller est parfois tentant.

S’il est avéré que les techniques de « push marketing » connaissent une perte d’efficacité depuis plusieurs années (notamment parce que nous avons appris à les ignorer plus ou moins consciemment), le Content Marketing – technique de « pull marketing » – constitue une alternative extrêmement efficace. Car le marketing de contenu permet aux utilisateurs de choisir eux-mêmes le type de contenu avec lesquels ils souhaitent interagir, à condition que les marques sachent leur apporter de la valeur. En créant des contenus personnalisés et correspondant aux attentes de leurs cibles, les marques ont ainsi la possibilité de s’adresser directement à leur audience tout en leur laissant le contrôle.
Il peut aussi s'avérer avantageux de promouvoir votre entreprise ou votre site hors ligne. Par exemple, si vous possédez un site professionnel, assurez-vous que son URL figure sur vos cartes de visite, en-têtes de lettres, affiches, etc. Vous pouvez également envoyer des newsletters récurrentes à vos clients par courrier en les informant du nouveau contenu du site Web de votre entreprise.
Le SEO Black Hat définit une stratégie discutable d’optimisation pour les moteurs de recherche. Le nom vient du genre cinématographique du Western, où le méchant porte souvent un chapeau noir en opposition au gentil, qui porte un chapeau blanc. On parle de référencement Web non éthique. Pourtant ces directives sont consciemment ignorées par des moteurs de recherche comme Google ou Bing. Des pratiques de spam ou l’utilisation d’une linkwheel (des liens achetés provenant de l’étranger) sont largement employées dans la mise en place de liens. Si de telles méthodes sont découvertes, les pages en question sont exclues de l’index des moteurs de recherche.
Passons maintenant aux 5 conseils SEO vous permettant de mieux indexer votre site dans les moteurs de recherche. Loin d’être un guide exhaustif (le SEO étant une discipline assez complexe et qui évolue sans cesse), ces 5 techniques peuvent vous aider à faire quelques petits changements à votre site afin qu’il soit mieux positionner dans les moteurs.
Pendant la fabrication d’un site e-commerce, il faut toujours avoir en tête l’ensemble des bonnes pratiques du référencement. L’une des règles principales est d’éviter de copier/coller du texte provenant d’autres sites internet. L’envie de gagner du temps peut parfois donner des envies de trouver des solutions de « facilité ». Le copier-coller est parfois tentant.
L'inclusion dans nos résultats de recherche est simple et gratuite. Vous n'avez même pas besoin de nous envoyer votre site. Google est un moteur de recherche entièrement automatisé qui fait appel à des robots pour explorer le Web en permanence à la recherche de sites à inclure dans notre index. La plupart des sites qui figurent dans nos résultats n'ont pas été envoyés manuellement, mais ont été détectés et ajoutés automatiquement lors de notre exploration du Web. Découvrez la manière dont nous détectons, explorons et présentons les pages Web3.
Cette stratégie fonctionne parfaitement pour vendre du consulting ou des prestations de service. Votre prospect est déjà convaincu par vos contenus mais vous allez aller plus loin et faire en sorte de briser tous ses freins à l'achat. La technique consiste à réaliser des études de cas en vidéo. Il vous suffit de proposer à un client de lui réaliser une prestation gratuitement. En échange, vous filmez tout afin de convaincre vos prospects. Si vous réalisez deux ou trois études de cas dans ce genre, vous n'aurez aucun mal à convaincre vos prospects d'acheter vos produits.
C’est sans doute celle qui fait traduit le marketing digital, car il met en évidence la vie quotidienne des consommateurs. Vous emportez votre smartphone avec vous tous les jours. Et avec ces petites babioles, vous effectuez vos recherches, vous vous renseignez sur telle ou telle offre susceptible de résoudre vos problématiques. Les annonceurs doivent donc avoir le premier réflexe que le marketing digital commence par le mobile marketing, c’est-à-dire, de traiter les clients convenablement, de centraliser les actions de communication. Il faut alors ajouter d’autres dimensions telles que la géolocalisation, les applis mobiles, etc.
Outil ultra-connu et particulièrement performant, l’outil de planification des mots-clés de Google vous offre une palette de fonctionnalités pour trouver l’inspiration et analyser les requêtes pertinentes. En tapant quelques expressions, l’outil vous propose rapidement d’autres recherches associées, comprenant le nombre de recherches mensuelles, les prévisions de trafic et le taux de concurrence.
Le paradigme17 du marketing utilisé aujourd’hui le plus couramment date environ de la fin des années cinquante. Il avait été conçu pour procurer un cadre d’analyse simple de la commercialisation des produits de grande consommation alimentaire18 en supermarché19 dans la région de Minneapolis. Ce cadre d’analyse, à l’origine plan chercheur doctorant de l’Université du Minnesota, se résumait à : Produit, Prix, Place, Promotion, 4 « P » mnémotechniques dont la prégnance va assurer la pérennité du paradigme envers et contre toutes les évidences20 et l’invention des études qualitatives de marché donnent naissance à un deuxième paradigme: celui du Concept marketing, la primauté de la connaissance des besoins du marché.
Un élément qui est malheureusement souvent négligé est la diffusion du contenu. Prenons, par exemple, un whitepaper développé par une entreprise B2B. Celle-ci a passé 15 à 20 heures à le développer pour qu'il soit parfait et qu'il aide la cible. Une page de destination a été créée et l'entreprise a fait 1 publication Facebook et 1 publication LinkedIn pour le partager. J'ai le regret de vous annoncer que cette ressource sur laquelle vous avez passé tant de temps risque de ne pas générer beaucoup de résultats ou du moins pas ceux auxquels vous auriez pensé.
Ce qui différencie le marketing digital du web marketing est assurément les types de supports numériques utilisables dans l’un et dans l’autre. Si le web marketing s’arrête à la forme traditionnelle de l’internet, le marketing digital quant à lui va au-delà. Ce dernier utilise la possibilité offerte par les supports numériques mobiles. Le marketing mobile consiste donc à utiliser comme canaux de communication et de promotion les terminaux mobiles, principalement les smartphones, mais aussi les tablettes et smartwatches. Les applications mobiles, la localisation, la publicité sur mobile, les push notifications et bien d’autres éléments y sont utilisés.
×