Le marketing est pluriel. En effet, la méthodologie peut s'appliquer partiellement et au coup par coup, à tout autre chose qu'à ce pourquoi elle avait été conçue à l'origine, la commercialisation des produits alimentaires et produits d'entretien en grande surface. On a donc : un marketing B-to-B, un marketing des services, un marketing du luxe, un marketing numérique, un marketing immobilier, un marketing international, un cause marketing, etc.
L’idée derrière la création de contenu est simple: il s’agit d’établir votre crédibilité dans votre domaine d’expertise. En d’autre mots, il s’agit de créer votre marque de commerce. Ainsi, les consommateurs qui ne vous connaissent pas pourront vous découvrir, débuter une relation de confiance avec votre marque, et ultimement, cette relation pourra aboutir à une vente.
Peu de personnes utilisent les fonctions de recherche avancées de Google Search. Elles sont pourtant très utiles, car elles permettent d’affiner et de davantage spécifier vos requêtes. Par exemple, le « – » permet d’exclure un mot. La requête « star wars -film » signifie : je veux obtenir des résultats sur l’univers « Star Wars », à l’exclusion des films. Dans le cadre d’une recherche de mots-clés, nous vous conseillons par exemple de taper la requête : mot-clé « articles les plus populaires ». Vous pourrez de cette manière accéder en quelques clics aux articles populaires parlant de votre mot-clé. La lecture des pages de résultats Google (title et meta description) liées à votre recherche vous donnera la possibilité de trouver de nouveaux mots-clés intéressants liés à votre domaine et d’identifier des idées de contenus pertinents pour votre cible.
Excellente liste ! Le premier que vous présentez est vraiment top si l’on souhaite trouver des expressions qui représente une action de la part de l’internaute. Les autres sont tous aussi intéressants. En revanche, je me demande pourquoi vous n’avez pas inclus l’outil de suggestion de mots clés fournit par Google AdWords et qui est tout à fait gratuit ? De même que les requêtes de recherches présentent dans la Search Console, où là encore on peut bien trouver des idées de mots clés.
La position officielle de Google (le leader de la recherche, on se basera donc sur lui pour la suite) est de mettre le visiteur au centre de vos actions. De la structure du site à votre contenu. L’algorithme va donc tenter de faire la différence entre ce qui est agréable ou gênant pour l’utilisateur (site adapté pour le mobile, organisation du site, formats utilisés..) et tenter d’estimer la pertinence et la valeur de votre contenu (est-il long ? est-il unique ? d’autres sites en parlent-ils ?..). Un référenceur devra cependant toujours garder en tête que derrière ce leitmotiv du « pensez à l’internaute pour être bien référencé » se cache un algorithme bête et méchant. Enfin façon de parler.
Selon cette définition, votre document de stratégie devrait définir la série d’actions que vous allez entreprendre pour atteindre vos objectifs, en fonction de vos recherches jusqu’à maintenant. Une feuille de calcul est un format efficace, et pour des raisons de cohérence, vous trouverez peut-être plus facile d’établir un plan en fonction de la structure média possédé, acquis et payé que nous avons utilisée jusqu’à présent.

Les infolettres (newsletter) constituent un outil à privilégier dans vos stratégies. Vos clients, en vous donnant leur courriel, vous donnent la permission de leur envoyer des informations pertinentes. Souvent, l’infolettre est réalisée à partir de votre site web et elle atterrit directement chez vos clients, ce que les médias sociaux ne réussissent pas à réaliser aussi directement.


Une étape importante pour votre stratégie SEO de lancement de site est de récolter vos premiers backlinks. Pour inviter les moteurs de recherches sur votre site et ainsi faire indexer votre site internet, il est nécessaire que vous commenciez à déposer sur des blogs thématiques à votre domaine vos premiers backlinks. Ces premiers liens permettront à Google de savoir que votre site existe.

Peu de personnes utilisent les fonctions de recherche avancées de Google Search. Elles sont pourtant très utiles, car elles permettent d’affiner et de davantage spécifier vos requêtes. Par exemple, le « – » permet d’exclure un mot. La requête « star wars -film » signifie : je veux obtenir des résultats sur l’univers « Star Wars », à l’exclusion des films. Dans le cadre d’une recherche de mots-clés, nous vous conseillons par exemple de taper la requête : mot-clé « articles les plus populaires ». Vous pourrez de cette manière accéder en quelques clics aux articles populaires parlant de votre mot-clé. La lecture des pages de résultats Google (title et meta description) liées à votre recherche vous donnera la possibilité de trouver de nouveaux mots-clés intéressants liés à votre domaine et d’identifier des idées de contenus pertinents pour votre cible.

S’il est avéré que les techniques de « push marketing » connaissent une perte d’efficacité depuis plusieurs années (notamment parce que nous avons appris à les ignorer plus ou moins consciemment), le Content Marketing – technique de « pull marketing » – constitue une alternative extrêmement efficace. Car le marketing de contenu permet aux utilisateurs de choisir eux-mêmes le type de contenu avec lesquels ils souhaitent interagir, à condition que les marques sachent leur apporter de la valeur. En créant des contenus personnalisés et correspondant aux attentes de leurs cibles, les marques ont ainsi la possibilité de s’adresser directement à leur audience tout en leur laissant le contrôle.


Si vous envisagez de faire appel à un référenceur, le plus tôt sera le mieux. Le remaniement de votre site ou le lancement d'un nouveau site constitue généralement le moment idéal pour en recruter un. Ainsi, vous et votre référenceur pouvez garantir la conception d'un site adapté aux moteurs de recherche dès le début. Toutefois, un référenceur efficace permet également d'améliorer un site existant.

En moins de deux décennies, le digital a profondément changé le monde du commerce. À tel point que le webmarketing fait désormais partie intégrante du quotidien de toutes les entreprises, en B2B comme en B2C. Mais quelle est exactement la définition du marketing digital ? Quels sont ses objectifs et ses domaines d’application ? Le tour du sujet en 5 questions.


Le paradigme17 du marketing utilisé aujourd’hui le plus couramment date environ de la fin des années cinquante. Il avait été conçu pour procurer un cadre d’analyse simple de la commercialisation des produits de grande consommation alimentaire18 en supermarché19 dans la région de Minneapolis. Ce cadre d’analyse, à l’origine plan chercheur doctorant de l’Université du Minnesota, se résumait à : Produit, Prix, Place, Promotion, 4 « P » mnémotechniques dont la prégnance va assurer la pérennité du paradigme envers et contre toutes les évidences20 et l’invention des études qualitatives de marché donnent naissance à un deuxième paradigme: celui du Concept marketing, la primauté de la connaissance des besoins du marché.
La montée du digital se fait chaque jour de plus en plus grandissante. Aucun domaine n’est épargné. Le marketing numérique trouve sa place, et de fort belles manières d’ailleurs. Le domaine du marketing n’en est pas en marge. La décennie en cours a vu évoluer le domaine du marketing comme jamais auparavant. En un siècle, une évolution pareille n’avait pas encore été faite. Ceci est dû au digital qui vient fournir à ce domaine des techniques révolutionnaires. Etre accompagné d’une agence de marketing digital est d’ailleurs aujourd’hui monnaie courante. Découvrons plus amplement cette discipline dans les nombreuses possibilités qu’elle offre à tous.
×