Le texte d'un lien correspond à sa partie visible. Il donne aux internautes et à Google des indications sur la page vers laquelle pointe le lien. Les liens sur votre page peuvent être internes, autrement dit rediriger vers d'autres pages de votre site, ou externes, c'est-à-dire conduire au contenu d'autres sites. Dans tous les cas, plus votre texte d'ancrage est pertinent, plus il sera facile pour les internautes et pour Google de comprendre de quoi traite votre page.
L’avenir du SEO selon Google est centré sur l’internaute. Les agences de search engine optimization vont devoir évoluer en agence webmaketing pour survivre. Tout doit être fait dans l’intérêt principal de ce dernier. Pour le référenceur, il faut traduire cela en techniques concrètes. Quels facteurs prendra en compte l’algorithme du moteur de recherche pour percevoir cette orientation utilisateur ? On distingue actuellement quatre tendances fortes à intégrer :

Le SEO technique peut sembler un peu intimidant, mais vraiment, ce dont nous parlons, c’est de faire en sorte qu’un moteur de recherche puisse lire votre contenu et explorer votre site. Le système de gestion de contenu que vous utilisez sera en grande partie pris en charge, et des outils tels que Screaming Frog et Deep Crawl peuvent explorer votre site Web et mettre en évidence des problèmes techniques.


C’est sans doute celle qui fait traduit le marketing digital, car il met en évidence la vie quotidienne des consommateurs. Vous emportez votre smartphone avec vous tous les jours. Et avec ces petites babioles, vous effectuez vos recherches, vous vous renseignez sur telle ou telle offre susceptible de résoudre vos problématiques. Les annonceurs doivent donc avoir le premier réflexe que le marketing digital commence par le mobile marketing, c’est-à-dire, de traiter les clients convenablement, de centraliser les actions de communication. Il faut alors ajouter d’autres dimensions telles que la géolocalisation, les applis mobiles, etc.

La fréquence des mises à jour de l’algorithme de Google et les sujets du ces mises à jour ont poussés certains à crier haut et fort que le SEO était mort et enterré. Or le SEO n’a jamais été aussi vivant. C’est la facilité qui est morte. Celle du contenu dupliqué ou paraphrasé. Celle des stratégies de backlinks au rabais. Le métier de référenceur, lui, n’a jamais demandé autant de savoir-faire qu’en ce début d’année 2014. Et c’est pourquoi le SEO est bel et bien vivant. Définir une stratégie s’affranchissant des mauvaises habitudes passées et à l’épreuve des évolutions futures demande plus de travail. Et une veille permanente.


