Les mots-clés sont toujours utilisés aujourd'hui. Bien des moteurs de recherche modernes ont des méthodes (basées sur des algorithmes de recherche tenus secrets) pour déterminer quels mots dans un champ de recherche sont importants et doivent être traités. Les mots communs tels que les articles (a, un, le) et les conjonctions (et, ou, mais) ne sont pas traités comme mots clés car il serait inefficace de procéder ainsi1. Presque chaque page en langue française sur Internet contient l'article "le", il n'y a donc aucun sens à le chercher. Un mot clé doit donc être pertinent2 et être porteur de sens.
Le référencement naturel ne se limite cependant pas à ces éléments puisque le nom de domaine du site doit être adapté à l’activité de l’entreprise. Par ailleurs, il faut également s’assurer que le contenu relayé sur le site soit lui aussi de qualité. Enfin, le référencement naturel se développe également à travers le netlinking. Cette pratique consiste à établir des liens pertinents qui visent à orienter les internautes vers son site. C’est donc en respectant l’ensemble de ces éléments que l’on favorise sa performance dans les résultats des moteurs de recherche.
Pour toucher un public toujours plus vaste, le marketing digital imposera presque à une entreprise d’être assez présente sur les réseaux sociaux. C’est désormais une condition sine qua non pour se faire connaître sur internet. La plupart des internautes, sinon presque tous, sont présents sur les réseaux sociaux, selon leurs préférences. Si donc une entreprise veut avoir une chance de se faire connaître et de se faire des leads qualifiés, elle se doit d’être présente sur les réseaux sociaux.
×