Pour bien évaluer l’efficacité d’un référencement, il y a deux outils à mettre en place. D’une part, un outil d’analyse du positionnement que l’on mesure soit en utilisant un logiciel du marché, soit par le biais des outils utilisés par les agences de référencement. Des outils de mesure d’audience sont également à déployer. Il existe des outils relativement classiques, tels XiTi, eStat, Weborama, ou encore Google Analytics qui est gratuit.
Puisque les moteurs ont accès à la sémantique des liens, les mots-clefs qui y sont inscrits ont un poids notable. Par exemple, si un nom de domaine domaine.com héberge une page ayant un contenu sur les mp3, il est de bonne pratique de nommer la page domaine.com/mp3.html plutôt que domaine.com/page1.html. Les robots d'indexation analysent les sites comme un internaute le ferait, la sémantique est donc importante et les liens URL doivent être intelligible avec le contenu des pages. Il est également de bonne pratique de générer des URL les plus courts possibles.
Les échanges entre votre service client (ou vos commerciaux) et vos clients (ou prospects) constituent une source précieuse pour identifier des mots-clés pertinents pour votre cible. Sur quoi portent le plus souvent les demandes de vos clients ? Quelles sont leurs attentes ? Leurs critiques récurrentes ? Leurs questionnements réguliers ? Les aspects et bénéfices du produit qui leur semblent les plus intéressants ? Votre service client et votre force commerciale sont en contact quotidien avec vos clients ou potentiels clients et connaissent bien les attentes et les besoins de votre clientèle cible.
Il existe des outils SEO pour analyser la concurrence. Cependant, une visite de leur site web vous permettra déjà d’identifier plusieurs de leurs mots-clés si le site est optimisé. Observez les titres des pages, les H1 et les H2. L’outil Open Site Explorer de Moz peut aussi être utile pour voir les mots utilisés dans les liens pointant vers le site web concurrent.
Campagnes low-cost : le marketing numérique prend du temps mais ne coûte pas cher. Prenons l’exemple des réseaux sociaux. Une petite entreprise peut interagir avec ses clients sur Facebook ou Twitter avec autant de facilité que ne le fait une marque mondiale. Les petites entreprises ont souvent plus d’interactions personnelles avec leurs clients. Ce qui conduit à des relations de fidélité et au marketing de bouche à oreille.
Ces critères sont importants car ils permettent de guider plus facilement l’internaute lors de sa recherche. Comme ils reprennent généralement les fiches techniques des produits, il faudra au préalable avoir bien défini et renseigné les champs d’informations pour vos fiches produits. L’usage de filtres spécifiques est par ailleurs recommandé pour vulgariser une gamme de produits, quand on cible une audience large qui n’est pas forcément experte en matériel informatique. Par exemple, créer un critère “Type d’usage” et des filtres de type “PC Portable”, “PC de bureau”, “Serveur”...), facilitera le choix de l’utilisateur selon son besoin.
Limiter les images n'est pas nécessaire. Bien au contraire, elles sont parfois utiles, même pour le référencement. Simplement, ils faut qu'elles aussi soient bien 'référencées'. Pour cela, quel que soit l'outil utilisé pour la création de votre site, il faut renseigner la balise 'alt' qui permet d'indiquer aux moteurs de recherche le descriptif de l'image. N'oubliez pas que le référencement passe aussi par la recherche d'images. Si vous vendez sur un site d'e-commerce, ce sont les visuels des produits qui s'afficheront s'ils sont bien référencés...
Que ce soit par le biais d’une infolettre, d’articles de blogue, de courriels, ou de contenus on-site (sur votre site Web), une stratégie de contenu Web peut être adaptée aux besoins et aux intérêts particuliers de votre clientèle, ce qui rend vos textes bien plus attirants et permet au lecteur d’assimiler votre message tout en extrayant l’information dont il a besoin.
Tout d’abord, avant de commencer, qu’est-ce que le SEO? Le SEO ou Search Engine Optimisation est en fait un ensemble de technique qui permet d’optimiser le référencement naturel ou organique d’un site web sur les moteurs de recherche. L’objectif ici est de positionner ou d’indexer le site dans les moteurs de recherche selon certain mots-clés correspondant au thèmes principaux du site en question. Par exemple, pour l’office de tourisme d’Hawaii, il s’agirait de bien se positionner sur des mots-clés tels que »tourisme Hawaii », »voyage Hawaii », »vacances Hawaii », etc. ainsi qu’une multitude de variantes et de dérivés de ces mots-clés directement en lien avec le contenu du site.
Google Insight for search offre des services similaires à ceux de Google Trends. La plupart des moteurs de recherches vous enverront sur un lien qui semble être celui de Trends, mais ne vous y trompez pas, les services sont différents. Google Insight vous propose des mots-clés selon les tendances des recherches, par pays. C'est ce dernier aspect qui justifie sa séparation de Trends. Cet outil convient beaucoup plus aux sites qui visent un public d'une région bien précis.
Dans quel cas utiliser l'attribut "nofollow" ? Si votre site comporte un blog dans lequel la fonction de commentaires publics est activée, les liens figurant dans ces commentaires peuvent transmettre votre réputation à des pages que vous ne cautionnez pas. Les zones de commentaires d'un blog sont fortement exposées au spam. En ajoutant la balise "nofollow" aux liens ajoutés par les internautes, vous empêchez que la réputation durement acquise de votre page soit transmise à des sites contenant du spam.
Les publicités internet basées sur des cookies qui se sont déposés sur votre ordinateur lors de la visite d’un site. Vous allez par exemple sur un site d’agence de voyages et ensuite, à chaque fois que vous surfez sur le Net vous tombez « par hasard » sur les mêmes publicités d’agence de voyages. La publicité numérique est frustrante pour le consommateur et peut avoir l’effet contraire à celui escompté, c’est pourtant encore un des moyens favoris de beaucoup d’agences de communication numérique.
JOBIBOU propose le meilleur outil de recherche et l’essentiel d’une recherche d’emploi réussie, pour vous accompagner dans votre démarche avec : consultation des annonces d’emplois, suggestions des meilleures offres par mots-clés, par métiers ou par régions/départements/villes, mise en avant des annonces les plus récentes, enregistrement de vos offres préférées dans un onglet « favoris ». Sur chaque offre d’emploi, découvrez une fiche métier descriptive ou une vidéo témoignage d’un professionnel en poste !
Le marketing électronique, e-marketing , ou encore marketing numérique, correspond à l'ensemble des méthodes et des pratiques marketing sur Internet : communication en ligne (influence et réseaux sociaux), optimisation du commerce électronique, création de trafic au travers de tous supports numériques (ordinateur, téléphone mobile, lecteur de podcast, jeux vidéo et affichage dynamique - panneau publicitaire extérieur et télévision en point de vente).