Le site web AWS Marketplace classe les résultats des requêtes de recherche à l'aide de techniques d'optimisation de recherche similaires à celles utilisées dans le secteur. En comprenant la façon dont AWS Marketplace classe et renvoie les résultats de recherche, vous pouvez créer des détails de produit optimisés pour le moteur de recherche AWS Marketplace. Nous vous conseillons de suivre ces conseils lorsque vous créez les pages de description détaillée de vos produits.
En suivant ces étapes, vous obtiendrez donc une liste de mots-clés liés à votre requête de recherche initiale et présentant des niveaux faible et moyen de concurrence. À titre d’exemple, nous avons utilisé différentes couleurs dans le tableau ci-dessous, en nous servant du jaune pour mettre en évidence les mots-clés affichant un niveau moyen de concurrence, et du vert pour les mots-clés à concurrence faible. 
Le paradigme17 du marketing utilisé aujourd’hui le plus couramment date environ de la fin des années cinquante. Il avait été conçu pour procurer un cadre d’analyse simple de la commercialisation des produits de grande consommation alimentaire18 en supermarché19 dans la région de Minneapolis. Ce cadre d’analyse, à l’origine plan chercheur doctorant de l’Université du Minnesota, se résumait à : Produit, Prix, Place, Promotion, 4 « P » mnémotechniques dont la prégnance va assurer la pérennité du paradigme envers et contre toutes les évidences20 et l’invention des études qualitatives de marché donnent naissance à un deuxième paradigme: celui du Concept marketing, la primauté de la connaissance des besoins du marché.
(corporate) blogging accessibilité aspects légaux check-lists Communication Web comportements conseil éditorial content marketing contenu web conversion crédibilité e-commerce e-reputation emploi expérience utilisateur Facebook formats éditoriaux gestion de projet hypertexte inbound marketing intelligence collective journalisme landing page lisibilité marketing marketing de contenu microcontenus médias sociaux newsletter & e-mailing page d'accueil principes fonctionnels principes formels principes rédactionnels ressources référencement réseaux sociaux seo stratégie de contenu stratégie éditoriale twitter téléchargements Web 2.0 webdesign wordpress écriture web
Il existe de très nombreux métiers dans le marketing. Ils peuvent faire appel à des compétences très diverses37 : vision globale, réactivité, analyse et force de proposition (chef de produits), à une maitrise des chiffres (Chargé(e) d'études marketing quantitatif), à une forte créativité (métiers de la publicité, etc.). Les métiers du marketing numérique (community manager, chargé de communication web, chargé(e) de Référencement, Rédacteur web, etc.) sont très demandés38.
La stratégie marketing est la démarche d’analyse et de réflexion pour réaliser l’adéquation offre-demande qui s'inscrit dans la stratégie globale de l'entreprise. Il s'agit d'un travail de long terme structuré essentiellement autour du marketing opérationnel et pas autour des activités (DAS). C'est une stratégie tournée délibérément plus vers les économies d'échelles (la vente) et moins vers les synergies organisationnelles du fait de la segmentation des leviers (les 4P) de l'analyse.

Les mots-clés sont toujours utilisés aujourd'hui. Bien des moteurs de recherche modernes ont des méthodes (basées sur des algorithmes de recherche tenus secrets) pour déterminer quels mots dans un champ de recherche sont importants et doivent être traités. Les mots communs tels que les articles (a, un, le) et les conjonctions (et, ou, mais) ne sont pas traités comme mots clés car il serait inefficace de procéder ainsi1. Presque chaque page en langue française sur Internet contient l'article "le", il n'y a donc aucun sens à le chercher. Un mot clé doit donc être pertinent2 et être porteur de sens.
Comme pour toute stratégie de référencement naturel, il est important d’avoir un site Internet propre, c’est-à-dire bien structuré. Veillez dans un premier temps à ce que chaque service proposé possède sa propre landing page. Aussi, ne négligez pas votre page d’accueil car elle est le noyau de votre site web, et doit donc contenir un maximum d’informations tout en renvoyant vers les différentes pages du site.
Le marketing de contenu consiste à créer et partager des informations de qualité, qui se veulent divertissantes, éducatives, intéressantes ou à valeur émotionnelle. L’objectif : instaurer une relation durable avec votre audience cible tout en atteignant les objectifs que vous vous êtes fixés. Vidéos, articles de blog, podcasts, ebooks, newsletters, messages sur les réseaux sociaux… Le contenu peut se présenter sous plusieurs formes. En publiant régulièrement ce type de contenu et en le diffusant à la bonne audience, au bon moment et au bon endroit, votre marque deviendra une source d’information ou de conseils fiable vers laquelle les consommateurs se tourneront au détriment de vos concurrents.

Le vendeur peut alors l’orienter vers le bon rayon et s’il veut aider un peu plus la cliente, il va éventuellement compléter en lui demandant son niveau de pratique / la tranche de prix, la marque qu’elle souhaite prendre et ensuite lui proposer un short adapté. Ou, si la cliente ne sait pas, lui proposer un short pertinent correspondant aux intérêts de l’entreprise (marge, stock…) (=règles de boost avec le moteur)

Il ne faut toutefois pas s’alarmer si vous rencontrez une baisse d’achalandage sur votre site web ! Celle-ci peut être due à plusieurs facteurs, notamment une réorientation de la stratégie ou simplement une semaine de beau temps pendant laquelle les internautes préfèrent aller à l’extérieur plutôt que de surfer sur l’internet. Et si le trafic de votre site web augmente, vous saurez que votre stratégie porte ses fruits et apporte un gain de visibilité à votre entreprise.
Les pages d’entrée (« introductions en flash ») agacent ! Ne commettez pas cette erreur tactique si vous essayez de convertir les visiteurs en clients. La patience n’est pas la vertu cardinale des internautes, et le choix en matière de sites est immense. Éliminez tous les petits obstacles, et plongez directement les visiteurs au cœur de votre site.
Créez votre boîte à outils – Quels outils allez-vous utiliser pour créer du contenu? Votre entreprise utilise-t-elle un CMS (Content Management System) comme WordPress ? Déterminez si le contenu sera écrit par votre équipe ou si vous comptez recourir à des prestataires comme YouLoveWords.com ou Contently. Vous aurez également besoin d’un bon outil d’analyse pour mesurer finement les performances de vos contenus. Google Analytics reste une bonne option, mais pour avoir une image claire et précise des personnes qui interagissent avec votre contenu, jetez également un coup d’œil à Kissmetrics ou TrenDemon.
Une fois que vous aurez défini les contenus que vous souhaitez publier, vous devez également présenter à vos clients un moyen d'en organiser la production en utilisant, par exemple, un calendrier éditorial. Selon la quantité de contenu qu'ils comptent publier, il est possible d'établir des calendriers distincts pour le blog, les réseaux sociaux, les e-mails, etc.
Une partie essentielle de ce processus consiste à organiser le développement des buyer personas. Même si votre client les a déjà créés, il est important d'évaluer leur qualité et de déterminer comment les affiner. Cette première étape est absolument cruciale, dans la mesure où les personas que vous créez seront ensuite utilisés pour orienter la création de nouveaux contenus.
Mettre en place une stratégie Content Marketing permet de remplir plusieurs objectifs. Parmi les principaux retours souhaités par les entreprises B2B, c’est l’acquisition de leads qui remporte le titre (85%), suivi de près par l’augmentation des ventes (84%). Les autres objectifs sont plutôt axés sur l’éducation des prospects (78%), la gestion d’e-réputation (77%) ou encore l’engagement (76%).
Vous pouvez désormais trouver des mots clés dans 26 bases de données SEMrush régionales pour les États-Unis (Google et Bing), le Royaume-Uni, le Canada, l’Australie, la Russie, l’Allemagne, la France, l’Espagne, l’Italie, Israël, la Belgique, les Pays-Bas, le Danemark, la Finlande, l’Irlande, la Norvège, la Pologne, la Suède, la Suisse, Singapour, la Turquie, le Brésil, l’Argentine, le Mexique et Hong Kong.

Dans le processus d'élaboration de vos listes de produits, vous pouvez soumettre jusqu'à trois mots-clés (mots seuls ou expressions) pour aider les clients à découvrir votre produit lors de leurs recherches sur le site. La zone de texte des mots-clés peut contenir jusqu'à 250 caractères. Utilisez les conseils suivants pour créer des mots-clés de recherche :
Google Insight for search offre des services similaires à ceux de Google Trends. La plupart des moteurs de recherches vous enverront sur un lien qui semble être celui de Trends, mais ne vous y trompez pas, les services sont différents. Google Insight vous propose des mots-clés selon les tendances des recherches, par pays. C'est ce dernier aspect qui justifie sa séparation de Trends. Cet outil convient beaucoup plus aux sites qui visent un public d'une région bien précis.
Le SXO (search experience optimization) permet d'améliorer la qualité d'un contenu pour répondre aux attentes des utilisateurs via un travail de maillage sémantique. Il fait réponse à l'évolution des tendances de recherche des internautes et notamment de l'utilisation croissante des recherches vocales. Le SXO se base ainsi sur l'expérience utilisateur (UX) pour améliorer la visibilité d'un site internet.