Méthode 1 : Chercher les mots clés dans le code source (Pour afficher le code source d’une page, faites un simple clic droit et cliquez sur « afficher le code source ») observez les termes compris entre les balises et ou dans les balises nommées . Les premières indiquent le titre de la page et donc les mots clefs relatifs à la thématique générale du contenu, tandis que les métadonnées donnent des indications aux robots des moteurs de recherche. D’autres zones d’optimisation peuvent également être scrutées telles que les balises éditoriales

,

,

,…à

.
Cela fait référence aux ressources numériques dont votre marque ou votre entreprise est propriétaire, qu’il s’agisse de votre site web, de vos profils sur les réseaux sociaux, de votre contenu ou de vos images. Ces médias appartiennent à votre entreprise. Cela peut inclure du contenu hors site que vous possédez, mais qui n’est pas hébergé sur votre site internet, comme un blog publié sur Le Monde, par exemple.
Pensez aux mots qu'un internaute pourrait rechercher pour trouver une partie de votre contenu. Les internautes avertis sur le sujet de votre site peuvent utiliser des mots clés différents de ceux choisis par les novices dans leurs requêtes de recherche. Par exemple, un fan de football de longue date pourrait rechercher [fifa], l'acronyme de la Fédération internationale de football association, alors qu'un nouveau fan pourrait utiliser une requête plus générale comme [éliminatoires de football]. Anticiper ces différences de comportements de recherche et les prendre en compte lors de la rédaction de votre contenu (en utilisant un bon mélange d'expressions) pourrait produire des résultats positifs. Google Ads offre un outil de planification des mots clés34 pratique qui vous permet de découvrir de nouvelles variantes de mots clés et le volume de recherche approximatif pour chacun. La Google Search Console fournit également les requêtes de recherche les plus fréquentes pour votre site et celles qui ont conduit le plus grand nombre d'internautes vers votre site dans le rapport sur les performances35.
Une autre technique de SEO à suivre est d’éviter la duplication de votre contenu. En effet, les engins de recherche pénalise les sites qui ont du contenu dupliqué et ne savent pas encore faire la différence entre le contenu original et le contenu dupliqué. Il est donc important de s’assurer que votre contenu n’est pas repris intégralement à un autre endroit sur le web ou que vous n’avez pas 2 pages identiques (par exemple, sur votre ancien domaine et votre nouveau nom de domaine). Le site CopyScape peut d’ailleurs vous aider à trouver du contenu dupliqué pour votre site web.
Google doit interpréter correctement un contenu pour le positionner et ce n’est pas en répétant 20 fois votre mot-clé générique que ça fonctionnera pour votre stratégie SEO. Pour mieux comprendre le phénomène, il s’agit de regarder la définition d’un mot où le but est de le faire comprendre avec des synonymes et des termes visant à traduire au mieux ce que l’on souhaite expliquer.
Le SEO englobe plusieurs tactiques, mais le principe sous-jacent est que vous aidez Google et les autres moteurs de recherche à mieux comprendre de quoi traite votre site e-commerce, et ce que vous y vendez. En contrepartie, cela augmente votre visibilité en augmentant la probabilité que votre boutique soit affichée dans les résultats de recherche, lorsque des clients potentiels recherchent des produits que vous vendez.
Plusieurs entreprises combinent avec brio le marketing évènementiel et le marketing de contenu. C’est le cas de la boutique Lululemon du Carrefour Laval. Chaque semaine, son équipe d’experts du yoga et de la course à pied invite ses abonnés Facebook à un cours de yoga ou à une séance de course à pied dirigée, et ce, gratuitement. Des conseils y sont alors prodigués, et un sentiment de communauté se crée!
Le SXO (search experience optimization) permet d'améliorer la qualité d'un contenu pour répondre aux attentes des utilisateurs via un travail de maillage sémantique. Il fait réponse à l'évolution des tendances de recherche des internautes et notamment de l'utilisation croissante des recherches vocales. Le SXO se base ainsi sur l'expérience utilisateur (UX) pour améliorer la visibilité d'un site internet.

Google AdWords et Facebook proposent des outils pour faire connaître votre entreprise qui fonctionnent très bien, en ce sens que leurs outils permettent de diffuser vos publicités en rejoignant vos clients-cibles avec une grande précision et à un coût nettement moindre que dans les médias traditionnels. La publicité peut servir à attirer des consommateurs sur votre site web et à les mettre en interaction avec le contenu.

×