Votre entreprise doit offrir la même qualité d'expérience utilisateur sur mobile et sur ordinateur. Pour le confort des utilisateurs sur mobile, un site web au design adaptatif est incontournable. Les formulaires de génération de leads doivent être abrégés afin de permettre aux visiteurs de télécharger facilement du contenu sur mobile. Les images publiées sur les réseaux sociaux doivent être adaptées à un affichage sur mobile : sur un petit écran, le texte risque d'être tronqué.
Essentiellement, Google affiche les suggestions « autocomplete », automatiques, chaque fois que vous commencez à taper quelque chose dans la barre de recherche Google. C'est dans l'intérêt de Google de montrer les mots-clés les plus pertinents dans les suggestions automatiques. Ces mots-clés aident Google à trouver les sites Web les plus pertinents et à aider les utilisateurs à trouver le contenu le plus pertinent pour leur recherche.

La majorité des experts s’entendent pour dire que le texte qui se retrouve entre les balises

est important pour le classement de votre site Web. La balise

est une balise qui représente l’entête de votre page. Exemple: Le titre de votre article. Lorsque votre titre retient l’attention du lecteur et qu’il contient quelques-uns de vos meilleurs mots-clés, c’est que vous avez un titre gagnant qui pourra certainement améliorer votre classement SEO.


En tant que consommateur, nous sommes tous confrontés au quotidien aux règles de merchandising des grandes surfaces : têtes de gondoles, offres promotionnelles, nouveautés produits positionnées à l’entrée des rayons, etc. Ce levier est un fort générateur de ventes, et peut multiplier les ventes avec un facteur allant de 3 à 5 selon l’attractivité de l’offre.
Concurrence. Le volume de recherche n’est pas le seul indicateur à considérer. La concurrence est aussi importante que le volume de recherche, voire même plus importante. Il est inutile d’essayer de vous classer pour des mots-clés pour lesquels vous n’avez aucune chance d’atteindre de bonnes positions. La concurrence fait référence à la difficulté de classement pour chaque mot-clé en particulier. Idéalement, les mots-clés que vous aurez choisis devraient avoir un volume de recherche élevé et une faible concurrence ; cependant, ces pépites d’or sont difficiles à trouver et vont exiger beaucoup de travail, de patience et peut-être un peu de chance.
Ces critères sont importants car ils permettent de guider plus facilement l’internaute lors de sa recherche. Comme ils reprennent généralement les fiches techniques des produits, il faudra au préalable avoir bien défini et renseigné les champs d’informations pour vos fiches produits. L’usage de filtres spécifiques est par ailleurs recommandé pour vulgariser une gamme de produits, quand on cible une audience large qui n’est pas forcément experte en matériel informatique. Par exemple, créer un critère “Type d’usage” et des filtres de type “PC Portable”, “PC de bureau”, “Serveur”...), facilitera le choix de l’utilisateur selon son besoin.
Savoir dans quelle direction s’enlignent nos efforts est primordial avant la création de toute stratégie. Assurez-vous de bien déterminer les objectifs de votre stratégie de contenu. Ces objectifs doivent être compréhensibles et mesurables, contraints par une période de temps donnée et surtout réalistes dans leur ensemble. Assurez vous d’être le plus précis possible dans l’élaboration de vos objectifs
Enfin, le digital apporte beaucoup de souplesse et d'agilité aux entreprises. Lancer un nouveau produit sur le web par exemple se fait beaucoup plus rapidement que dans les réseaux de distribution physique et là encore pour des coûts maîtrisés. Mais en interne également, le digital change la donne. Les collaborateurs d'une entreprise peuvent travailler à distance, en tout lieu, n'importe quand. Les solutions en mode SAAS sont un exemple de ce changement radical : une simple connexion suffit pour collaborer à distance.
Si votre site ne peut pas être trouvé et analysé pour être référencé dans Google, vous pourrez difficilement augmenter le trafic sur votre site internet. Cette affirmation est d’autant plus vraie si vous évoluez dans un secteur très concurrentiel. Investir du temps ou de l’argent dans l’optimisation du référencement naturel de votre site est rentable. Le retour sur investissement (ROI Return on investment ) sera toujours plus élevé que celui des autres canaux d’acquisition (SEA et SMO) sur du long terme.
La première et principale façon de générer du trafic est d’optimiser votre site. Une fois conçu, votre boutique doit pouvoir générer du trafic « gratuit et naturel » depuis les moteurs de recherche, en fonction de l’indexation de vos pages en corrélation avec certains termes de recherche. Il faut convaincre les moteurs de recherche que le contenu de votre site et de vos pages est le plus pertinent par rapport à la recherche effectuée. Le volume et l’organisation de votre contenu sont importants, il faut s’assurer que les moteurs de recherche sont en mesure d’indexer tout le contenu de votre site, en répondant à leurs exigences techniques vous permettez à leurs robots de "passer en revue" votre site.
Nous recherchons un(e) Digital Strategic Planner pour travailler sur le plan d'animation des différentes campagnes de Jeu marketing et fidéliser durablement le portefeuille client auquel il est rattaché. Il ou elle proposera des concepts créatifs permettant aux marques d'apporter à leur utilisateurs des expériences différenciantes par le Jeu. Vous êtes passionné(e) par Internet, les médias sociaux, le mobile et le marketing digital, et vous êtes prêt(e) à vous impliquer dans une équipe dynamiqu…
Grâce à un audit complet, nos experts SEO ont pu définir une stratégie pour que le site web du client dépasse ses concurrents et atteigne son objectif de trafic organique. En plus de l’accompagnement à la mise en place de recommandations on-site, la création de 600 nouveaux liens de qualité sur 12 mois ont permis à notre client d’obtenir un trafic organique de 250 000 visites par mois.
La fonction « auto-complete » de Google est la manière la plus simple de trouver des mots-clés, même si elle comporte des limites. Pour l’utiliser, il suffit de vous rendre sur la page d’accueil de Google et de taper dans la barre de recherche un mot central de votre domaine. Google vous proposera automatiquement les principales requêtes qui intègrent votre mot.
Toutefois, certains webmaster ne peuvent être catégorisés de manière aussi tranchée. Si la plupart se conforment effectivement aux règles « white hat » pour l'essentiel de leur travail, il est fréquent de voir certaines pratiques « black hat » être utilisées de manière complémentaire. Les « grey hat », situés entre le blanc et le noir, optimisent l'efficacité du référencement en usant de techniques proscrites avec modération. La difficulté de cette approche consiste à limiter suffisamment l'intensité d'utilisation des procédés « black hat » pour ne pas être désindexé par les moteurs de recherche, tout en en tirant un profit maximum. Contrairement au « black hat », le « grey hat » permet ainsi de minimiser la prise de risque tout en obtenant des performances SEO plus importantes.
Les moteurs de recherche ont subi une véritable évolution, (voir une révolution pour certains) ces dernières années depuis l’avènement de Google. En matière d’optimisation pour les moteurs de recherche, les changements sont encore plus fondamentaux. Désormais l’indexation via des annuaires s’oppose à l’indexation basée sur des robots. Il a longtemps été essentiel de figurer dans des annuaires de qualité pour obtenir du trafic depuis les moteurs de recherche. Les annuaires semblent avoir à présent atteint leur « date de péremption » en termes de trafic direct, mais Google et Yahoo attachent encore une grande importance à leurs liens. Figurer dans les listings de DMOZ et des annuaires de Yahoo ajoute de la crédibilité à votre site.
Bien que le marketing de contenu soit de plus en plus présent sur le Web, l’imprimé n’est pas mort! En effet, Véronique Cloutier publie un magazine éponyme mettant en valeur sa marque et ses produits. Évidemment, les éléments qui attirent les lecteurs d’une telle publication sont les articles et les photos. Toutefois, ce média est également utilisé pour faire la promotion de lignes de vêtements ou encore de produits de beauté faisant partie des « marques » de la vedette québécoise. Et ça, c’est du marketing de contenu! Le magazine Véro est un exemple connu, mais il est loin d’être le seul. Pensez notamment à Ricardo ou à Trois fois par jour.
SEE: La phase de découverte, dans laquelle le contenu créé aura pour but d’intérésser et d’informer le prospect de l’existance de votre marque, et d’augmenter la notoriété de votre entreprise sur le net, afin de se positionner parmi les options possibles au moment de la prise de décision. Généralement, ce contenu aura pour but de divertir et d’éduquer vos prospects afin d’engager des interactions avec ces derniers, car ils ne sont pas encore prêts à acheter.
Si vous envisagez de faire appel à un référenceur, le plus tôt sera le mieux. Le remaniement de votre site ou le lancement d'un nouveau site constitue généralement le moment idéal pour en recruter un. Ainsi, vous et votre référenceur pouvez garantir la conception d'un site adapté aux moteurs de recherche dès le début. Toutefois, un référenceur efficace permet également d'améliorer un site existant.
S’investir dans une stratégie de marketing de contenu doit cependant être mûrement réfléchi, avec une pleine connaissance des enjeux et des contraintes de l’exercice. En effet, toute la réussite (ou l’échec !) de cette méthode repose sur la production et le partage de contenus pertinents et de haute qualité afin de diffuser votre expertise auprès de vos clients et de ceux que vous convoitez.
Le vendeur peut alors l’orienter vers le bon rayon et s’il veut aider un peu plus la cliente, il va éventuellement compléter en lui demandant son niveau de pratique / la tranche de prix, la marque qu’elle souhaite prendre et ensuite lui proposer un short adapté. Ou, si la cliente ne sait pas, lui proposer un short pertinent correspondant aux intérêts de l’entreprise (marge, stock…) (=règles de boost avec le moteur)

Un crawler (aussi appelé collecteur, robot d’indexation, araignée du Web) explore automatiquement le Web à la recherche de critères particuliers de pages Web à analyser. Le crawler agit de manière autonome et répète automatiquement la tâche qui lui a été attribuée. Les moteurs de recherche comme Google utilisent ces robots (searchbots) pour entretenir leur index. Ainsi, les nouvelles pages Web sont rapidement listées car l’index existant se renouvelle sans cesse.
agence-de-referencement-naturel analytics audit-seo content-marketing contenu-duplique contenu-editorial google-analytics google-search-console marketing-de-contenu referencement-100-naturel referencement-google referencement-naturel referencement-site referencement-site-web referencement-web rentabilite resultats-de-recherche seo strategie-de-referencement-naturel strategie-seo
Comme au sein des organisations, la prise de décision en marketing ne se fait pas toujours de manière descendante : de la stratégie marketing vers le marketing opérationnel. Il est possible d'imaginer que des décisions critiques puissent être prises directement par des agents dits opérationnels, ou que la stratégie s'établisse après avoir reçu les résultats d'opérations.

When businesses pursue content marketing, the main focus should be the needs of the prospect or customer. Once a business has identified the customer's need, information can be presented in a variety of formats, including news, video, white papers, e-books, infographics, email newsletters, case studies, podcasts, how-to guides, question and answer articles, photos, blogs, etc.[5][6] Most of these formats belong to the digital channel.
Aujourd’hui, il est indispensable d’être présent sur les réseaux sociaux. En fonction de votre activité, choisissez bien les réseaux sociaux sur lesquels vous savez que vos futurs clients sont. Pour une activité de vente en B to B, privilégiez les réseaux sociaux professionnels comme Linkedin en créant ou animant des groupes déjà existants. Pour Twitter, choisissez plusieurs hastags et publiez régulièrement des contenus en rapport avec vos mots clés.
Les infolettres (newsletter) constituent un outil à privilégier dans vos stratégies. Vos clients, en vous donnant leur courriel, vous donnent la permission de leur envoyer des informations pertinentes. Souvent, l’infolettre est réalisée à partir de votre site web et elle atterrit directement chez vos clients, ce que les médias sociaux ne réussissent pas à réaliser aussi directement.
×